//

Chez moi

La mémoire du corps

Apaisement ...

Apaisement …

♠ Il y a deux ans et demi de cela, j’ai eu une colique néphrétique.

Un des trucs les plus violents que j’ai connu avec ce passage en 2s de « rien » à « une douleur telle qu’on en tourne de l’oeil et qu’on en vomit » (alors que bon à part si on n’a qu’un rein, ce n’est pas méga méga méga grave foncièrement). La colique néphrétique en elle-même a été réglée en quelques jours. Toutefois pendant les 6 mois suivants j’ai continué à avoir des douleurs importantes, au point que mon médecin généraliste a fini par me faire passer un scanner pour vérifier qu’il n’y avait pas autre chose. Le scanner n’a strictement rien montré à part quelques micro calculs qui ne pouvaient pas expliquer ces douleurs.

Avec le temps ces douleurs ce sont espacées mais il m’arrive toujours parfois de les ressentir deux ans et demi plus tard, et j’ai appris à ne plus m’en faire pour ça ni à avoir toujours du paracétamol avec moi au cas où ça recommencerait.

 

♠ Il y a deux ans de cela, j’ai fait une hémorragie.

Evènement annoncé les deux jours précédents par des douleurs énormes au ventre. Après ça, à chaque fois que je commençais à avoir un tout petit peu mal au ventre je me mettais à trembler en me disant « oh non ça y est, ça recommence, oh non non non ! ». Alors que ça ne recommençait pas, il faut reconnaître qu’avoir mal au ventre ce n’est pas très spécifique. J’ai mis longtemps à réussir à affronter sereinement d’avoir mal au ventre sans envisager forcément le pire.

Je suis persuadée que ce genre d’évènement « traumatique » laisse une mémoire et qu’il faut du temps pour arriver à s’en défaire et que des choses anodines ne virent pas forcément à la catastrophe.

 

♠ Depuis 10j j’ai de nouveau mal à la jambe droite. Pas tout le temps, pas beaucoup comparé à ce que j’ai vécu au mois de novembre mais quand même c’est là alors que je n’avais plus eu la moindre douleur depuis 2 mois. Depuis, j’oscille constamment entre me dire que ce n’est qu’une réminiscence de novembre – c’est à dire rien à part cette fameuse mémoire du corps qui se réveille – et au contraire que c’est un signe avant-coureur d’une récidive et que je dois me précipiter chez mon médecin au lieu de tout minimiser tout le temps.

On verra d’ici quelques temps ce qu’il en sera …

Discussion

4 Responses to “La mémoire du corps”

  1. oh lalalala :'( tiens nous au courant ma belle, j’espère aussi que c’est juste des réminiscences corporelles !!!

    Posted by sushiesan | 18 février 2016, 17:09
  2. Ça résonne pas mal chez moi, tout ça. Par exemple, à chaque fois que j’arrête puis reprends le jogging je retombe dans les mêmes sensations que quand j’avais 13 ans et la haine du cross au collège : la respiration hachée, le goût de sang dans la bouche… Il me faut un peu de temps pour me « souvenir » qu’en fait, maintenant, je peux aimer ça.

    Posted by Anna Musarde | 23 février 2016, 16:19

A vous les studios

Shaya ailleurs …

~ Tumblr : Books and Boobs

~ Tumblr : Point Vernis

L'instagram de Shaya

Previously

décembre 2016
L M M J V S D
« Nov    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

D’où viens-tu?