//

Dans ma tête

Le scorpion, l’araignée et Shaya

De ses 1 an jusqu’à ses 6-7 ans, mon petit frère a fait des terreurs nocturnes quasiment chaque nuit.

Il hurlait ou pleurait ou les deux et il fallait la présence de quelqu’un pour qu’il se calme et se rendorme.

Je sais que c’est fréquent chez les enfants mais moi ça m’a toujours paru étrange. Petite j’ai bien fait quelques cauchemars comme tout le monde, adulte il m’arrive encore d’en faire de temps à autre, mais je suis la fille qui enfant n’a jamais eu peur du noir, n’a jamais eu peur d’un monstre sous le lit, n’a jamais eu peur des toilettes etc…

J’avais lu il y a quelques années que les enfants qui n’exprimaient pas les « peurs habituelles » de cet âge étaient des enfants qui savaient maitriser leur peur en général.

 

Je ne sais pas si c’est lié mais je suis une adulte sans phobie. Contrairement à mes deux soeurs (et ma belle-mère) je n’ai pas une peur panique de la moindre araignée. Je n’aime pas les araignées monstrueuses (pas plus que je n’aime les serpents par exemple) mais je maitrise la peur que cela m’inspire.

Il y a quelques temps j’ai passé quelques jours (encore un peu de quelques?) dans le Val de Loire.

Je logeais dans un magnifique gîte en bois qui dominait la Loire, une merveille.

Depuis la terrasse ...

Depuis la terrasse …

 

Si ce n’est que le dernier soir, alors que je faisais les valises c’est une énorme araignée que j’ai vu dégringoler gracieusement le long du mur.

J’ai une politique très simple concernant les araignées : je ne tue pas les araignées sauf les monstrueuses. Faut pas déconner. Les monstrueuses c’est elles ou moi. Mais chez moi les araignées monstreuses il n’y en a pas souvent, elles doivent pas aimer la neige (pas comme à Bordeaux, dans l’ancienne maison de mon père il y avait tout le temps de ces colosses qui rendaient mes soeurs hystériques).

Donc celle-là je voulais la buter (elle faisait la taille de la paume de ma main). Mais au moment fatidique où ma chaussure allait la tuer, elle s’est sauvée à une hauteur qui rendait impossible le meurtre que je comptais commettre. J’ai bien attendu mais pas folle elle est restée à distance raisonnable.

J’ai passé un pacte avec l’araignée (oui je parle aux araignées) avant d’aller dormir en lui disant de ne pas s’approcher de la chambre et qu’elle vivrait. Le lendemain je l’ai retrouvé dans le couloir face à la porte de la chambre mais comme je partais, je l’ai laissé vivre. Trop magnamine.

 

Il y a quelques jours j’étais en Ardèche du sud.

Whaaaaaa

Whaaaaaa

J’adore l’Ardèche. Si ce n’est que le dernier soir, ENCORE, en entrant dans la chambre d’hôte, je tombe sur une araignée-monstre. Genre l’araignée du Seigneur des Anneaux qui tente de bouffer Frodon, mais en plus petite faut pas abuser (la taille de ma paume, c’est ma référence). Je la bute sans pitié ce coup-ci le plafond était trop bas pour qu’elle m’échappe, elle fait un « scroutch » dégueu quand je l’écrase. Je me retourne et de l’autre côté je découvre … un scorpion!

Ce soir pour Shaya c’est soirée Koh Lanta, youhou!

Première fois de ma vie que je me retrouve nez à nez avec un scorpion. Encore plus en Ardèche.

