//

L'enfer c'est ... les autres

Vos gueules !

L’été (oui je sais sur le calendrier on n’y est pas encore mais dans les températures) revient  et avec lui les observations consternées que je fais de mes congénères.

 

[Previously chez Shaya je vous racontais les débiles QUI CRIAIENT EN VOYANT DES BOUQUETINS et la gogole qui voulait faire un câlin à un bouquetin …]

 

Hier pour fuir la chaleur et le lac surpeuplé, j’ai décidé d’aller me réfugier dans les marais du Lavours (je te fais pas l’article tu cliques) à côté de Culoz (tu ne connais pas Culoz ? C’est normal, maps est ton ami).

Une zone humide de marécages et de tourbière, des montagnes pas loin où aller me réfugier en cas de grosse chaleur et un endroit relativement méconnu donc tranquille. Une certaine idée du bonheur.

 

Oui … mais non.

Les fameux marais

Les fameux marais

 

Arrivée tôt pour profiter de la fraîcheur du lieu autant que possible, je passe par la maison des marais qui expliquent comment se sont formés les marais et la tourbe etc… et les animaux qu’on peut apercevoir actuellement dans les marais : poissons, grenouilles, oiseaux.

D’ailleurs j’ai croisé énormément de monde pendant ma promenade avec un appareil photo muni d’un téléobjectif, j’imagine dans l’idée de les photographier.

J’imagine parce que …

 

Parce qu’il semblerait que 90% des gens venus se promener ce jour-là aient oublié – ou n’aient jamais saisi – que pour voir des animaux sauvages il fallait FERMER SA GUEULE.

Et vas-y que je passe mon temps à parler. Fort. Et vas-y que je crie pour appeler Machin qui est 10m devant afin qu’il vienne voir séance tenante comment le vernis sur les ongles brille bien au soleil (true story). Et vas-y que je ris aux éclats. Et vas-y que je râle parce que je n’aperçois pas le moindre animal.

 

Moi ça me tue. Vraiment.

Il y a quelques jours Anna m’a fait suivre cet article – que vous DEVEZ lire – sur le silence. Il y a longtemps que j’ai constaté à quel point la plupart des gens détestaient le silence. Fort bien, c’est souvent pénible pour moi tout ce bruit mais je m’en accommode autant que possible. Mais bon sang si on déteste le silence et qu’on ressent le besoin absolu de parler, parler, parler (fort) pour lutter contre, alors pas pitié il ne faut pas s’y confronter ! Et plutôt aller dans un stade de foot qu’en pleine nature ! LE lieu par excellence du silence !

Histoire de ne pas pourrir le plaisir et le silence des autres. Histoire aussi de ne pas terrifier des animaux sauvages qui n’ont rien demandé.

En jouant à « évite les boulets, pose toi et attends qu’ils soient loin » j’ai péniblement réussi à voir des grenouilles et des poissons, par contre les oiseaux eux avaient vraiment décidé d’aller voir ailleurs si on n’y était pas.

 

Les gens me fatiguent.

 

Superbe pause fraicheur <3

Superbe pause fraicheur <3

Discussion

4 Responses to “Vos gueules !”

  1. Lorsque tu apprécies le silence, il faut savoir ses amis choisir. Moi j’ai trouvé une amie en or avec qui j’adore me balader à Paris, en France et parfois ailleurs, parce qu’elle aussi n’aime pas le bruit, qu’elle sait se taire et que mes silences – nos silences – ne la gène pas plus que moi.

    Posted by MaO | 10 juin 2014, 07:40

A vous les studios

Shaya ailleurs …

~ Tumblr : Books and Boobs

~ Tumblr : Point Vernis

L'instagram de Shaya

Previously

septembre 2017
L M M J V S D
« Août    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  

D’où viens-tu?