//
you're reading...

Cogito

Intervenir ?

Le simple fait que je me pose la question m’énerve en fait.

Il n’empêche … je me la pose, même si je fais semblant que non.

*tête dans le sable*

 

Dans les groupes que j’anime au boulot il y a un groupe mixte qui m’interroge. La raison ? Une des hommes du groupe n’arrête pas de faire … de faire quoi d’ailleurs ? Des blagues, des avances, des allusions ? De juste parler (un peu parce que entendons nous bien c’est pas non stop non plus) de sexe ?

En fait si ça s’arrêtait là, je crois que je ne me poserai même pas de question.

Mais le fait est qu’il y inclut souvent deux des femmes présentes dans ce groupe. Enfin surtout une. Parce qu’il craque dessus je crois bien.

Honnêtement il ne dit jamais de choses insultantes ni dégradantes. Au contraire c’est plutôt flatteur et je crois qu’elles le prennent comme ça dans cette période violente de leur vie où c’est justement leur féminité qui est attaqué.

 

Néanmoins … je me demande si je ne devrais pas agir. Et le recadrer.

Parce que j’ai l’impression qu’elle ne le vivent pas mal, mais peut-être que je me trompe et qu’elles trouvent ça lourd, inconfortable et pénible.

Et …………. peut-être que non.

Parce que moi j’ai plutôt l’impression que la dame principalement visé n’y est pas insensible, tandis que l’autre se marre.

 

Le fond de tout ça c’est déjà de me demander quelle est/pourrait être ma responsabilité ? Je veux dire ils ont 50 ans tous les deux, ce sont des adultes, est-ce que j’ai à me mêler de ça ou est-ce que ces dames ne se débrouilleraient pas seules si elles se sentaient importunées ?

Je ne sais pas comment le formuler sans risquer de me faire lyncher mais je ne peux pas m’empêcher de me dire que je ne poserais pas cette question si tous les rapports hommes/femmes n’étaient pas observés actuellement quasiment toujours sous le prisme du harcèlement. Attention, je NE NIE PAS qu’il y ait des cas de harcèlements (sexuels) récurrents et insupportables, que quand on me crie « hey tu suces mademoiselle ? » (à mon boulot, true story, et pas un collègue) ça me donne envie d’hurler.

Mais ça commence et ça finit où ? (Vous avez 4h)

C’est compliqué non ? Il y a des hommes qui m’ont dit qu’ils voudraient bien m’arracher ma petite culotte avec les dents et j’étais carrément partante. Et d’autres où je me suis vraiment sentie salie.

Je n’ai pas envie de me sentir harcelée c’est sûr. Mais je n’ai pas envie non plus d’aseptiser mes relations aux hommes, où la moindre parole qui aurait une connotation sexuelle pourrait passer pour du harcèlement et donc serait évitée. Et je ne veux pas aseptiser celles des autres.

Je veux une voie intermédiaire.

 

En attendant je ne sais pas si je dois intervenir ou pas.

Shaya ailleurs …

~ Tumblr : Books and Boobs

~ Tumblr : Point Vernis

L'instagram de Shaya

Previously

octobre 2018
L M M J V S D
« Sep    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031