//
you're reading...

Cogito

Qu’est ce qu’on peut bien faire avec ça?

Deux jours c’est le temps que je vais passer chez mon père.

Enfin même pas… J’arrive le 24 en fin d’après-midi, je repars le 26 en fin de matinée. Un jour et demi.

Ca n’a pas été fait pour ça mais normalement mes nerfs ne devraient même pas avoir le temps de frémir, en général avec ma famille il me faut 48h pour bouillir, même si mon père semble tenté de prendre de l’avance en me faisant un caca nerveux justement parce que je ne reste que peu de temps.

 

Bref ça ne devrait pas être prise de tête.

Oui mais …

 

Je n’ai rien dit de ma maladie à personne de ma famille.

J’en ai été incapable pendant plusieurs mois, physiquement incapable. Incapable de mettre des mots dessus au départ, incapable ensuite d’en parler sans être prise de sanglots incontrôlables, incapable enfin d’en parler sans que ma voix se brise.

Depuis quelques temps j’ai repris le contrôle (encore que) et avec beaucoup d’hésitations (la période des fêtes c’est pas génial pour plomber l’ambiance) j’avais décidé de leur en parler lors de ces vacances.

Parce qu’il le faut. Parce que j’en ai envie aussi quelque part.

Parce qu’un jour ma petite soeur pourrait se révéler l’avoir aussi.

 

Ca c’était ce que je m’étais dit il y a encore quelques jours.

Et puis …

Et puis l’échéance approchant, je renacle.

 

Ca reste pas génial Noel comme période pour parler de ça. Au delà de l’aspect festif-youhou, il va y avoir beaucoup de monde, de passage, de brassage et je passe peu de temps. Je me demande comment aborder le sujet dans de bonnes conditions, comment trouver le temps, le calme. Et surtout comment y aller de but en blanc.

 

Oui je sais c’est stérile comme réflexion. Je verrai quand j’y serais. Mais ça m’occupe un peu l’esprit quand même.

Shaya ailleurs …

~ Tumblr : Books and Boobs

~ Tumblr : Point Vernis

L'instagram de Shaya

Previously

octobre 2018
L M M J V S D
« Sep    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031