//

Cogito

Partira ou partira pas ?

OUI OUI OUI JE SAIS ! IL Y A UN VOLCAN ISLANDAIS SUR LE POINT D’EXPLOSER !

 

Merci (vraiment je veux dire, ce n’est pas de l’ironie) pour les tweets, les mails, les liens sur Facebook pour me le dire (ça manque quand même un poil de signaux de fumée tout ça). Mais je suis au courant, quand l’alerte est tombée, cette nuit-là je ne dormais pas, pliée en deux de douleur dans mon lit j’ai largement eu le temps de lire dans le détail les infos.

Et celles qu’on m’a fait suivre depuis. (Continuez ! Ça me fait plaisir de voir que vous êtes à fond sur mon voyage ♥)

 

Donc le Bardabunga devrait prochainement exploser, faisant sentir l’accumulation excessive de magma dans ses entrailles. Manifestement ça semble assez improbable qu’il se rendorme mais rien ne dit non plus qu’il va forcément cracher dans les prochaines heures.

Et ?

Et rien en fait.

 

Depuis deux jours que les infos et les alertes s’accumulent je ne peux pas dire que je sois particulièrement stressée. Je ne vais pas dire non plus que je suis complètement zen mais sur la balance stress-zenitude, pour l’instant la zenitude l’emporte.

Et l’excitation. Oui j’avoue la perspective de « vivre » (de pas trop près hein, on est d’accord) une éruption volcanique m’enthousiasme surtout. Vous imaginez comme c’est exceptionnel ? Bien sur il y a des risques et des dangers mais j’ai toute confiance à la fois dans les islandais et leur expérience pour ne pas me laisser périr sous les trombes de glaces fondues ou les retombées volcaniques, et dans mon propre instinct de survie pour ne pas me laisser aller à des choses déraisonnables. (Encore que ça … pendant les tempêtes je suis la fille à dire « tiens je vais sortir pour voir comment c’est dehors! » … )

Et puis il se trouve que finalement pour ce voyage au lieu de tout organiser moi-même, je suis passée par une agence dans le cadre d’un autotour, qui a un prestataire islandais sur place sensé nous prendre en charge à notre arrivée et nous donner toutes les indications et donc nous gérer en cas de problème ou effectuer un changement d’itinéraire / de prestation. Ça aide à être cool j’avoue.

 

Concrètement d’ailleurs le seul vrai (gros) problème auquel nous pourrions être confrontées serait une fermeture de l’espace aérien nous contraignant à rester sur l’île une fois arrivées. Bon ben on verra à ce moment-là … (pis doit bien y avoir des bateaux pour un pays scandinave quelconque)

Mais sinon, s’il nous faut raccourcir notre séjour et/ou modifier considérablement l’itinéraire prévu du fait d’une éruption, voire annuler avant notre départ ou changer de destination, ben on le fera et ça ne sera pas un drame. Je savais en décidant de partir en Islande et d’offrir ce séjour à ma mère pour ses 60 ans qu’il y avait des risques. Même que mon guide retraçait toutes les dernières éruptions et leurs conséquences.

 

Pour l’instant c’est l’excitation qui prime, j’aime ces sorties d’une route confortable et bien tracée.

La nature fait bien comme elle veut, je ne suis pas de ceux qui pensent qu’on peut toujours tout maîtriser. Qu’on doit tout maîtriser. Alors à quoi ça me servirait de me stresser ? A rien. Au contraire, autant se laisser porter. Il me reste 1 semaine avant mon départ, le temps de voir venir si ce volcan se réveille vraiment ou pas.

 

C’est l’aventure !

Hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !!!

 

Ready to go

Ready to go

Discussion

2 Responses to “Partira ou partira pas ?”

  1. chanceuse ! c’est un de mes buts que je me suis fixé pour quand j’aurai le temps et le budget

    Posted by detoutderien | 25 août 2014, 15:26

A vous les studios

Shaya ailleurs …

~ Tumblr : Books and Boobs

~ Tumblr : Point Vernis

L'instagram de Shaya

Previously

novembre 2017
L M M J V S D
« Oct    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

D’où viens-tu?