//
you're reading...

Chez moi

Histoires d’ongles

(Oui je sais, depuis quand c’est un blog beauté ici ?! Mais vous pouvez fuir encore, il n’est pas trop tard!)

 

Ceux qui me connaissent (ou qui me suivent sur twitter) le savent, j’ai deux addictions : les livres et les vernis. Si je parle souvent des premiers, pour une fois ce sont des seconds dont je vais parler.

J’en ai quelques spécimens (hum) et régulièrement j’en achète (hum hum). Mais au delà de cet attrait pour les jeux de couleur et les déclinaisons infinies qui vont avec, il y a une raison pour que je m’occupe autant de mes ongles.

Depuis 5 ans, j’ai les ongles fragiles et qui ont tendance énorme à se dédoubler. C’est apparu brutalement et je ne sais toujours pas pourquoi.

On m’a dit souvent que c’était parce que j’étais carencé (mais les prises de sang n’ont jamais rien montré), on m’a dit aussi que c’était parce que je mettais trop de vernis …

 

On a mis plus longtemps à me dire d’éviter de trop mettre les mains dans l’eau. Mais gants pour la vaisselle et le ménage n’ont pas résolu totalement le problème. Pas plus que les compléments alimentaires ni d’éviter pendant un temps de mettre du vernis. Au contraire en fait puisque les dermato ont plutôt tendance à dire que le vernis protège l’ongle.

Et je ne compte plus les conseils contradictoires entendus …

Par exemple, me couper les ongles toujours très courts n’a rien changé.

Ne surtout pas me couper les ongles mais les limer n’a rien amélioré non plus …

(Danser nue sous les rayons de la lune n’ont rien changé non plus!)

 

Néanmoins sans affirmer être une spécialiste j’ai fini par acquérir quelques techniques.

(nb : je cite des marques mais je ne touche rien d’elles hein!)

J’aurais aimé qu’on me dise que le choix du dissolvant pour ôter le vernis était important. J’ai fini par m’en rendre compte lorsque j’ai découvert les nails remover pads de Boots (ceux de Kiko semblent ok aussi), bizarrement mes ongles vont beaucoup mieux depuis que je les ai adopté au détriment des dissolvants classiques qu’on trouve chez nous. Il y a peu j’ai lu quelque part que celui de Dior était très bien pour éviter le dédoublement des ongles aussi … sauf que je ne suis pas prête à mettre presque 17€ dans un dissolvant encore.

Par contre dans les produits chers mais que je ne regrette pas, le Mavala scientifique. Ok il n’est pas donné sauf que je l’ai acheté il y a 4 ans, je l’utilise 1 à 2 fois par semaine et il m’en reste encore plus de la moitié … ça va c’est honnête.

Dans les choses que j’aurais aimé qu’on me dise plus tôt aussi c’est d’utiliser une lime en verre et d’oublier toutes les autres. J’ai fini par l’adopter il y a quelques semaines et j’avoue que je n’avais pas eu autant d’espoir qu’ils ne se dédoublent plus depuis des années !

Enfin … je crois que le choix du vernis (et de la base mais ça c’est logique non?) compte aussi. J’ai remarqué que suivant les marques utilisées … mes ongles appréciaient plus ou moins. Et pas forcément les plus chères … (loin de là puisque ceux qui me réussissent le mieux sont les … kiko)

 

Voilà où j’en suis, je ne désespère pas de me débarrasser complètement de ce problème un jour … en attendant je m’occupe attentivement de mes ongles.

Shaya ailleurs …

~ Tumblr : Books and Boobs

~ Tumblr : Point Vernis

L'instagram de Shaya

Previously

octobre 2018
L M M J V S D
« Sep    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031