//

Cogito

Poutre, paille, secret des voisins

S’il y a bien une chose que je déteste c’est sentir qu’on me cache quelque chose. Sentir qu’il se passe quelque chose et que quand je pose des questions on me réponde « rien ». Alors que bordel je le sens qu’il n’y a pas rien justement !!!

 

Je pense que j’ai dû faire le coup au moins une fois à tous mes amis. Et quand je sens qu’on me cache quelque chose je deviens tel ces cochons chargés de trouves des truffes : je gratte, je gratte, je gratte jusqu’à obtenir mes réponses. (Shaya spécialiste en comparaison pas flatteuse pour elle)

Autant dire que pour les surprises d’anniversaire c’est compliqué ou qu’il faut être doué. (sinon faut demander à mon grand-père) (blague morbide)

 

Je peux comprendre qu’on me réponde « je n’ai pas envie de t’en parler ». Et encore… Assurément c’est un de mes défauts : je veux savoir. Pour être là, soutenir.

Il y a quelques temps un ami a passé des examens médicaux sans rien m’en dire. Quand il m’en a parlé après je l’ai assez mal pris en partie parce qu’il m’avait privé de pouvoir l’accompagner pendant cette période bof.

 

Le problème les aminches, le GROS problème c’est que je fais exactement le contraire de ce que j’exige de mes amis. La spécialiste pour répondre « rien » ou « tout va bien » alors que c’est strictement le contraire qui est en train de se passer … c’est moi !!!

Finalement et ça n’étonnera personne je n’ai rien dit à ma famille de ma maladie (mais j’ai une bonne excuse, le moment ne s’est pas avéré propice). En dehors de ça lundi j’ai passé un scanner pour un problème dont je n’ai parlé à personne … le dissimulant soigneusement sous un autre … et je n’ai parlé à personne non plus de cette hémorragie démarrée brutalement il y a un mois et qui va, qui vient, toujours pas finie même si elle est sous contrôle (on va dire). Tout ceci me laissant passablement sur les nerfs et épuisée, vitupérant contre ses proches telle l’acariâtre de première catégorie sans que ceux-ci comprennent pourquoi.

 

Bref il serait temps que je balaye (sérieusement) devant ma porte et que je me mette à faire ce que je réclame des autres : ne pas répondre « rien » quand il y a « quelque chose ».

Discussion

6 Responses to “Poutre, paille, secret des voisins”

  1. Si je peux faire quoi que ce soit…

    Posted by Anna Musarde | 4 janvier 2014, 11:26
  2. Bon, déjà, tu nous le dis à nous. Bon début. Un coup de pied aux fesses pour l’étape suivante ? Non ? Un coup de main plutôt ? ^^

    Posted by Lizly | 4 janvier 2014, 16:22

A vous les studios

Shaya ailleurs …

~ Tumblr : Books and Boobs

~ Tumblr : Point Vernis

L'instagram de Shaya

Previously

décembre 2016
L M M J V S D
« Nov    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

D’où viens-tu?