//

Cogito

Walk of fame

Je ne sais pas si vous regardez NCIS (oui je sais bonjour la référence…) mais sur un des murs de leur lieu de travail il y a affiché toutes les photos des « ennemis n°1 des USA » (oui je sais dit comme ça c’est super con mais je ne savais comment le formuler autrement).

 

J’ai un peu ça dans un coin de ma tête.

Si ce n’est qu’à la place des photos des mes ennemis, j’y ai les photos de « mes fantômes ». Ces gens que j’ai connu et qui sont morts.

Mon walk of fame à moi dans ma tête que je parcours de temps en temps. J’ai une bonne mémoire visuelle, je suis très physionomiste, ça joue peut-être.

 

Il y a des gens de ma famille ou de mon entourage bien sur. Mais pas tant que ça en fait.

La plupart des cases sont remplies par mes fantômes professionnels. C’est très étrange d’ailleurs… comme tout le monde j’oublie bien sur. J’oublie des choses, des détails, des souvenirs, des gens. Mais pas les morts.

J’oublie les vivants oui, ou plutôt ils sortent de mon paysage mental, je n’y pense que rarement sauf s’ils m’ont marquée pour une raison particulière, mais je garde toujours au moins une image des morts. Et il commence à y en avoir un paquet.

 

Il y a la dame qui faisait son jardin toute seule, quelque soit le temps, même si elle avait un mal fou à se pencher ou à se mettre à genoux, et qui m’amenait toujours des fraises. Jusqu’au jour où elle ne m’en a plus amenée.

Il y a la dame qui me disait qu’elle ne raterait pour rien ses rdv avec moi tellement elle aimait ces moments-là. Moi je suis toujours là mais elle elle ne viendra plus.

Il y a la jeune femme qui me parlait de son petit bout avec des étoiles dans les yeux. Elle ne m’a jamais raconté les premiers mots de son fils.

Il y a cette dame (oui j’ai surtout des femmes sur mon mur) qui adorait cuisiner mais ne pouvait plus rien manger et m’amenait des petits gâteaux. Elle m’avait promis des cannelés, je ne pourrais jamais les comparer aux miens.

Il y a cette dame dont la dernière image que j’ai eu c’était dans un couloir où je lui serrais les mains en me disant que je voudrais bien ne jamais les lâcher pour l’empêcher de partir.

Il y en a tant d’autres …

 

J’aime assez me dire qu’il reste un espace où toutes ces personnes ont encore une petite place. Comme une petite chapelle.

Discussion

4 Responses to “Walk of fame”

  1. On n’est pas mort tant qu’on existe encore dans l’esprit de quelqu’un…

    Posted by poulpynette | 10 janvier 2013, 20:13
  2. C’est vraiment joli cette façon que tu as de te rappeler des gens

    Posted by Patricia | 11 janvier 2013, 12:47

A vous les studios

Shaya ailleurs …

~ Tumblr : Books and Boobs

~ Tumblr : Point Vernis

L'instagram de Shaya

Previously

novembre 2017
L M M J V S D
« Oct    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

D’où viens-tu?