//

Dans ma tête

Les cadeaux sous le sapin

Le facteur a mi ma tête à prix je crois

Le facteur a mis ma tête à prix je crois

 

Finalement j’aurais réussi à me mettre dans l’ambiance de Noël

Pas sans l’aide précieuse d’adorables lutins qui m’ont envoyé moult photos des sapins de Noël hébergés chez eux ou croisés au détour de la vie.

Pas sans avoir fait mon propre sapin en luttant de toutes mes forces contre mon propre corps.

Je ne fais pas le calendrier de l’Avent non, mais le sapin décoré pour moi c’est vraiment le signe de l’arrivée Noël (et les décorations installées dans les villes mais dans une moindre mesure).

 

Cette année je suis en train d’instituer une nouvelle coutume dans ma vie à la période de Noël.

Il y a longtemps maintenant que dans ma famille il n’y a plus d’enfants en âge de croire au Père Noël, plus de cris émerveillés le matin en découvrant les paquets disposés, par un homme barbu vêtu de rouge, au pied du sapin pendant la nuit, plus d’yeux remplis d’étoiles au bruit des papiers.

Pourtant chaque retour de Noël s’accompagne de la dispute rituelle : ouvrir les cadeaux le 24 au soir ou le 25 au matin ? Je ne vais pas revenir dessus … (D’autant plus que cette année, Noël se fera en très petit comité, j’aurais le dessus pour ouvrir les cadeaux le 24 au soir krrr krrr krrr)

Mais malgré l’absence de l’immense majorité de ma famille, les cadeaux dans leurs colis s’égrènent en nombre à ma porte, un peu tous les jours (et c’est plutôt rare). C’est ça de tomber gravement malade en novembre, ça te permet d’être excessivement gâtée en décembre (c’était pas programmé mais c’est bien joué!) (on verra si ça dure jusqu’à mon anniversaire).

Au début je me suis demandée quoi faire de ces colis. Les glisser sous les lits et au dessus des armoires pour les sortir le jour J comme il se devrait ? Oh et puis non ! Un des trucs que j’aime le plus dans Noël c’est le sapin avec plein de cadeaux à son pied. Je sais que ça donnerait à beaucoup envie de les ouvrir immédiatement mais pas moi, j’aime les contempler dans leur papier chatoyant et à défaut d’attendre jusqu’au 25 ça ne me dérange pas d’attendre jusqu’au soir du 24 pour les ouvrir enfin.

Et pendant ce temps je spécule avec joie. Je ne secoue pas, je ne soupèse pas, je ne me base que sur leur taille pour imaginer. Et je trouve que ça rend cette période encore plus belle. Je ne sais pas ce qui se cache sous ce papier à pois ou celui rouge et or mais je sais que les voir simplement là me réjouis : j’ai un sapin avec plein de cadeaux à son pied !!!

Et on m’en annonce encore un de plus chaque jour jusqu’au 24 !

Discussion

5 Responses to “Les cadeaux sous le sapin”

  1. « Je ne secoue pas, je ne soupèse pas, je ne me base que sur leur taille pour imaginer » MAIS PAREIL ! (Mais pas pour les cadeaux)

    Posted by Dune_douce | 21 décembre 2015, 20:01
  2. En effet, comme tu vas être gâtée ! 😉 Il y a déjà beaucoup, beaucoup de cadeaux sous le sapin : tu as bien fait de les mettre en-dessous, ça fait très Noël.
    Je te souhaite de passer de très belles fêtes ma belle <3

    Posted by Elizabeth | 22 décembre 2015, 12:08

A vous les studios

Shaya ailleurs …

~ Tumblr : Books and Boobs

~ Tumblr : Point Vernis

L'instagram de Shaya

Previously

novembre 2017
L M M J V S D
« Oct    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

D’où viens-tu?