//

Famille je te hais

Le psy, Jésus des temps modernes.

J’imagine qu’il est normal que chaque époque ait ses prophètes.

Et il y a longtemps en France que la science a remplacé la religion dans ce domaine.

Actuellement la psychiatrie, la psychologie, psy machin truc, a le vent en poupe. On lui demande à corps et à cris de nous expliquer les mécanismes de l’âme humaine, de décrypter pour nous le pourquoi du comment.

De nous donner une raison valable, une explication à ce qui nous échappe : personne n’a accès à ce qui se passe sous le crâne d’un autre.

 

Pas une émission de tv sur un tueur sans qu’on demande à un « psy » de nous expliquer le pourquoi du comment du passage à l’acte.

Pourquoi? pourquoi? pourquoi?

De la même façon que notre société cherche toujours un coupable – pour le judiciariser – (je pense que la notion d’accident va bientôt disparaitre quand on voit des gens capables d’accuser un fast food pour avoir glissé sur une frite en rentrant dedans…), elle cherche toujours une explication, persuadée qu’il y en a forcément une.

Je ne nie pas l’outil formidable que peut être un éclairage psy sur l’âme humaine.

Mais des fois je me dis qu’au lieu de chercher désespérément (et souvent à partir de rien ou du vent) à expliquer, ils devraient juste répondre « je ne sais pas » ou « il n’y a pas d’explications ». Parce que je crois sincèrement que parfois il n’y en a pas.

 

Forcément ça découle sur le tout venant.

La psychologie de comptoir va bon train, il suffit d’ouvrir les oreilles pour entendre untel expliquer que Ennemi-à-la-mode a fait ça parce que média machin a dit que dans son enfance il avait vécu tel traumatisme.

 

Et mon père de s’interroger sur le sens du message que ma petite soeur veut faire passer en planquant ses habits sales sous son lit au lieu de les mettre dans le panier à linge…

Ok …

Donc je disais que je ne niais pas l’intérêt de l’éclairage psy la plupart du temps … encore faut-il que ça soit pertinent.

 

Ma petite soeur est en pleine crise d’ado avec son cortège de yeux levés en l’air, de soupirs, de refus, de colère.

Ca laisse mon père et ma belle-mère impuissants, c’est leur première, ils n’ont pas l’habitude.

Et même si à côté de ça ma petite soeur montre des signes qui doivent être pris en considération, le coup des vêtements sales cachés sous son lit qui serait un message à décrypter … j’ai un doute.

Sinon pourquoi Freud ne nous a-t-il pas laissé un livre d’interprétation des vêtements sales sous le lit? On se le demande.

(Mais je pense l’écrire à sa place et devenir riche! D’ailleurs en exclu je vous en livre un : un jean roulé en boule avec une tache de boue cachée dans le cadran nord-ouest du lit est le message inconscient que la personne a envie d’un pot d’Haagen-daz)

 

J’ai souvenir que ce rapport à la saleté fait aussi partie de cette période de l’adolescence, où on refuse de se laver etc en réaction de rejet à ce corps qui change et qu’on ne reconnait plus. Bref pas besoin d’aller chercher avec 15 ans d’analyse si elle met ses fringues sales sous son lit parce que Chloé s’est moquée de sa jupe un jour de juin en maternelle et que ça l’a traumatisé. Parce que dans l’idée en fait ça sera pas ça et ça lui passera tout seul.

 

(Bon c’est pas tout ça mais il faut que j’aille tacher un de mes jeans pour le cacher dans le cadran nord-ouest sous mon lit)

Discussion

No comments yet.

A vous les studios

Shaya ailleurs …

~ Tumblr : Books and Boobs

~ Tumblr : Point Vernis

L'instagram de Shaya

Previously

décembre 2016
L M M J V S D
« Nov    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

D’où viens-tu?