//

Chez moi

Sans thé! (ni chocolat)

J’ai connu un véritable drame cette semaine (ce qui explique que je n’ai pas écrit … Non en fait j’avais la flemme et les semaines de 4j sont toujours plus éprouvantes que celle de 5 on dirait), si bien que j’ai envisagé un temps de sortir mon bonnet « vert rayé noir avec un liseré argent » (je me félicite d’avoir acheter un bonnet improbable dans les couleurs que personne ne me piquera pour en faire un symbole de contestation) pour réclamer au gouvernement d’y faire quelque chose et puis je l’ai rangé, le gouvernement n’y pouvant rien. (ah mais il ne peut pas tout? Non)

 

Ainsi donc la sanction est tombée, suite à ma colique néphrétique de fin aout, récidivante, je suis officiellement privée de … thé et de … chocolat.

Et là ceux qui me connaissent doivent secouer la tête de commissération en me plaignant.

 

Je suis une grande amatrice de thé. C’est un héritage de ma grand-mère maternelle que j’ai toujours vu en boire (mais moins que moi quand même je pense). Elle le buvait très noir, très infusé et je me souviens de ces gouters, petite, où je lui disais de me faire un thé mais moins fort que le sien. Actuellement j’en bois 3 par jour en moyenne (étudiante j’en ai bu jusqu’à 8 je me souviens).

Le chocolat est aussi un héritage de ma grand-mère maternelle aussi qui était une véritable accro à son chocolat noir. Personnellement j’aime beaucoup le chocolat au lait mais il est rare que je m’en gave. Surtout depuis une bonne année. Un carré de temps en temps quand ça me prend mais guère plus.

MAIS heureusement si je suis strictement privée de thé vert et de chocolat noir, j’ai quand même un peu le droit au thé (pas vert) et au chocolat au lait ou blanc! (Youhouuu)

 

Du coup mon drame est moins dramatique? Ben pas tant que ça en fait… parce que 3 thés par jour, même pas vert, c’est trop. Il faut que j’arrive à réduire à un (tout en compensant le manque d’eau que ça va induire). Et je me suis demandée quel thé je pouvais supprimer aisément ou transformer en tisane : celui du matin? celui après le repas? celui en fin de journée en rentrant du boulot?

Et la réponse est … aucun. Pas aisément tout du moins.

Je ne bois pas de café, sauf grosse fatigue ou visite chez quelqu’un qui te le propose et tu n’oses pas refuser pour ne pas vexer, tout mon entourage est au courant que le café chez moi c’est non. J’ai arrêté de boire du lait le matin depuis des plombes et je ne compte pas m’y remettre, quant à la tisane j’en bois et j’aime ça mais le soir devant la tv ou quand je suis malade. La journée? Même pas en rêve. (Allo oui? Cer Mamie!)

Bref on va commencer par réduire à deux thés par jour hein.

 

Au delà de ça, mes difficultés à changer mes habitudes de consommation de ce breuvage m’ont fait réfléchir.

J’adore le thé, j’en aime les goûts différents, la couleur etc… mais il ne s’agit pas de renoncer complètement, seulement de réduire et ça n’a rien à voir avec le thé lui même en fait.

Ca me rappelle ce que tous les tabacologues vous diront : il y a la dépendance physique au tabac induite par la nicotine, et il y a les habitudes. Et le plus difficile quand on veut arrêter de fumer ce sont ces habitudes, ces rituels inscrits dans la journée : le café-clope du matin, la clope après le repas etc…

Et c’est exactement là dedans que je me trouve. J’ai une alimentation non ritualisée (on me dirait de ne plus manger de pain le matin ou de changer le beurre par de la tomme – j’ai une patiente diabétique qui a fait ça – ça ne serait pas un problème) sauf pour le jus d’orange le matin et mes 3 thés par jour. Et evidemment c’est ça qu’il me faut changer.

D’où les résistances psychologiques que je déploie depuis que le médecin m’a donné ses recommandations.

 

Ce n’est pas insurmontable c’est la bonne nouvelle. Il va me falloir du temps pour intégrer ses changements, mettre en place des stratégies et surtout trouver des alternatives. Je me sais incapable de supprimer un ou deux thés et compenser l’eau qu’ils contiennent par de l’eau plate. Donc il va falloir introduire de nouvelles boissons chaudes : la tisane du midi qu’est pas celle du soir, le chocolat chaud de 4h (ah non ça j’ai pas le droit), une boisson bio à base de chataîgne que j’aime beaucoup, autre chose.

 

N’empêche sur le coup ma vie a perdu beaucoup de son intérêt 😉

 

(Ou alors … je mets au vin chaud 3 fois par jour! Ca j’ai le droit!)

Discussion

12 Responses to “Sans thé! (ni chocolat)”

  1. Le vin chaud au petit déj’, c’est un concept !

    Posted by Lizly | 16 novembre 2013, 11:27
  2. Et le maté et le roibos, tu peux ? car ça remplacerait bien mieux qu’une tisane, je pense

    Posted by Mao | 16 novembre 2013, 12:07
  3. (j’ai vu le jeu de mot pourri)

    Posted by Mao | 16 novembre 2013, 12:08
  4. Oh ma belle ! Je compatis, je sais ce que c’est : de renoncer à des choses qu’on aime manger et à des habitudes alimentaires 🙁

    Posted by sushiesan | 16 novembre 2013, 12:40
  5. Non mais les bonnets c’est le Mal de toute façon, ça fait les cheveux électriques et en désordre, tu devrais y renoncer définitivement et te mettre aux cache-oreilles en moumoute, ça au moins, ça sera pas récupéré par un parti politique ou autre.
    Et euh… pourquoi donc le chocolat? Thé et café je conçois, c’est déconseillé à plein de gens, mais chocolat? (à part pour le sucre, mais dans ce cas, pas de chocolat au lait non plus).

    Posted by poulpynette | 16 novembre 2013, 22:14
    • Le thé (vert) et le chocolat (noir) sont riches en oxalates qui se combinent avec le calcium pour faire… Des oxalates de calcium (i.e. des calculs renaux). D’où l’interdiction. Mais le café j’ai le droit (juste j’aime pas ça).

      Posted by Shaya | 16 novembre 2013, 22:22
  6. Je suppose qu’il n’est pas possible d’abandonner le calcium… (personne n’aime le café, les gens en boivent juste pour rester éveillés, de toute façon l’eau chaude ça devrait uniquement servir à se laver, pas à être bu)

    Posted by poulpynette | 17 novembre 2013, 17:13

A vous les studios

Shaya ailleurs …

~ Tumblr : Books and Boobs

~ Tumblr : Point Vernis

L'instagram de Shaya

Previously

décembre 2016
L M M J V S D
« Nov    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

D’où viens-tu?