//

Barcarolle

Réparatrice

J’aime bien les formules poétiques pour désigner les choses, les actions.

Le jour où on m’a dit que j’étais la chef d’orchestre qui faisait en sorte que les musiciens jouent en harmonie, j’ai aimé.

J’aime dire aussi que je lie les gens. Que ce soit un lien qui entoure une botte d’asperges ou un lien comme un pont fragile entre deux berges.

 

J’aime croire que je suis une réparatrice de gens aussi. Avec mon petit tournevis et ma petite clé de douze.

Pas professionnelle, pas formelle et je ne parle pas de leur corps. Ca je laisse aux médecins.

 

Je bidouille un peu les gens. J’utilise ma patience et toute l’affection que je peux avoir pour eux (donc forcément quand j’en n’ai pas, ça marche moins bien) sans même en avoir conscience sur le coup.

Mais il y a un prix à payer. Ya toujours un prix à payer. Un prix avec plein de sous-totaux que je ne te détaillerai pas maintenant.

Et il y en a un qui m’embête particulièrement en ce moment.

 

Le Best Friend je l’ai réparé. Peut-être que je me trompe mais quand même … c’est bien l’impression que j’en ai.

Quand je l’ai connu il avait une vision des femmes assez … déplorable en fait à cause de sa mère et il a été trahi par son meilleur ami (et pas genre un couteau dans le dos mais plutôt … une hache voire même une hallebarde dans le dos) si bien qu’il avait vraiment perdu foi en l’amitié sincère.

Il m’en a fait bavé pendant longtemps (ça se compte en mois) avant que j’arrive à lui montrer que les femmes n’étaient pas forcément juste des jouets qui devaient se contenter de faire la lessive, la vaisselle, la cuisine et le missionnaire. Et il m’a fallu encore plus longtemps avant qu’il ne me fasse confiance et ne doute plus de mon amitié.

 J’étais plutôt fière (je le suis toujours) sauf que …

Paf la Pouf-qui-n’est-plus-la-Pouf est arrivée et sans rien avoir à faire elle a bénéficié de tout le travail que j’avais fait. Et sans même jamais en avoir conscience je pense bien. Pourtant je suis persuadée que si elle avait rencontré le Best Friend avant que je ne passe avec mes petits outils, les choses auraient été bien différentes.

 

C’est de ça dont j’ai marre actuellement.

J’en ai marre que les autres récupèrent (tous) les fruits de mon travail. Vraiment marre.

Discussion

6 Responses to “Réparatrice”

  1. mais toi aussi tu devrais avoir un réparateur avec « sa petite clé de 12 » … y’a pas que les crèmes qui sont réparatrices … pour les bonnes crèmes

    Posted by nardeau | 22 mars 2012, 18:04
  2. Fais gaffe ! A force de réparer trop de gens, on finit par supporter toute la misère du monde. Ca pèse sur les épaules…

    Posted by Nicolas | 22 mars 2012, 18:23
  3. Tiens donc? et qui d’autre a pu avoir cette idée de génie?!

    Posted by Nyna | 23 mars 2012, 09:33

A vous les studios

Shaya ailleurs …

~ Tumblr : Books and Boobs

~ Tumblr : Point Vernis

L'instagram de Shaya

Previously

décembre 2017
L M M J V S D
« Nov    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

D’où viens-tu?