//
you're reading...

Cogito

Manière, moyen, but, cause et conséquences. Etc.

Vous allez dire que je ne vous parle que de ça en ce moment mais l’affaire de FB et de ma petite soeur (oui carrément … l’affaiiiiire!) occupe une petite part de ma vie actuellement (et une bonne part de mon cerveau).

Mais je suis sympa, je vous préviens, vous pouvez donc partir dès maintenant si vous le voulez.

(Si vous voulez rester, vous êtes les bienvenues hein!)

 

Ya cette remarque de mon père qui m’a interpellée : « oui ta soeur est très agressive envers nous, on se demande si ce n’est pas à cause du temps qu’elle passe sur FB ».

Ce à quoi je n’ai répondu que « ah … » parce que « ah… » c’est la seule réponse que j’arrive à formuler quand je ne peux pas dire « non mais tu te rends compte comme c’est con ce que tu viens de dire? ».

Non parce qu’il faut reconnaître que c’est con …

 

Accuser Facebook et le web mondialement mondial d’être la cause de l’agressivité de ma petite soeur c’est comme d’accuser le téléphone de l’être si elle avait passé son temps pendu à celui-ci plutôt que son ordi. (Pas au sens littéral du terme. Heureusement les téléphones filaires ça n’existe presque plus)

Ou plutôt d’accuser France Télécom (ou SFR ou Bouygues … enfin bref z’avez pigé) de l’être. Bullshit.

Facebook (et le WMM) n’est qu’un média, un moyen. Il ne doit être ni le but ni la cause. Faudrait voir à ne pas tout mélanger.

Au mieux peut-on dire que les gens avec qui elle discute sont peut-être la source de son agressivité, pour peu qu’ils l’encouragent à l’être à grand coup de « ouais mais tes parents ils sont trop dégueulasses de te faire ça, faut que tu leur fasses payer » etc etc etc … Dans ce cas ce sont ses relations amicales qui posent un problème. Pas le média qu’elle utilise pour communiquer avec eux.

(J’ai été faible, je n’ai pas réussi à écrire comme eux avec toutes les fautes d’orthographe … Pardonnez moiiiiii!)

J’aurais tendance à dire que l’usage intensif qu’elle fait de facebook ne fait que révéler … quelque chose d’autre. Reste à définir quoi exactement. Mais si on ne se pose pas les bonnes questions, on n’aura jamais les bonnes réponses.

 

La confusion est fréquemment faite je crois.

Surtout par les gens qui n’y connaissent rien. Comme me l’a confessé ma belle-mère.

J’imagine que c’est normal et qu’on se retrouve tous largués devant les nouveaux médias/réseaux sociaux à la mode que nos enfants utilisent quand nous on n’a déjà pas grandi avec un ordi greffé aux doigts. Le problème c’est que si on ne s’y intéresse pas, si on ne fait pas l’effort de comprendre comment ça fonctionne et comment ça se gère … ben on rame. Et on pense/dit n’importe quoi.

Si bien qu’on passe à côté. A côté du truc qui permettrait d’aider son gamin, d’établir la communication avec lui, de lui expliquer.

 

C’est comme de traverser la rue. On apprend à nos gosses à regarder à droite, à gauche, à attendre que le petit bonhomme soit vert et à traverser dans les passages piétons, parce qu’on maîtrise les codes de la route et de la circulation piétonne.

Quand on ne maîtrise pas les codes, on fait comment pour apprendre à nos gosses?

Shaya ailleurs …

~ Tumblr : Books and Boobs

~ Tumblr : Point Vernis

L'instagram de Shaya

Previously

novembre 2018
L M M J V S D
« Oct    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930