//

Famille je te hais

On ne touche pas impunément à mes amis

Je me suis toujours considérée comme non rancunière. Mais plus le temps passe plus je me rends compte que les choses sont plus contrastées. Il est vrai que comparée à ma mère, mon père ou ma grande sœur, je suis un modèle de miséricorde.

Il est vrai aussi que par le passé j’ai montré une certaine capacité à pardonner y compris des trucs énormes. Et que je pense que je le referais si c’était nécessaire.

Mais si je ne suis pas facilement rancunière, quand je le suis je ne fais pas semblant. Et je reste rancunière. Longtemps. Très longtemps.

 

On ne touche pas à mes amis. A aucun de ceux que j’ai rangé dans la catégorie « mes amis ».

Je suis une louve les concernant et je n’accepte aucune attaque même verbale vis à vis d’eux.

Surtout concernant le Best Friend. Sans doute parce que c’est de lui qu’on a le plus cherché à me séparer … ne faisant que provoquer le phénomène inverse.

 

Il y a quelques années maintenant, mon père et ma belle-mère m’ont fait vivre un « enfer » (je mets des guillemets parce que faut pas déconner non plus c’était pas Stalingrad pendant l’hiver 1943 ) pendant plusieurs mois. Pour des raisons géographiques je leur avais présenté le Best Friend en mettant les choses bien aux claires concernant nos relations strictement amicales. Ils l’avaient énormément apprécié pendant plusieurs mois et puis soudainement – suite à des remarques de la famille de ma belle-mère qui trouvait malsain que je sois juste amie avec lui – ils l’avaient rejeté, disant qu’ils ne voulaient plus jamais le voir et que je ferais bien de me débarrasser de lui car il profitait de moi (?) et me prenait pour une conne (???).

(Je me souviendrais toujours de ma belle-mère me disant que je me comportais avec lui en femelle soumise car quand il était venu chez eux je lui avais servi son café… je me demande encore s’il était sensé savoir instinctivement où se trouvait la vaisselle et faire comme chez lui)

Après cet épisode, j’ai passé plusieurs mois sans voir ma famille, et de ce jour, je ne leur ai plus jamais parlé du Best Friend, de sa vie, de ce qu’il faisait. Y compris quand ils ont osé me poser des questions.

De ma propre vie je les ai coupé aussi. Et si un jour ils s’étonnent de ne rien savoir de ce (ceux) qui compose ma vie j’aurais la répartie.

 

Mais je pensais leur avoir pardonné. Et en fait j’ai contasté ce week-end que non.

Dimanche soir mon père m’appelle. J’étais un poil énervée à ce moment là, manque de bol pour lui.

Il me demande ce que j’ai fait de mon week-end. Je réfléchis 30s et puis je décide de lui faire manger ses dents.

J’avais passé le week end chez le Best Friend à profiter du filleul. Je sais très bien que mon père ne sait pas que le Best Friend s’est marié, qu’il est devenu papa et que je suis la marraine de son fils. Ni qu’il a déménagé d’ailleurs.

Nonchalamment je lui ai dit avoir passé le week end avec mon filleul en sachant pertinemment qu’il allait me poser plein de questions.

Ce qu’il a fait.

Et je me suis régalée à lui parler du Best Friend, du filleul et du reste. Je me suis surtout régalée du silence qui a suivi cette annonce, du perfide « je t’avais pas dit? » que j’ai placé et de son « je suis choqué ».

Je pense qu’il lui a fallu la soirée pour s’en remettre.

 

Mais réaffirmer que le Best Friend est toujours dans ma vie, autant si ce n’est plus qu’avant et que j’en suis fière … quel doux plaisir.

On ne touche pas à mes amis.

Discussion

No comments yet.

A vous les studios

Shaya ailleurs …

~ Tumblr : Books and Boobs

~ Tumblr : Point Vernis

L'instagram de Shaya

Previously

août 2017
L M M J V S D
« Juil    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

D’où viens-tu?