// archives

j’aime pas les gens

This tag is associated with 2 posts

Crise de misanthropie

En ce moment j’ai un peu de mal à bloguer.

Pas que ma vie soit une allégorie du désert de Gobi. Bien loin de là même, trop de choses et pas assez de temps pour bloguer. Pas assez de temps pour penser même je dirais en ce moment.

Mais je dois bien l’avouer, ce n’est pas la seule raison et l’autre pourrait bien être plus « explicative » de ce silence. Ou plutôt de cette difficulté à écrire.

 

Je crois que je fais une bonne grosse crise de misanthropie.

Je ne sais pas d’où ca vient, je ne sais pas vraiment pourquoi mais je ne peux que le constater : en ce moment j’ai bien du mal à supporter les autres.

Oh pas tous heureusement, il en reste encore quelques uns que je supporte sans me dire que je vais devoir impérativement avaler un tube de Xanax.

Pourtant je n’ai pas l’impression que les gens soient différents d’avant mais je les trouve particulièrement … crétins en ce moment et je ne le supporte plus.

Je sais, ça ne se dit pas.

Je ne supporte plus leur façon de recourir incessamment à l’insulte pour qualifier les gens (ou alors il y a vraiment une recrudescence de connards/connasses), je ne supporte plus leurs jugements à l’emporte-pièce (même si ça doit être reposant pour le cerveau je reconnais), je ne supporte plus leurs interventions inappropriées, je ne supporte plus leur façon d’édicter des règles que les autres devraient impérativement s’appliquer, je ne supporte plus leur façon d’utiliser une phrase de moins de 4 mots pour résumer un problème complexe.

 

Bon.

Je ne vous cache pas que je me dis que le problème vient probablement de moi. Parce que les gens faisaient déjà ça avant. Et que ça ne me donnait pas l’impression qu’on m’épluchait les nerfs avec un économe. Ça ne me mettait pas en colère, ça ne me donnait pas envie de leur éclater la tête contre un mur, je n’étais pas obligée de retenir mes hurlements de rage. Ça glissait sur moi majoritairement.

Et plus maintenant. Plus en ce moment tout du moins.

Je me dis que c’est lié à la fatigue. Que je n’ai jamais vraiment trop aimé « les gens ». Que ça va passer. Que je fais bien la donneuse de leçon et que ça ne me plaît guère.

 

Du coup je ne blogue pas pour vous épargner mes accès de bile qui vous seraient probablement désagréables.

 

Lucky lucky lucky

Lucky lucky lucky

J’aime pas les activités de groupe

L’autre fois que j’avais accepté – dans un moment de faiblesse sans doute – de participer à une rando raquettes avec plus de 2 (moi compris) participants, je me suis rendue compte à quel point je détestais les activités de groupe.

Enfin … je ne déteste pas TOUTES les activités de groupe mais … assurément toutes celles qui se passent en extérieur.

En l’occurrence j’adore faire de la raquette.

S’ébrouer dans la neige comme un cabri (zut j’ai déjà parlé d’un cabri hier), mais surtout surtout surtout SURTOUT profiter de la nature.

Problème!

Dès qu’il y a plus de 2 personnes (dont moi) dans une rando (raquettes ou pas), je vais forcément avoir envie de tuer quelqu’un parce qu’il/elle va me gâcher mon plaisir.

Exemple?

Un de mes grands plaisirs quand je suis en pleine nature c’est … le silence!

Pas de voiture, pas de musique, pas tous ces bruits de la ville. Juste rien.

Le bonheur. Se retrouver avec soi-même.

Ben t’as toujours un abruti que le silence ça angoisse et qui n’ont content de parler, passe carrément son temps à BEUGLER.

Déjà en temps normal je ne supporte pas, mais dans ces circonstances là c’est à coups de latte que j’ai envie de régler ça.

Autre truc que je ne supporte pas?

Les gens qui quand ils font une randonnée à plusieurs, se croient en pleine compétition et foncent pour battre leur record au lieu d’avoir l’intelligence d’attendre les plus faibles du groupe. A chaque fois je me dis « à quoi ça sert de venir avec nous? ils auraient du partir tout seul de leur côtés ».

Sans oublier le « jamais content » : celui qui passe son temps à râler et critiquer que c’est trop dur, qu’il fait trop chaud ou trop froid, qu’il ne veut pas manger là, que ses raquettes ne vont pas ni ses batôns non plus…

Rhaaaaaaaahhhhaaaaaaahhhaaaaaaaaaaaaa!

Donc c’est décidé : les activités de plein air en groupe c’est FINI!

De toute façon j’aime pas les gens.

(Heureusement c’était beau!)

Enjoy the silence

L’immensité ça ne m’angoisse pas

Shaya ailleurs …

~ Tumblr : Books and Boobs

~ Tumblr : Point Vernis

L'instagram de Shaya

Sorry:

- Instagram feed not found.

Previously

octobre 2019
L M M J V S D
« Sep    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031