//

Barcarolle

Page qui se tourne

Atropos

Atropos

La semaine prochaine va se terminer une histoire familiale douloureuse qui dure depuis plus de 3 ans.

Disparu le dernier petit morceau de la succession de ma grand-mère qui nous opposait à ma tante. Envolé !

Et tout ceci en vérité m’inspire des sentiments très contrastés :

 

♦ le soulagement évidemment. On ne passe pas des mois à essayer de trouver une solution à l’amiable avant de se résoudre la mort dans l’âme à passer par la case judiciaire avec quelqu’un de sa famille sans voir la fin de tout ceci arriver avec soulagement. Surtout quand ça a duré plus de 3 ans. C’est comme de courir un marathon, à la fin on se sent euphorique – tellement on a cru que ça n’arriverait jamais – … et vide.

♦ la liberté ! Fini de se dire qu’il va falloir encore payer ce mois-ci 600€ d’avocat, 500€ d’impôts, 400€ de charge et qu’on ne sait pas si on reverra son argent un jour. Fini de se dire qu’il ne faut rien entreprendre tant que cette histoire ne sera pas finie parce que … on ne sait pas quand elle finira justement. Fini ! Fini ! Fini !!! On peut enfin passer à autre chose !

♦ j’aimerais m’arrêter aux deux précédents mais en vérité il y a beaucoup beaucoup BEAUCOUP de tristesse aussi. Celle de voir les dégâts irréversibles causés sur le noyau que nous formions ma mère- moi- ma tante mais qui s’étendent en fait bien au delà puisque la famille est désormais fracturée en deux telle la mer Rouge devant Moïse et que ce n’est pas près de se refermer. D’autant plus qu’au lendemain du décès de ma grand-mère, ma tante en pleurs m’avait dit « on reste une famille hein ? » et que j’avais répondu oui et que j’y croyais.

♦ et puis il y a un 4e truc, que j’ai du mal à nommer : regret ? Ce bout de papier signé la semaine prochaine c’est aussi trancher le dernier fil du lien qui nous reliait à ma tante et mes cousins. Laisser Atropos faire son oeuvre de manière irrémédiable. Une fois ce dernier fil coupé, il n’y aura plus de retour possible en arrière. Plus de rédemption. Jusque là il y avait toujours la possibilité de recoller les morceaux, de résoudre ça à l’amiable entre adultes, de recréer une autre relation. Après il n’y aura plus que la terre brûlée et le rien.

Discussion

6 Responses to “Page qui se tourne”

  1. Oh qu’elles sont compliquées ces histoires familiales, comme je te comprends….
    Je ne peux que t’envoyer toutes mes pensées et mon soutien pour cette dernière ligne droite, et t’embrasser bien fort….

    Posted by flofeenix | 18 avril 2015, 22:08
  2. C’est moche. Jusqu’ici (je touche du bois) les choses n’ont jamais dégénéré à ce point-là dans ma famille, mais dans ma belle-famille – avant que j’y soit – c’est arrivé, et ça laisse de sacrées cicatrices. *hugs*

    Posted by Anna Musarde | 20 avril 2015, 09:59
  3. Courage pour la fin de cette histoire…

    Posted by Bubulle | 22 avril 2015, 21:40

A vous les studios

Shaya ailleurs …

~ Tumblr : Books and Boobs

~ Tumblr : Point Vernis

L'instagram de Shaya

Previously

décembre 2016
L M M J V S D
« Nov    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

D’où viens-tu?