//
you're reading...

Cogito

Au fait j’ai enfin vu …

… Intouchables.

Attends je te le répète tellement c’est extraordinaire : moi, Shaya, de Shayalandie, j’ai enfin vu In-tou-cha-bles.

Le film avec tout le monde m’a barbée pendant des mois à me répéter « faut que tu ailles le voir! Faut ABSOLUMENT que TU ailles le voir! »

Mais va jouer dans le mixeur!

 

Comme quoi ya que les cons qui ne changent pas d’avis puisque j’avais juré que moi vivante jamais ce film ne franchirait mes pupilles.

Disons le tout net ce revirement inattendu est le fait de Chouyo qui a regardé le film dans l’avion qui nous ramenait de Bangkok. (Oui moi je suis comme ça je balance)

Alors que moi j’ai préféré dormir et donc payer après pour le voir en VOD.

Mais bon ça méritait les 4€ dépensés ainsi.

 

Je l’ai regardé peu de temps après mon retour, la veille de ma reprise en fait.

Tout le monde m’avait dit que c’était drôle et justement j’avais besoin d’un truc léger qui m’aère la tête.

En faisant défiler la liste des films j’ai vu passer Sherlock Holmes 2, et j’aurais mieux fait de choisir ça en film qui aère l’esprit!

Mais bon j’ai poursuivi sur ma première idée.

 

Ah j’ai ri oui.

Mais en fait à la fin j’étais surtout déprimée.

Vraiment déprimée.

Je me suis dit que j’avais du être la seule personne en France à qui ce film a fait cet effet là.

Sans doute parce que je ne me suis pas arrêtée aux blagues.

 

J’avais plein d’idées pré-conçues sur ce film. Et donc fausses.

J’attendais un film niais racontant l’amitié merveilleuse et inattendue de deux personnes de deux milieux complètement opposés.

J’attendais un film niais sur comment que le handicap en fait c’était trop aisé à surmonter et comment s’occuper d’une personne handicapée c’était trop chouette!

Ok j’admets ça n’est rien de tout ça et le réalisateur a réussi un film très juste qui a mérité le plébiscite qu’il a obtenu … même si je ne suis pas sûre que les 3/4 du public ait perçu réellement ce que ce film voulait montrer. Ce qui est dommage évidemment, même si j’imagine que quand on est un réalisateur dont le film est vu par des millions de personnes, on ne fait pas trop la fine bouche pour ce qui est des gens passés à côté du film.

 

Néanmoins je me suis dit que si le 1/4 restant avait perçu à quel point on « tuait » les gens handicapés (ou malades hein on fait pareil) à force d’aseptiser leurs vies, qu’on les étouffait en les enveloppant dans un cocon de ouate protecteur; et toutes les autres choses que distillent ce film, et bien c’était déjà pas mal.

Shaya ailleurs …

~ Tumblr : Books and Boobs

~ Tumblr : Point Vernis

L'instagram de Shaya

Previously

décembre 2018
L M M J V S D
« Nov    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31