Le souci c’est que je ne pouvais l’écraser, il était dans un coin rendu inacessible. J’ai bien envisagé de lui balancer une chaussure dessus mais j’ai eu peur qu’il rentre dedans surtout. Et je sais pas bien si ça s’écrase facilement un scorpion, j’ai pas l’habitude chez moi il n’y en a pas, il fait trop froiiiiid! Je réfléchis, consulte internet, j’attends, j’envisage d’aller dormir dans la voiture. Pis bon … je me dis qu’il n’est pas venimeux, qu’il doit avoir l’instinct de survie et donc ne va pas s’aventurer dans mon lit (on y croit) et que nous allons donc partager la chambre cette nuit. Je lui parle (oui toujours) pour lui dire de rester tranquille et je dors. Oui j’ai réussi à dormir. Bon pas aussi bien qu’avec l’araignée je dois dire, à 6h du matin j’étais réveillée, le drap jusqu’au nez en me demandant où était le scorpion (dans le noir forcément c’était difficile de savoir).

Au matin il avait disparu… j’ai secoué consciencieusement mes chaussures, mes habits et le reste de mes affaires. J’ai couru prendre le petit dej et je suis partie (vite).

 

Malgré ça l’Ardèche c’est beau comme toujours.(♥) D’habitude quand je vais dans ce coin là c’est pour aller chez le Best Friend et ses parents, mais pas cette fois. Dans leur maison les seules bêbêtes que j’ai jamais eu à affronter – à part ce putain de paon qui gueule « LEOOOON » à 6h du matin – ce sont … des coccinelles. Il y en a partout. J’ai toujours trouvé ça génial.

Enfin y a quand même une bête dont le Best Friend m’a beaucoup parlé mais que je n’ai jamais affronté chez lui : le sanglier …

Je crois que je préférais quand même le scorpion au sanglier …

Discussion

6 Responses to “Le scorpion, l’araignée et Shaya”

  1. Oh, finalement tu as été si courageuse ??? Jamais je n’aurais réussi à fermer l’oeil !! Bravo !
    Quant au sanglier, je confirme : j’en ai croisé un d’assez près un été dans les Alpes, j’étais seule et il avait beau être badin et nonchalant et m’ignorer superbement, je ne faisais pas la fière…

    Posted by Nekkonezumi | 21 octobre 2013, 08:36
    • Le Best Friend m’a raconté ses rencontres (nombreuses) avec la bête. Il me disait toujours « non ne mets pas ta tente là c’est sur leur chemin » … (où comment trop bien dormir)

      Posted by Shaya | 21 octobre 2013, 19:52
  2. Je n’aurais jamais pu dormir avec un bestiole comme ça dans la même pièce… Bravo !

    Posted by Anna Musarde | 21 octobre 2013, 12:44
  3. Euh…J’aurais MILLE FOIS préféré le sanglier au scorpion. Et je suis de ces personnes (oui j’ai honte mais pas moyen de faire autrement) qui hurlent à la moindre araignée, même minuscule, mais sont incapables de les tuer. Quand j’ai vécu seule, c’était ma terreur quotidienne….J’aime pas les scorpions du tout non plus, même si je n’en ai jamais rencontré. Je me fiche des serpents, tant qu’ils ne sont pas dans ma chambre par contre, faut pas déconner 😉
    J’ai adoré l’Ardèche. Bon là maintenant, après ton billet, je ne sais pas si je veux y retourner très vite, mais qu’est-ce que c’est beau, ça oui 🙂
    Yerk 🙂

    Posted by Floh | 23 octobre 2013, 16:39
    • Je ne juge pas les phobiques (des araignées ou autre) je sais que ça ne se contrôle pas.
      Après pour l’Ardèche j’y suis allée au moins 15 fois et c’est ma première rencontre avec un scorpion 😉
      Mais tu sais dormir dans une tente en te disant qu’un sanglier va peut-être te piétiner pendant ton sommeil (et ça pèse son poids) ben ça te fait préférer le scorpion pas venimeux et tout petit 😉

      Posted by Shaya | 23 octobre 2013, 20:58

A vous les studios

Shaya ailleurs …

~ Tumblr : Books and Boobs

~ Tumblr : Point Vernis

L'instagram de Shaya

Previously

octobre 2017
L M M J V S D
« Sep    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

D’où viens-tu?