//

Cogito

Il y a que l’insouciance nous manque

Mes exploits origamesques

Mes exploits origamesques

On ne peut pas toujours vivre les pieds solidement ancrés dans le réel. Dans les « je dois/je ne dois pas », dans les « il faut/il ne faut pas » ni dans les « il y a ».

On ne devrait pas en tout cas. On devrait toujours se ménager des bulles, des moments d’irréel en marge. Juste pour reprendre son souffle. Une pause.

 

Il y a que cela fait trop longtemps que nous ne nous sommes pas émerveillés devant la couleur du thé un matin ensoleillé ou la courbe d’une rose inattendu. Il y a que cela fait trop longtemps que nous n’avons pas pris une décision folle, sans nous soucier du qu’en dira-t-on ni d’éventuelles conséquences, trop longtemps que nous n’avons pas sauté dans un train ou un avion sans avoir planifier des mois à l’avance, trop longtemps que nous n’avons pas raconté des bêtises à en pleurer.

Trop longtemps que nous n’avons pas pris le temps et la peine de réenchanter nos vies même une minute.

On pourrait se dire que cela n’est dû qu’à cette période de l’année, janvier et février pluvieux et venteux et catastropheux, annonces catastrophiques en série dans les médias, sinistrose économique et morale. J’aimerais dire que c’est le quotidien qui use jusqu’à tout faire disparaître sous les injonctions et les choses à faire qui deviennent tellement automatiques et lourdes qu’on en oublie la magie intrinsèque qu’elles peuvent cacher.

Je crois qu’au delà de tout ça, il y a les mois personnellement difficiles qui s’accumulent, les contrariétés qui prennent le pas sur les joies et les rêves qui s’étiolent.

 

Il y a que l’insouciance nous manque.

Et que si on ne la retrouve finalement jamais assez longtemps, il ne faut jamais rater la moindre occasion de la laisser apparaître.

 

(Poke Lizly)

Discussion

5 Responses to “Il y a que l’insouciance nous manque”

  1. Ta dernière phrase me scotche, c’est tout à fait ça.

    Posted by Anna Musarde | 17 février 2014, 13:11
  2. Jouer un peu dans sa vie avec tout ce qui la compose.
    « Il y a que l’insouciance nous manque ». C’est exactement ça.

    Posted by Lizly | 17 février 2014, 19:36

Trackbacks/Pingbacks

  1. […] Avec Shaya, on se parle et parfois, on écrit et on se répond. En quelques sortes. […]

A vous les studios

Shaya ailleurs …

~ Tumblr : Books and Boobs

~ Tumblr : Point Vernis

L'instagram de Shaya

Previously

décembre 2016
L M M J V S D
« Nov    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

D’où viens-tu?