//

Cogito

Loi des séries

J’ai cassé ma chaîne.

Celle qui orne mon cou depuis des années et porte le pendentif en ambre que ma meilleure amie m’a offert.

Celle qui avait pile la bonne longueur pour que la pointe de mon pendentif arrive à la naissance du creux entre mes seins.

Je sais ce n’est rien de casser une chaîne. Mais là pour moi c’est un peu l’aboutissement de toute la frustration, fatigue, agacement accumulés.

Un peu comme de ne pas trouver LE sapin de Noël que je voulais après moult repérage dans différents magasins et qui va m’obliger à courir à l’autre bout de la ville pour trouver sapin à mon pied.

Je me sens nue sans ma chaîne et mon pendentif malgré trois couches de vêtements. Dépouillée. Sans mon armure.

 

Mon père m’a demandé il y a quelques semaines ce que je voulais pour Noel.

Je n’ai su répondre que « euuuuuh ». Pas d’idées.

Je pourrais lui demander une chaine en argent maintenant. Mais je pense qu’il est trop tard. Et la nouvelle j’ai une idée assez précise de comment je la veux : fine, éventuellement des maillons un peu stylisés et surtout … de la bonne longueur.

Bref ne pas la demander à mon père. Ni à personne d’autres. Je ne sais pas bien déléguer les achats pour moi, j’ai toujours des idées bien précises de ce que je veux alors je préfère que les gens m’offrent quelque chose que je ne demande pas. Pour laisser la surprise … celle qui n’existe pas quand on demande tel objet de tel forme de tel prix vu dans tel magasin.

 

Je pourrais demander bien d’autres choses à mon père.

Le chauffage électrique de la salle de bain a rendu l’âme.

Comme mon four. Enfin le thermostat de mon four.

Tout ça en 3j donc, bonne moyenne. Début décembre en plus, pas fin avril, quand la salle de bain est glaciale et que j’ai tendance à recourir au four pour aider l’appartement à garder une température acceptable.

Sachant que le frigo commence à donner des signes de faiblesse et la chaudière …

Mais rien de tout ceci ne pourrait être ramené par l’avion. Pis ça coûte un rein.

J’ai demandé un kit pour macaron. 40€. Avec plein de culpabilité parce que moi je trouve ça super cher mais à priori demander des cadeaux à 150-200€ c’est devenu la norme. Je me demande quand le prix d’un cadeau est devenu plus important que le plaisir qu’il apporte. Moi j’ai très envie de mon kit pour macaron.

 

En vrai ce que je veux pour Noël personne ne pourrait me l’offrir. Aucun argent ne pourrait me l’acheter.

 

J’aimerais bien être moins abrupte parfois avec les gens que j’aime. Je voudrais avoir cette rondeur dans les rapports humains que j’envie chez d’autres, ne pas avoir l’impression de leur raccrocher un peu brutalement au nez en leur donnant l’impression qu’ils me dérangent (même si en vrai ils me dérangent là). Savoir leur dire merci. Un vrai merci qui montrerait à quel point j’aime la chaleur qu’ils me communiquent, comment entendre leur voix c’est mieux qu’un litre de glace avec un plaid polaire après une journée pourrie.

Discussion

No comments yet.

A vous les studios

Shaya ailleurs …

~ Tumblr : Books and Boobs

~ Tumblr : Point Vernis

L'instagram de Shaya

Previously

juillet 2017
L M M J V S D
« Juin    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

D’où viens-tu?