“La vie est un défi à relever, un bonheur à mériter, une aventure à tenter.”
Mère Teresa - Poèmes d'une vie

Vivre son célibat pleinement !

Les célibataires, en particulier ceux qui ont dépassé un certain âge, sont souvent accusés d’être sourds et muets. Se marier et vivre avec un conjoint, est-il le but ultime pour embrasser le bonheur ? Peu probable. Et la science le confirme. Vous en avez marre d’être célibataire ? Sachez que vous pourriez vivre votre célibat autrement.

Être célibataire n’implique pas que l’on soit moins épanoui

Les couples mariés pensent souvent que deux individus sont plus puissants qu’un seul. Ils ont davantage confiance en l’avenir. Un état d’esprit qui est renforcé par des économies d’argent substantielles et des avantages fiscaux. Les célibataires en revanche, ont “un plus grand degré d’autodétermination, ils sont plus à même de connaître une croissance et une évolution continues en tant qu’individus”, selon l’auteur de l’étude.

Vous êtes seul, vous n’êtes pas seul au monde et avoir deux chats n’est pas un défaut, n’est-ce pas ? Ce n’est pas une maladie, ce n’est pas une condamnation à mort et ce n’est certainement pas la fin du monde. De plus, les erreurs que vous avez commises ont façonné qui vous êtes maintenant, mais elles ne vous définissent pas. Rappelez-vous que vos idées façonnent votre réalité et que vous êtes le seul à pouvoir déterminer qui vous êtes. Si vous parlez mal de vous, vous transmettrez cette image à vos interlocuteurs et cette même image ne représentera pas seulement votre réalité, mais aussi celle des autres. Alors pourquoi ne pas vous traiter avec gentillesse et positivité ? Que risquez-vous précisément ?

Apprenez à vous connaître et faites les choses par vous-même

Pourquoi ne pas profiter de cette occasion pour en apprendre davantage sur vous-même ? Profitez de cette occasion pour définir vos valeurs, vos attentes et vos aspirations, ainsi que pour (ré)apprendre votre valeur réelle. ” Faites le point sur vos relations précédentes (si ce n’est pas déjà fait), sur les choses qui vous ont plu et d’autres que vous ne tolérerez plus jamais, sur les erreurs que vous avez commises (QUI NE VOUS DÉFINISSENT PAS) et les leçons que vous en avez tirées. Comme dit précédemment, il sera très difficile de commencer une nouvelle histoire avec tranquillité si vous ne passez pas à autre chose que votre ancienne histoire et les souffrances qu’elle a causées.

Est-il vrai que le fait d’être célibataire vous oblige à rester à la maison ? Pourquoi ne pas en profiter pour sortir de votre routine habituelle et tenter quelque chose de nouveau par vous-même ? Visitez un musée pour voir une exposition qui vous intrigue, essayez une nouvelle activité physique, prenez un bain de soleil, planifiez une soirée Netflix et commandez un délicieux dîner. Vous pouvez accomplir tellement de choses faciles ou intéressantes par vous-même. Par exemple :

  • Partir en voyage  dans une nouvelle ville, en France ou à l’étranger.
  • Simplement s’asseoir dans un parc, avec un livre et profiter du moment présent.

À vous de choisir !

Passez du temps de qualité avec des personnes qui vous rendent heureux

Quoi de plus agréable que de partager des moments heureux avec les personnes qui comptent pour nous et nous font sourire ? Celles dont la simple présence améliore notre esprit. Êtes-vous comme moi ? Y a-t-il des noms qui vous viennent spontanément à l’esprit ? Prenez un moment pour les contacter si les voir régulièrement est difficile. Il est clair que cela vous sera bénéfique et vous fera le plus grand bien.

Être célibataire n’implique pas que l’on soit seul. Parce qu’ils dépendent les uns des autres, les couples mariés ou établis qui créent une bulle ou un organisme hermétique au monde extérieur sont plus susceptibles de se replier sur eux-mêmes. Par conséquent, ils auraient moins besoin de personnes. Les individus particuliers en revanche, ne sont pas préoccupés par une seule personne. Ils jouissent d’une vie sociale beaucoup plus complète et sont généralement plus proches de leur famille. Ils auraient “une meilleure existence, plus importante et plus authentique”, selon le professeur De Paulo.

Pour conclure, on pourrait dire que Non, “célibataire” n’est pas synonyme de “malheur ou tristesse”. Et bien sûr, on peut s’épanouir en étant célibataire, bien plus que lorsqu’on est en couple. Il est temps de se délaisser des idées reçues pour de bon et d’essayer de se réconcilier avec soi et de passer du bon temps en sa compagnie, on se rend compte que c’est tout autant chouette !