// archives

Espagne

This tag is associated with 3 posts

Te quiero Sevilla

J’aime toujours autant Séville.

Ce qui est une bonne chose, j’aurais détesté que ce long week-end vienne mettre en l’air le doux souvenir que j’en avais gardé.

Il n’en fut rien donc : j’aime toujours autant Séville. Peut-être même encore plus.

 

Quand bien même il faudra au moins que je retourne une troisième fois à Séville … pour avoir un grand et franc soleil, et pas un « c’est compliqué » de la météo. Je trouve quand même fou d’avoir eu plus de pluie lors de mon séjour à Séville (une seule journée de déluge mais quel déluge) que lors de mon séjour à Londres. (Mais comme je dis toujours, on exagère beaucoup le mauvais temps anglais)

 

Séville est une ville que je trouve détendante. Vivante, pas endormie, mais pas stressante non plus. L’odeur de fleur d’oranger y est reine partout, les tenues chatoyantes de flamenco dans les vitrines, les terrasses animées des bars espagnols, les prix 30% moins élevés qu’en France (au moins), les petites rues tournicotantes dans lesquelles se perdre.

De ce séjour je retiendrai d’avoir enfin pu creuser sous la vitrine de cette ville (non pas avec ma pelle). Avoir quitté le centre historique propret pour traverser les quartiers qui révèlent la violence de cette crise dont on a tous entendu parlé, avoir parcouru le barrio Santa Cruz désert sous la pluie et celui de Triana, avoir profité d’un rayon de soleil au bord du Guadalquivir, avoir perdu la voix devant la plaza de Espana, m’être régalée de Bellota et de jus d’oranges fraichement pressées, avoir parlé espagnol toujours avec plaisir (et des galères).

Et tout le reste.

L’Alcazar, la cathédrale et la Giralda sont bien évidemment incontournables à faire quand on va à Séville, mais Séville mérite qu’on aille au delà de ça.

 

Un petit tour rapide en photos avec moi ?

 

El palacio de Pilatos

El palacio de Pilatos

 

Le mudejar et du greco-romain au milieu

Le mudejar et du greco-romain au milieu

 

On ne se lasse jamais de tous ces orangers

On ne se lasse jamais de tous ces orangers

 

Une petite entrée ;-)

Une petite entrée 😉

 

Incontournable et belle Giralda

Incontournable et belle Giralda

 

La corrida

La corrida

 

La sublime splendide et magnifique plaza de Espana

La sublime splendide et magnifique plaza de Espana

 

Sous un autre angle

Sous un autre angle

 

Ah oui la Giralda encore

Ah oui la Giralda encore

 

D'une rive du Guadalquivir ...

D’une rive du Guadalquivir …

 

... à l'autre! (Barrio Triana)

… à l’autre! (Barrio Triana)

Volver a Sevilla

Quand j’étais allée en Andalousie il y a 2 ans, j’avais gardé un goût de trop peu de mon passage à Séville.

Autant j’avais eu l’impression d’avoir eu le temps de faire le tour de Cordoue et de Grenade, autant mon départ de Séville m’avait fait apercevoir tout ce que je n’avais pas eu le temps d’en voir au delà de la cathédrale, la Giralda et l’Alcazar, et je m’étais promise d’y retourner … un jour.

 

Promesse qui va donc être tenue bientôt pour mon plus grand bonheur. J’ai gardé un souvenir merveilleux de l’Andalousie et je me réjouis de la retrouver même fugacement !

(J’écris juste que « je me réjouis » pour avoir l’air sérieuse et intellectuelle mais la vérité c’est que je sautille comme un kangourou sous acide)

J’ai hâte de retrouver cette douceur de vivre et cette tranquilité touchées du doigt en Andalousie (malgré la crise bien présente il ne faut pas se mentir), retrouver cette architecture si particulière, et enfin effacer cette déception d’être passée trop vite dans cette ville.

 

Même s’il semblerait que je sois maudite, déjà il y a 2 ans, le seul moment où j’avais eu de la pluie et un peu frais c’était à Séville … et s’il y faisait 26° il n’y a pas si longtemps, on n’annonce que 11° vendredi et pluis (enfin ça se discute … sur un autre site ils annoncent 20°). Mais il y fera toujours plus doux et agréable que chez moi … et l’espagnol est si doux à l’oreille. (Même si ça fait 2 ans que je ne l’ai pas parlé (ça va être un peu rouillé cette affaire, et bordel qu’est-ce qu’ils gueulent!)

 

Je sais où je dors, je sais précisément ce que je veux voir pendant le temps imparti et j’ai gardé quelques bonnes adresses de mon précédent passage mais si jamais vous avez un ou deux ou trois méga bons plans (surtout miam miam) … JE PRENDS!

 

Oh Seville

Oh Seville <3

Vamos!

Je suis une boule d’angoisse et de stress pour plein de raisons différentes.

Je suis aussi une boule d’énergie et d’envie, on pourrait alimenter toute la France et l’Allemagne si on me branchait au réseau.

 

J’aurais aimé te pondre une dernière note super pertinente et intelligente. Bizarrement il y a une tonne de chose dont j’ai envie de te parler dernièrement. Mais à la vérité je ne suis plus capable de ça, mon cerveau est déjà parti il a pris de l’avance.

 

Je redoute cette semaine pour respirer autant que je l’attends.

J’espère juste qu’il n’y aura aucun problème et réussir à faire une vraie grosse coupure.

J’ai eu d’ailleurs un vrai beau cadeau avant mes vacances d’une patiente qui m’a souhaité d’en profiter un max – oui j’ai crié partout que je partais en vacances – et qui m’a confié sans se rendre compte sans doute du cadeau qu’elle me faisait « oui parce que vous le méritez … vous êtes beaucoup sollicité moralement, ça doit être vraiment dur des fois et vous avez toujours l’air au top ».

La reconnaissances mes amis. La reconnaissance bordel!

J’ai failli en décéder de bonheur.

 

Soyez pas trop sage pendant mon absence!

Previously

novembre 2019
L M M J V S D
« Oct    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930