//
you're reading...

Cogito

Ah et … n’oublie pas de mettre une jupe!

J’ai déjà dit à quel point évoluer dans un univers professionnel essentiellement féminin pouvait être chiant au possible mais avait quand même un avantage fantastique : pas de risque d’être jugée sur ta poitrine ou de voir un (une en l’occurence) supérieure hiérarchique tenter de t’arracher ta culotte en te menaçant de te virer si tu parles.

En gros sans parler de solidarité féminine – qui n’est qu’un mythe – tu peux espérer échapper à tout ce qui a trait de près ou de loin au sexisme.

Oui … mais non.

 

C’était sans compter que nous les femmes nous sommes les mieux placées pour nous tirer une balle dans le pied. (Parfois? Ou souvent? J’hésite)

 

Je ne vais pas faire comme si j’étais répugnante à regarder et pas jeune et j’ai lu les articles qui disaient que les gens beaux (et jeunes? Je ne me souviens plus) étaient plus payés que les moches. Plus valorisés quoi.

Alors oui quand je dois négocier des choses importantes ou présenter à des gens importants, je n’arrive pas en jogging informe et les cheveux sales. Je fais en sorte de me mettre physiquement en valeur : lavage, maquillage, coiffage et une jolie tenue correcte dans laquelle je me sens bien. Je joue avec les atouts que j’ai dans mon jeu, je l’ai parfaitement intégré.

Mais je reste toujours moi et je ne me vais pas trop loin. Pas de jupe ras la moule, pas de décolleté jusqu’au nombril, pas de maquillage comme une voiture volée. Parce que ce n’est pas moi. Je reste naturelle.

Et parce que ce qui prime doit quand même être ce que je dis, que je veux être prise au sérieux professionnellement pour le contenu, pas pour le contenant (moi).

 

Par contre quand quelqu’un de mon boulot – une femme – me dit « ah au fait Shaya, tu n’oublieras pas de mettre une jupe hein? Parce qu’il y aura du beau monde », ça me déplait fortement. Parce qu’elle ne m’a pas dit « au fait bosse bien tes dossiers, prépare bien ce que tu vas dire, fais toi des fiches claires ». Non son conseil c’est « mets une jupe [comme ça ils verront pas si tu te vautres] ».

Comme je l’ai dit plus haut, je vais forcément (en tout cas je vais essayer) arriver sous mon meilleur jour pour ces occasions. Mais déjà la jupe n’est pas obligatoire loin de là dans ma conception de la tenue correcte.

Et je n’ai surtout pas besoin qu’on établisse cette règle d’un point de vue hiérarchique. Ca me donne l’impression que leur faire une pipe est comprise dans ma présentation. Que je dois rouler des hanches et me baisser pour faire apercevoir mon soutien-gorge.

Je ne crois pas non.

Pourtant c’est bien une femme qui m’engage à le faire. Comment voulez-vous que les femmes soient reconnues professionnellement pour leur cerveau si elles continuent à se baser sur le terrain du physique pour réussir avant de se baser sur tout le reste?

 

 

Surtout quand peu après je demande à ma chef si elle peut me ramener un soir où on va finir très tard plutôt que de prendre 2 voitures et qu’elle me dit « ah ben je sais pas … t’auras qu’à mettre une jupe comme ça si je ne te ramène pas tu pourras toujours te faire ramener hu hu hu ».

Allez savoir pourquoi … je n’ai pas ri.

 

De jupe il n’y eut point …

Shaya ailleurs …

~ Tumblr : Books and Boobs

~ Tumblr : Point Vernis

L'instagram de Shaya

Previously

octobre 2018
L M M J V S D
« Sep    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031