//

Cogito

Qui nous connaît vraiment ?

Plus un petit garçon mais pas tout à fait un homme encore <3 (c’est une des plus belles photos que j’ai fait de lui je crois)

 

Je ne sais pas vous mais moi souvent dans ma tête je me déroule des scénarios « et si … ? ».

Et si je gagnais à l’Euromillion, je ferais quoi ?

Et si je me faisais enlever par des extraterrestres, comment réagirait ma famille ?

Et si j’épousais le Prince Harry, je m’occuperais comment ?

 

(Oui bon là j’en ai pris des particulièrement farfelus)

Mais parmi tout cela il y en a un « et si je me faisais enlever/tuer, que découvriraient les enquêteurs sur moi ? ».

Et ça m’amuse de me dire qu’ils seraient sans doute surpris au premier abord – mais en fait je pense qu’ils sont habitués, qu’on cache tous sous une surface lisse des choses qui le sont beaucoup moins – et surtout ça m’amuse de me dire que pour avoir une idée de qui je suis, de ce que je pense, de comment je fais les choses, il faudrait vraiment qu’ils parlent à beaucoup de monde parmi ma famille, mes collègues et mes amis.

Parce que personne ne détient la totalité de mon histoire – et surtout des éléments importants qui la composent parce que la dent de lait perdue à 7 ans, ce n’est pas important – ni la totalité de celle que je suis. Il y a des gens qui en ont un plus gros morceaux que d’autres c’est vrai mais même ces gens là dessineraient un portrait tronqué et erroné de moi. Il n’y a qu’en assemblant les dessins de chacun que le portrait serait – presque – fiable.

 

J’ai quelqu’un que j’aime fort qui me dit souvent que je suis celle qui le connait mieux au monde, des fois il dit même que je le connais par cœur mais là je pense qu’il a bu quand il dit ça. Parce que moi j’ai une conscience aiguë qu’à l’image d’un iceberg je ne connais que la surface émergée, 10%, et que la surface immergée, cachée à mes yeux et à mon cerveau est bien bien bien plus importante. 

 

C’est quelque chose que j’essaye de garder en tête constamment quand je rencontre des gens ou même que je parle avec des amis. Quelque soit l’impression que je peux avoir de les connaître « par cœur » et de lire en eux comme dans un livre, c’est faux et je pourrais être terriblement surprise si certaines choses venaient à ma connaissance.

J’essaye surtout de le garder en tête pour ne pas rester sur mes acquis et croire que je sais tout et que je le sais pour toujours, quelque soit l’intensité de mon lien avec cette personne.

 

Une petite anecdote récente m’a rappelé que j’avais raison.

Il y a quelques temps j’ai parlé avec mon Petit Frère de son orientation puisqu’il est à l’âge où la question ne peut plus être éludée comme il le faisait jusque là. Nous avons eu une longue conversation et ce que j’en ai ressorti c’est qu’au delà de l’impression terrifiante (et pas complètement fausse) qu’il engage sa vie par ce choix jusqu’à sa mort, il ne se connait pas assez bien pour savoir ce qui est important pour lui dans son futur travail et surtout il ne s’est jamais posé la question en ces termes. Or j’avais entendu parler d’un livre qui pourrait l’aider à faire le point sur ses qualités naturelles et surtout sur les éléments indispensables à son futur travail (aider les autres semble bien en être un), je le lui ai donc acheté et le lui ai envoyé.

Il se trouve que le jour où il l’a reçu, sa mère m’a appelé pour tout autre chose. Mais en passant elle m’a dit que le livre était bien arrivé même si ça les avait surpris parce que « bon ton frère il n’en a pas besoin, il a déjà très bien réfléchi à ce qu’il veut faire et il sait où il va ». 

Ça m’a étonnée, vu la conversation que j’avais eu avec lui mais un mois s’était écoulé, les choses pouvaient avoir bien bien changé et s’être précisé. 2 jours plus tard, mon petit frère m’a envoyé un message pour me remercier pour le livre et me dire … qu’il espérait grandement que ça allait l’aider … 

 

En même temps, si les enquêteurs n’interrogeaient que mes parents, ils n’auraient pas une idée très fiable de qui je suis vraiment.

Discussion

4 Responses to “Qui nous connaît vraiment ?”

  1. Vaste question… Si je pousse jusqu’au bout je pense que même moi je ne me connais pas si bien. En tout cas j’arrive à me surprendre.
    Je pense que les parents à la fois très bien et très mal placés pour connaître leurs enfants ; très bien parce qu’ils les connaissent depuis longtemps, très mal parce qu’ils restent parfois sur des impressions d’enfance pour une personne qui a beaucoup changé, et aussi parce que l’image que les enfants (au sens large, enfants de leurs parents) renvoient à leurs parents peut être assez importante pour eux, qu’ils leurs cachent parfois ce dont ils pensent que ça les décevrait.

    Posted by Georgia | 16 mai 2017, 13:05
  2. Ma première pensée : « ah, mais tu ne dois pas être très égocentrique » 😉 C’est peut-être ça qui te permet de tout compartimenter. Ensuite, j’ai relu plusieurs fois ton article, et je me suis dit que c’était peut-être les attachements différents qui te permettaient de plus ou moins te confier (je crois que je ne suis pas claire…)

    Posted by Elizabeth | 24 mai 2017, 15:41
    • Je ne pense pas que l’égocentrisme soit le reproche que mon entourage ait le plus à me faire ^^
      Après oui il y a des choses que je vais dire à des gens parce qu’ils vont bien le vivre et d’autres à qui je vais taire cette même chose pour ne pas les heurter. Je pense que c’était ça que tu voulais dire non ?

      Posted by Shaya | 25 mai 2017, 18:40

A vous les studios

Shaya ailleurs …

~ Tumblr : Books and Boobs

~ Tumblr : Point Vernis

L'instagram de Shaya

Previously

décembre 2017
L M M J V S D
« Nov    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

D’où viens-tu?