//

Cogito

L’autre visage du sexisme

Dans mon milieu professionnel ultra féminin (ya des hommes ? Ah oui deux) j’entends environ 278 fois par jour (approximativement) dire « de toute façon un homme quand c’est malade c’est IN-SU-POR-TABLE ! ».

En général ça me fait voir rouge mais comme il y a déjà plein de choses qui m’énervent on va dire que sur ce sujet là je renonce à me battre. (Ma grande honte)

 

Des femmes franchement désagréable quand elles sont malades j’en connais un paquet.

J’ai arrêté de compter le nombre de fois où je me suis faite insulter par l’une d’entre elle par exemple. A titre personnel quand je suis malade, pour espérer survivre il vaut mieux ne pas m’approcher sans avoir au préalable enfilé une armure sous peine de finir égorgé proprement. Oui je suis proprement insupportable ces jours-là. (Qui a dit « pas que ces jours-là?) Pourtant je ne suis pas un homme.

Oui sans doute que par insupportable elles veulent dire « geignard/chouineur ». Je peux faire un listing sacrément long de femmes comme ça. Et d’hommes pas comme ça quand ils sont malades.

J’aurais tendance à dire que les hommes ne sont ni pires ni meilleurs que les femmes en la matière, tout simplement. Il y a tellement de choses qui jouent autre que le sexe.

Dire que les hommes sont tous insupportables quand ils sont malades c’est comme de dire que les femmes sont toutes superficielles et ne pensent qu’aux chaussures.

(Eh oui, ça fait mal à la gueule comparé comme ça hein mesdames?)

 

En tant que femme j’ai entendu (et j’entends encore) mon lot de réflexions sexistes et j’ai bondi à chaque fois, n’hésitant jamais à rembarrer. Mes collègues sont grosso modo sur le même modèle. Dommage qu’elles ne se rembarrent pas quand ce sont elles qui sortent une connerie de ce genre.

C’est bien beau de dénoncer le sexisme dont on fait l’objet, mais faut p’tet penser à ne pas reproduire le même comportement sur ces messieurs …

Paille, poutre, oeil du voisin.

Discussion

6 Responses to “L’autre visage du sexisme”

  1. « Kettle, meet pot. Pot, this is kettle. » 😉
    Sérieusement, le problème avec ce genre de stéréotypes c’est que leur répétition tend à les réaliser. Plus on répète que les hommes sont ceci et les femmes cela, plus les gens (surtout les enfants) qui entendent se conforment. « Je suis un garçon, donc je dois être bricoleur. Je suis une fille, donc je dois cuisiner ». Bon, pourquoi pas, mais les garçons qui cuisinent et les filles bricoleuses sont très bien aussi !

    Posted by Anna Musarde | 22 janvier 2013, 16:50
  2. Je ne dirai pas que les hommes sont plus insupportables que les femmes lorsqu’ils sont malades. Seulement que pas mal de nana ne sont pas au fond de leur lit en train de geindre au moindre petit rhume pour la bonne raison que si elles ne se lèvent pas c’est rarement Monsieur qui va lever les gamins et les gérer pour les mettre sur le chemin de l’école.

    A mon humble avis, ça n’est pas une question de sexisme mais d’éducation. Regarde autour de toi : les mères n’élèvent pas leurs filles comme leurs fils. Je connais beaucoup de mecs qui n’avait jamais fait la vaisselle, passé l’aspirateur, lancé une machine ou cuit des pâtes avant de quitter l’appartement familial. Leur référence c’est le père (qu’ils voient passer la journée au boulot et rentrer le soir pour glisser les pieds sous la table) Alors que souvent les filles enfant imitent leur maman…

    En même temps, je me rappellerai longtemps la fois où mon ex m’a fait appeler SOS médecin à 7h du matin parce qu’il ne pouvait bouger sans ressentir une intense douleur dans le dos et pensait être paralysé… alors qu’il n’avait qu’un torticoli…

    Enfin c’est un vaste sujet tout ça !

    Posted by MaO | 23 janvier 2013, 08:56
    • Je suis d’accord que c’est une question d’éducation (mais bon concrètement le sexisme si c’est pas une question d’éducation aussi …) et aussi d’attitude de notre part face à un mec malade habitué éventuellement habitué à être dorloté.
      Le truc c’est qu’on ne peut pas tirer une vérité générale d’un exemple personnel (ton ex), c’est un peu comme le cerveau mono-tâche des hommes alors que les femmes peuvent faire plusieurs choses en même temps. En fait c’est faux, complètement faux, sauf que dans l’imaginaire populaire c’est bien ancré.

      Posted by Shaya | 23 janvier 2013, 20:35

A vous les studios

Shaya ailleurs …

~ Tumblr : Books and Boobs

~ Tumblr : Point Vernis

L'instagram de Shaya

Previously

décembre 2016
L M M J V S D
« Nov    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

D’où viens-tu?