// archives

Archive for avril, 2018

Jeu de dupes

Crépuscule

 

Elle m’écrit : « ma chère Shaya, hospitalisée pendant quelques jours, je suis de retour chez moi où je reprends des forces mais pas suffisamment pour honorer notre rdv du jour, pardonnez moi« .

 

Je suis au courant de son hospitalisation. Il se trouve que ce jour-là j’ai vu son médecin, pour toute autre chose, mais elle m’avait prévenue : Mme B. était hospitalisée.

Je n’avais su répondre à cette information que par un « ah ……… » , parce qu’il y a des informations auxquelles on ne peut répondre qu’ainsi, et celle-ci en faisait partie. Parce que son médecin et moi savions sans le dire à voix haute que cette guerre entamée depuis des mois pour sauver Mme B. de son cancer du sein était en train d’être perdue et que cette hospitalisation était l’un des prémisses à cette défaite totale qui s’annonce.

« Tu ne la reverras plus je pense » avait ajouté son médecin après quelques instants, comme pour être sûre que malgré les non-dits et les sous-textes de ces moments, nous nous étions bien comprises. « Je sais » avais-je répondu doucement avec un sourire rassurant.

 

Mme B. le sait aussi. La dernière fois que je l’avais vu avant son hospitalisation, elle m’avait murmuré en me regardant dans les yeux « les nouvelles ne sont pas bonnes » et j’avais répondu doucement de la même façon « je suis désolée » et nous savions l’une et l’autre qu’elle m’annonçait qu’elle allait bientôt mourir et que je lui répondais les seuls mots qu’on peut répondre à ça. Sinon le silence.

Et pourtant elle m’écrit ce mail surprenant qui parait si positif. Qui donne l’illusion qu’elle ne sait pas. Et que moi non plus je ne sais pas. Alors que la grande faucheuse approche à très grands pas pour réclamer son dû séance tenante.

Et moi de lui répondre sur le même ton badin qu’il faut qu’elle se repose et qu’elle profite de cette période si agréable de beau temps et que j’espère la revoir bientôt. Comme si je ne savais pas. Comme si je ne savais pas qu’elle sait que le temps restant se compte en jours et non en semaine

 

Jeu de dupes … 

En vérité en filigrane je lui dis de profiter du temps qui lui reste avec ses proches tout en maintenant l’illusion que le temps n’est pas tant compté et que nous aurons suffisamment de temps pour nous revoir nous aussi. 

Parce que regarder arriver la Mort sans détourner les yeux c’est trop douloureux, il faut maintenir quelques illusions.

Aujourd’hui ……….

Happy day

 

Aujourd’hui ………. j’ai déambulé en tee-shirt à manches courtes orné de dent-de-lion – celui que je désespérais d’exhiber un jour – et en pantacourt, tout en goûtant la douceur des températures et du soleil sur ma peau. 

 

Aujourd’hui ………. j’ai couru, beaucoup, trop probablement, et puis j’ai pris le temps de ralentir, de m’arrêter, de respirer, de regarder le vent qui remuait doucement les branches.

 

Aujourd’hui ………. j’ai remué mes orteils vernis dans des tons rouge-orangés dans mes sandales ouvertes et j’ai goûté leur liberté.

 

Aujourd’hui ………. j’ai fait mon métier, peut-être pas tout à fait dans les règles de l’art mais peut-être encore plus comme il devait être fait à ce moment là et j’adore ça.

 

Aujourd’hui ………. je me suis interrogée – comme depuis 4j – sur ce regain d’énergie, surprenant, inattendu dans ces journées si denses. Moi qui ai vécu ces derniers mois en sachant que je n’aurai jamais assez de cuillères pour tenir la journée – et qui ne m’en rend vraiment compte que maintenant que je respire -, voilà que soudain j’ai de nouveau l’impression d’en avoir presque un stock illimité. Très étrange sensation. Je me demande d’où ça vient et surtout jusqu’à quand la trêve va durer. Il ne faudrait pas que je me réhabitue trop à ne plus finir mes journées à la limite de la rupture.

 

Aujourd’hui ………. j’ai contemplé les étoiles qui scintillaient fort dans ce ciel de nuit si clair et ce petit croissant de lune qui suggérait tant la forme de la pleine lune. Et puis cette planète qui brillait tant au dessus de l’immeuble d’en face, je me demande bien laquelle c’était. Jupiter peut-être ? 

 

Aujourd’hui ………. 

C’était une journée dure et douce à la fois. Une respiration, une pause, un sprint, une chevauchée sur un cheval fougueux.

Shaya ailleurs …

~ Tumblr : Books and Boobs

~ Tumblr : Point Vernis

L'instagram de Shaya

Previously

avril 2018
L M M J V S D
« Mar   Mai »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30