//
you're reading...

Barcarolle

Miscellanées

Ô rage c'est le cas de le dire

Ô rage c’est le cas de le dire

 

♠ à quel moment me vider de mon sang est-il devenu la norme ?

Que cela ne suscite plus chez moi ni surprise ni angoisse ni colère. Même plus une prise de contact médical. Médicaments qui déconnent, corps qui déconne, je gère. Je gère la peur, je gère la fatigue immense que ça produit même si j’ai envisagé un temps de me faire arrêter pour souffler … et puis finalement non. 7 mois, c’est le temps qu’il faut pour que l’anormal devienne la nouvelle norme.

 

♦ à quel moment ça s’arrête l’impunité des gens qui ne font pas leur boulot et dont les autres payent le prix (fort) ?

Cet été mon père, ma belle-mère, ma petite sœur et mon petit frère devait déménager de 60 kms . Maison mise en vente, nouvelle maison presque achetée, une nouvelle vie qui devait démarrer surtout pour mon petit frère dont l’année de 3e qui vient de se terminer a été rude mais aussi un projet personnel familiale qu’ils avaient en tête depuis longtemps. Nouveau lycée, repartir de zéro loin de ceux qui l’ont accompagné pendant tout le collège. Mais non en fait. Son ancien collège n’a pas transmis sa demande à son futur lycée et il n’y a désormais plus de place. Lycée de secteur ou pas, ils ne savent que répondre « ya plus de place » « ya plus de place » « ya plus de place » « ya plus de place » « ya plus de place » « ya plus de place » « ya plus de place » « ya plus de place » « ya plus de place » « ya plus de place » « ya plus de place » « ya plus de place » « ya plus de place » « ya plus de place » « ya plus de place » « ya plus de place » « ya plus de place » « ya plus de place » « ya plus de place » « ya plus de place » « ya plus de place » « ya plus de place » « ya plus de place » « ya plus de place » « ya plus de place » « YA PLUS DE PLACE » (mais il peut aller au lycée à 1h d’ici, là, celui dont il ne dépend pas, ils ont de la place encore eux)

Pendant ce temps là son ancien collège (responsable de la boulette quand même), ou plutôt la principale, répond … « je suis toute seule, je peux rien faire » « je suis toute seule, je peux rien faire » « je suis toute seule, je peux rien faire » « je suis toute seule, je peux rien faire » « je suis toute seule, je peux rien faire » « je suis toute seule, je peux rien faire » « je suis toute seule, je peux rien faire » « je suis toute seule, je peux rien faire » « je suis toute seule, je peux rien faire » « je suis toute seule, je peux rien faire » »je suis toute seule, je peux rien faire » »je suis toute seule, je peux rien faire » »je suis toute seule, je peux rien faire » « je suis toute seule, je peux rien faire » « je suis toute seule, je peux rien faire » « je suis toute seule, je peux rien faire » « je suis toute seule, je peux rien faire » « je suis toute seule, je peux rien faire »

Et le rectorat et la DASEN (l’ancienne inspection d’académie) ne répondent ni aux appels ni aux mails ni aux signaux de fumée NI A RIEN !!!

Alors à un moment, parce qu’il faut bien trouver une solution, parce que tu ne peux pas baser l’avenir de ton gamin de 14 ans sur une hypothétique place en septembre liée à un désistement, parce que tu te bats tout seul et que personne n’en a rien à foutre ni ne lève le petit doigt ni ne se sent un minimum concerné, tu fais des choix. Adieu le déménagement, adieu l’achat de la nouvelle maison trop bien, adieu cet endroit magique où ils rêvent d’habiter depuis des années, adieu la mutation. Parce que dans son lycée de secteur actuel ils ont une place et ils veulent bien le prendre et il lui faut bien une place en lycée pour l’année prochaine !!! Et encore ils n’avaient rien signé nul part … chance !

Et si j’enrage de le savoir encore au moins un an au contact de ces élèves qu’ils voulaient fuir, si j’enrage d’avoir l’impression qu’on l’a trahi en négociant qu’il continue à aller en cours en 3e contre la promesse qu’en 2de il serait loin, si j’enrage de l’avoir eu en pleurs au téléphone me disant « on déménaaaaage plus à cause de moiiiii » (mais non pas à cause de toi loulou), j’enrage surtout de l’impunité TOTALE de ces gens qui ont merdé dans les grandes largeurs et n’auront même pas une tape sur les doigts putain ! (Et encore moins des excuses parce que bon l’erreur est humaine toussa toussa encore pour qu’elle soit humaine faut-il qu’on se fende d’un « on est désolé il y a eu une erreur dans la transmission de son dossier » même si ça n’aurait rien résolu sur le fond, ça aurait donné un peu d’humanité à tout ça)

Et je me demande bien comment je vais encore réussir à lui faire croire que l’éducation nationale se soucie de lui et qu’il peut obtenir d’elle toutes les meilleures chances pour son avenir.

 

♥ à quel moment mon sommeil cessera-t-il d’être un mauvais gag ?

Samedi mal au genou, dimanche foot, lundi piqûre de moustique qui gratte, mardi orteil en vrac … alors que déjà fatiguée par les dysfonctionnements de mon organisme, j’ai vraiment besoin de sommeil.

 

♣ à quel moment j’arriverai à retrouver de la liberté pour penser ?

Ca a duré un mois après mon retour du Pérou. Du temps, de la liberté pour penser, pour écrire etc… Et pfiouuu ça s’est évanoui et ça me manque tellement …

 

♦ à quel moment les emmerdes arrêtent de faire comme les avions de chasse et de voler en escadrille ?

 

(Question subsidiaire)

♠ à quel moment ça s’arrête d’être une daube non négligeable Windows ?

Mises à jour qui ne s’installent pas sur un pc qui a une semaine et qu’il re-télécharge consciencieusement à chaque fois (pour rien), importation des photos chiante comme le tri d’un paquet de grain de riz, copiage des fichiers depuis un disque dur aléatoire, redémarrage imposé que tu ne peux pas décaler dans le temps … Linux me manque.

Shaya ailleurs …

~ Tumblr : Books and Boobs

~ Tumblr : Point Vernis

L'instagram de Shaya

Previously

octobre 2018
L M M J V S D
« Sep    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031