//

Cogito

Week end vadrouille

La période atroce de travail à coup de « je travaille 2 week end en 3 semaines et les semaines entre aussi » s’est terminée vendredi.
YOUHOUUUUUU !!!!
Et pour célébrer ça dignement, je n’ai rien trouvé de mieux que … me barrer.

En Alsacie, destination facile à rejoindre de chez moi en passant par la Suisse et en profitant de ses autoroutes grâce à la vignette.
4h pour Mulhouse via les autoroutes, 1h de plus pour Strasbourg, quand je mets 3h30 pour rejoindre le nord de l’Ardèche par la route. Ca se négocie.
L’occasion de tomber folle amoureuse de Strasbourg surtout.
Ville que je ne connaissais absolument pas alors que j’avais déjà mis les pieds à Mulhouse et à Colmar. J’avais manqué quelque chose.

C’est sûr, la découvrir sous un magnifique soleil et presque 30 degrés, quand le reste du pays grelotte et endure la pluie, ça rajoute au plaisir.
Quand bien même j’ai failli mourir de déshydratation et que j’ai passé mon temps à chercher l’ombre et à courir de terrasses de café en terrasses de restaurant.

image
La petite Venise de l’Est

 

Mais – au risque de me retrouver couverte de tomates pourries – même si je suis ravie de ce week-end, je le regrette un peu également.
Parce que fatiguée par 1 mois de travail vraiment dur, parce que cette fuite dans ma cave enfin réparée il faut tout nettoyer et ranger, parce que le voyage en Thaïlande à préparer. Je me dis que j’aurais pu mettre plus à profit ces 3j (oui n’ayant pas obtenu mon vendredi pour faire le pont, j’ai posé le lundi par vengeance) ne serait-ce qu’en restant chez moi et en soufflant au lieu de courir encore. Faire de la voiture, visiter et marcher. Et me sentir fatiguée encore et encore, obligée de me forcer pour ne pas gâcher le week-end et de prendre sur moi pour ne pas céder à l’énervement conjoint de la fatigue, tout le temps mal au crâne…
Pour dire hier soir en rentrant à l’hôtel vers 18h, je me suis endormie, ce qui ne m’arrive jamais.

 

image
Oh une cathédrale

 

Qui plus est, c’est difficile à faire entendre à quelqu’un à qui on a promis ce week-end de longue date.
D’autant plus quand on a été particulièrement indisponible les derniers temps.

Pas facile. Mais contre mauvaise fortune, faire bon coeur. Et profiter.

 

image
Merveilleux non?

Discussion

No comments yet.

A vous les studios

Shaya ailleurs …

~ Tumblr : Books and Boobs

~ Tumblr : Point Vernis

L'instagram de Shaya

Previously

novembre 2017
L M M J V S D
« Oct    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

D’où viens-tu?