//

Cogito

Thank You

Or donc je suis rentrée. Non seulement en France mais aussi dans ma province.

 

Et il faut …

Réintégrer le moule, rapatrier les morceaux de soi-même restés en route, gérer la fatigue du vol et le décalage horaire, composer avec les épaules et la nuque explosées par le sac et la valise (je la hais cette valise maintenant) logiquement chapeautées par un mal de crâne carabiné;

Se ré-habituer à boire de l’eau du robinet, à ne pas dire « thank you » aux serveurs dans les restaurants*, à ce que les gens autour de moi comprennent tout ce que je dis … y compris les insultes;

A nouveau faire à manger et ne plus avoir des fruits frais coupés à disposition à chaque coin de rue, s’occuper des courses et de leur liste préalable, regretter les saveurs quitées;

Rouvrir l’appartement abandonné à lui-même depuis 2 semaines, ouvrir l’eau et le gaz, remettre le frigo en route, y faire le ménage et arroser les plantes, écouter les 9 messages sur le répondeur et leur lot de soucis et de mauvaises nouvelles;

Vider la valise, trier le propre du sale, lancer la machine, ranger les affaires (nombreuses) ramenées, mettre de côté les cadeaux qui devront être envoyés;

Lire les mails – dont certains vraiment … hallucinants -, vider les 660 photos de l’appareil qu’il va falloir regarder et trier;

Prendre sur soi pour supporter le bruit et des gens vraiment imbuvables pour qui vient de fréquenter des thaïlandais pendant 15 jours, en cela l’étape parisienne et son cortège de klaxons a vraiment été dure;

Se demander si on va vraiment allumer cet objet technologique dont on s’est si bien passé pendant 3 semaines – je parle bien sur de la tv -, le voyage n’ayant pas été exempt de réflexions diverses et variées sur les habitudes d’ici et les usages faits;

Gérer la dépression post-vacançum et aussi ses propres interrogations personnelles, abandonner le « ici et maintenant » pour penser à « demain » et aux choses à faire avant de reprendre le travail …

 

 

Et le plus pénible je crois … Annoncer son retour à la civilisation et subir une avalanche de sms et de coups de fil plein de bonnes intentions et de questions, alors qu’on n’a pas eu la moindre nouvelle pendant 3 semaines, sauf que là vraiment ce n’est pas le moment …

 

 

Je suis rentrée oui. Mais en fait je ne suis toujours pas disponible. Pas en tout cas selon les desiderata des autres mais bien selon mes propres impératifs.

J’ai craqué j’ai mis les téléphones en silencieux (tous!), j’ai laissé la tv éteinte et j’ai mis mes pieds dans de l’eau chaude pour m’en occuper car ils ont souffert pendant le voyage.

Bref je suis rentrée mais ce n’est pas évident et j’ai besoin d’un peu de temps.

 

* à l’occasion d’une halte bienvenue dans un glacier, au moment où je paye la jeune femme me sors inopinément un « thank you » venu d’on ne sait où en lieu et place de la version française. C’était très chouette.

Discussion

6 Responses to “Thank You”

  1. tiens, je t’ai pas appelée… huhuhu (j’ai un nouveau forfait, je peux appeler plein pot!!! j’ai encore 27 heures à utiliser avant le 5 juillet 😀 😀 :D)

    allez, file trier tes photos! zou!

    Posted by Daydreamer | 21 juin 2012, 22:07
  2. Welcome back!
    Et bon courage pour le difficile retour à la réalité. Dur dur, quand on a vécu des choses extra-ordinaires, de réaliser au retour qu’ici, rien n’a vraiment changé…

    Posted by Pat | 21 juin 2012, 22:40
  3. Ouaip, c’est bon de rentrer mais c’est pas si évident que ça en a l’air. Surtout que personne ne comprend qu’en revenant d’ailleurs tu sois déphasée alors que « mais tu devrais péter la forme !! ». Groumf.

    Posted by Nekkonezumi | 22 juin 2012, 17:45

A vous les studios

Shaya ailleurs …

~ Tumblr : Books and Boobs

~ Tumblr : Point Vernis

L'instagram de Shaya

Previously

novembre 2017
L M M J V S D
« Oct    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

D’où viens-tu?