//

Cogito

Rire ce n’est pas réfléchir

Le web mondialement mondial bruisse depuis quelques jours à propos de cette histoire de sms envoyés à des parents à propos d’enseignement de la théorie du genre et de la masturbation.

Et quand je parle du web mondialement mondial qui bruisse je veux dire … qu’il se moque et fait le concours de celui qui fera la meilleure blague sur ce thème.

 

Cette affaire me désole assurément, elle m’attriste même sur la crédulité et surtout la manipulation dont ont été victimes ses parents, la façon dont on a joué sur leurs peurs, leur sentiment communautaire et décrédibiliser l’école de la république au passage. Mais elle ne me donne surement pas envie de rire et de faire un bon mot. Vraiment pas.

Et ceux qui s’y essayent ne me donnent vraiment pas envie de rire non plus.

 

Parce que ce qui se cache surtout derrière toutes ces réactions, ces bons mots tentés et ces mouhahahaha c’est beaucoup beaucoup BEAUCOUP de mépris envers ceux qui se sont laissés « avoir » par cette manipulation.

« Ah ah ah non mais regardez moi ces cons, non mais faut apprendre à réfléchir les gens! »

C’est vrai nous sommes tous tellement plus intelligents et supérieurs à eux, quelle sensation agréable!

Nous, voyons avec notre intelligence supérieure, jamais nous ne nous serions fait avoir par cette manipulation grossière! Jamais nous n’avons relayé qu’on nous prenait pour des jambons grâce à un mail expliquant que le générique du spasfon est plus cher que le médicament de marque jusqu’à ce qu’un de nos contacts nous réponde que « hey avant de propager des conneries, va vérifier sur hoaxbuster » ! Jamais nous n’avons relayé la mort de Johnny Hallyday ou celle de Johnny Deep parce que nous l’avions lu sur Twitter ou sur internet ! Jamais nous n’avons écouté nos copines de lycée raconter que leur prof d’histoire était un nazi parce qu’il vouait une passion malsaine à la Seconde Guerre Mondiale (nb : en fait son oncle était mort au maquis d’où sa passion effectivement malsaine pour la période) ni n’avons dit à Martine que Sandrine nous avait raconté que Jean-Louis couchait avec Aurélien, ils ont l’air tellement gays tous les deux avec leurs pulls roses hin hin hin.

Nooooon ! Jamais !!!

Nous sommes tellement intelligents ! On ne nous a pas comme ça! Avec notre aptitude à prendre de la distance et à vérifier des informations avant de les propager.

 

D’ailleurs nous sommes tellement intelligents que nous préférons nous moquer que décrypter comment quelques personnes malfaisantes ont sciemment réussi à obtenir ce résultat, ni comment éviter que cela se reproduise.

Et puis se moquer et humilier publiquement quels meilleurs moyens – c’est bien connu – pour amener ceux qui se sont fait avoir à développer un esprit critique et acquérir les réflexes pour se prémunir demain.

 

Ah mais bon sang, quelle sensation agréable que celle de se sentir supérieur en enfonçant un autre, parce que non nous vraiment, jamais nous ne nous ferons avoir!

Discussion

7 Responses to “Rire ce n’est pas réfléchir”

  1. C’est du même ordre que blâmer la victime, quand on y réfléchit. C’est mettre tout ça à distance en prétendant que non, ça ne nous arrivera jamais : on ne se fera jamais violer parce qu’on ne se promène pas en jupe trop courte, on ne se fera jamais tuer parce qu’on ne fait pas de jogging seule tôt le matin, on ne se fera jamais maltraiter à l’hôpital parce qu’on choisit trop bien son hôpital… Il y a là une forme d’exorcisme.

    Posted by Anna Musarde | 30 janvier 2014, 14:36
  2. J’ai vite fait vu passer cette info, en effet, mais je vois pas pourquoi on se moque des gens qui l’ont crus ? Quand on voit le nombre de gens qui pensent les articles du Gorafi vrais (et c’est pas pour autant qu’on se moque d’eux non plus), sans parler du nombre d’infos vraies qui paraissent WTF, il peut arriver qu’on s’y laisse prendre, si le texto était bien formulé et présenté. Et les arnaques qui arrivent par mail, les fausse factures d’EDF, des Impots ou des opérateurs téléphoniques ? On en parle ou on se moque aussi ? Pffff 🙁

    Posted by sushiesan | 30 janvier 2014, 19:02
  3. enfin, quand même, retirer ton môme de l’école sur la base d’un SMS qui semble relayer une vraie info, c’est pas comme se faire avoir par un faux mail EDF. Dans ce dernier cas c’est une arnaque, dans le cas du SMS c’est de la manipulation et moi je ne me moque pas des parents qui se sont fait avoir (le sms était drôlement bien tourné, et si t’as pas le réflex de chercher des infos fiables genre lire et comprendre le projet de loi, ce qui – sans mépris aucun- n’est pas à la portée de tout le monde – tu te fais avoir comme tout le monde) mais je m’inquiète plutôt de voir qu’il est de plus en plus facile de manipuler les gens à leur insu.

    Posted by MaO | 31 janvier 2014, 07:35
    • C’est pareil dans le sens où on peut tous un jour se faire avoir. Mais je suis d’accord ce n’est pas pareil dans l’intention de ceux qui utilisent ses fausses informations.
      (Le sms était tellement bien tourné qu’il renvoyait vers un site internet et pour beaucoup de gens si c’est sur internet c’est que c’est vrai)

      Posted by Shaya | 31 janvier 2014, 09:50

A vous les studios

Shaya ailleurs …

~ Tumblr : Books and Boobs

~ Tumblr : Point Vernis

L'instagram de Shaya

Previously

septembre 2017
L M M J V S D
« Août    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  

D’où viens-tu?