//

Cogito

Qu’est ce qu’on peut bien faire avec ça?

Deux jours c’est le temps que je vais passer chez mon père.

Enfin même pas… J’arrive le 24 en fin d’après-midi, je repars le 26 en fin de matinée. Un jour et demi.

Ca n’a pas été fait pour ça mais normalement mes nerfs ne devraient même pas avoir le temps de frémir, en général avec ma famille il me faut 48h pour bouillir, même si mon père semble tenté de prendre de l’avance en me faisant un caca nerveux justement parce que je ne reste que peu de temps.

 

Bref ça ne devrait pas être prise de tête.

Oui mais …

 

Je n’ai rien dit de ma maladie à personne de ma famille.

J’en ai été incapable pendant plusieurs mois, physiquement incapable. Incapable de mettre des mots dessus au départ, incapable ensuite d’en parler sans être prise de sanglots incontrôlables, incapable enfin d’en parler sans que ma voix se brise.

Depuis quelques temps j’ai repris le contrôle (encore que) et avec beaucoup d’hésitations (la période des fêtes c’est pas génial pour plomber l’ambiance) j’avais décidé de leur en parler lors de ces vacances.

Parce qu’il le faut. Parce que j’en ai envie aussi quelque part.

Parce qu’un jour ma petite soeur pourrait se révéler l’avoir aussi.

 

Ca c’était ce que je m’étais dit il y a encore quelques jours.

Et puis …

Et puis l’échéance approchant, je renacle.

 

Ca reste pas génial Noel comme période pour parler de ça. Au delà de l’aspect festif-youhou, il va y avoir beaucoup de monde, de passage, de brassage et je passe peu de temps. Je me demande comment aborder le sujet dans de bonnes conditions, comment trouver le temps, le calme. Et surtout comment y aller de but en blanc.

 

Oui je sais c’est stérile comme réflexion. Je verrai quand j’y serais. Mais ça m’occupe un peu l’esprit quand même.

Discussion

8 Responses to “Qu’est ce qu’on peut bien faire avec ça?”

  1. T’as rien dit du tout à personne ? même pas à ta maman ?

    L’annoncer à Noel – surtout si tu restes 1 jour 1/2 c’est pas une bonne idée. Par contre tu peux profiter d’une soirée dans un pub londonnien avec tes soeurs pour leur en parler ? (surtout que c’est un truc de meuf, alors ton père risque peut être de pas réagir « diplomatiquement » – enfin je dis ça j’en sais rien hein)

    Posted by MaO | 22 décembre 2013, 08:49
    • Ma mère est vite fait au courant qu’il y a un problème mais je ne lui ai rien dit de plus. Et je n’en ai parlé à personne d’autre de ma famille.

      En fait je veux en parler à mon père et ma belle-mère (enfin dans ma tête c’était plus ma belle-mère mais mon père est un homme plutot à l’aise avec ça et c’est « mon père » je n’ai pas forcément envie qu’il l’apprenne par sa femme plutôt que par moi) par rapport à ma petite soeur qu’il faudra surveiller mais je ne tiens pas à en parler à ma petite soeur, elle n’a que 14 ans, je n’ai pas envie de faire peser ce poids et cette incertitude sur ces épaules, elle est trop jeune et c’est trop tot pour se préoccuper de ça.
      Concernant ma grande soeur, j’arriverai toujours à trouver un moment pour lui parler.

      Posted by Shaya | 22 décembre 2013, 10:53
  2. Pas sûre non plus que ce soit le bon moment en effet… et leur laisser une lettre?

    Posted by La Fille aux yeux couleur menthe à l'eau | 23 décembre 2013, 09:24

A vous les studios

Shaya ailleurs …

~ Tumblr : Books and Boobs

~ Tumblr : Point Vernis

L'instagram de Shaya

Previously

août 2017
L M M J V S D
« Juil    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

D’où viens-tu?