//

Cogito

Le mystère

Dans les médias régulièrement il y a … les voisins qui parlent de ce monsieur / cette femme / ce couple si gentil / gentille / gentils. Qui ne faisai(en)t jamais de bruit. Que jamais on aurait pu imaginer qu’il/elle/ils ferai(en)t une chose pareille.

Parce qu’un jour on a découvert que l’homme a assassiné toute sa famille, que la femme était une terroriste ou que le couple étaient des tueurs en série pédophiles.

Et les voisins n’avaient jamais rien vu, jamais rien entendu, jamais rien deviné.

 

Ca parait toujours incroyable mais qui sait vraiment ce qui se passe chez ses voisins?

Il y a à peine plus d’un an, dans l’appartement sous le mien, un couple avec deux enfants (trois un peu plus tard une fois qu’elle eût accouché) s’est installé. Elle est taiwainaise, il est belge, ils revenaient de Taïwan pour travailler en Suisse. J’ai passé l’année à supporter (en râlant) les pleurs nocturnes des gamins, leurs réveils matinaux, les cavalcades, le piano dont on joue à 8h du matin un dimanche etc…

Et puis début juillet, dès la fin de l’année scolaire elle est partie avec les 3 enfants. Pour Taiwan on a supposé.

J’ai profité du sommeil calme et du silence. Bonheur.

Ils sont rentrés mi-aout pour mon plus grand dépit (c’est tôt mi-aout pour une rentrée début septembre non?) mais il n’y avait rien à y faire.

 

Puis fin aout, je suis partie en week-end et depuis … je n’ai plus jamais vu ni entendu la dame ni les enfants.

Au début, je ne me suis pas inquiétée, les voisins non plus. Mais le temps passant le fait est que je me suis mise à me poser des questions … et les autres voisins aussi.

Peut-être qu’elle l’a quitté, ça arrive à d’autres.

Peut-être qu’elle n’a pas supporté l’expatriation en France sans soutien familial avec 3 enfants et qu’ils ont décidé qu’elle retournait vivre à Taiwan.

Peut-être qu’ils vont repartir en expatriation et qu’elle est partie avant lui pour préparer le terrain.

Peut-être … il y a des dizaines d’histoires crédibles qui peuvent expliquer ce départ. Et parmi elles il y a « il les a tué et a jeté leurs corps dans le lac lestés par des pierres ». Impossible d’aller lui poser la question, ça ne nous regarde pas et s’il s’est fait largué je me vois mal aller remuer le couteau dans la plaie (en plus il part aux aurores et rentre hyper tard, on ne le croise jamais).

Mais voilà … quand même … aux encoignures … ça gêne. Au point qu’à un moment je me suis quand même demandée s’il ne fallait pas aller en parler à quelqu’un. Il n’a pas « le profil » dixit une de mes voisines, mais qui a le profil pour assassiner toute sa famille?

 

Alors on reste là … à se poser des questions comme des commères. Et peut-être qu’un jour on sera les voisins qui n’ont rien vu de ce qui se passait chez leur voisin si gentil et poli.

Discussion

10 Responses to “Le mystère”

  1. Et après on dit qu’il n’y a qu’à Paris qu’on ne connait pas ses voisins 🙂

    (ce qui n’est pas mon cas. Je connais les plus proches : en face, en dessous, au dessus. Et si on a un doute, on a une gardienne en or, pas commère mais juste assez curieuse pour éclaircir ce genre de mystère )

    Posted by MaO | 28 octobre 2013, 08:10
    • Je connaissais très bien mes anciens voisins mais beaucoup sont morts ou partis ces 3 dernières années. Ca ne m’empêche pas d’avoir établi des relations cordiales avec les nouveaux, y compris ceux du dessous mais de là à demander où elle et les enfants sont passés … non.

      Posted by Shaya | 28 octobre 2013, 10:00
  2. N’empêche qu’au moins, à l’époque, quand il y avait un concierge qui se mêlait de tout, ben on savait ! Nous, on a une commère au 7e étage. Elle est pénible mais elle fait une bonne source d’information une fois que as nettoyé le discours de tous les parasites. Et que tu as grattouillé le chien derrière l’oreille.

    Posted by Lizly | 28 octobre 2013, 10:58
  3. Autant tu vas passer à Faisez entrer celui-là qu’est coupable O_o ^^

    Posted by sushiesan | 28 octobre 2013, 19:17
  4. Hier soir un peu avant minuit, cris à l’étage. Parents en colère et enfant(s ?) en pleurs. J’ai tout de suite pensé à ton article. J’ai hésité à monter sonner mais je n’ai rien fait. Je n’ai pas entendu de coup ou de bruit suspect dans ce genre. Qu’est-ce que je pouvais aller dire ? « Je vous entend en dessous, je voulais savoir si vous n’y alliez pas un peu fort »…
    Dans l’immeuble, on dit d’eux qu’ils sont bruyants (et on commente leurs origines…) Je confirme qu’ils sont bruyants. Mais hier soir ce n’était pas les jouets au sol, les pantoufles qui flappent flappent ou la course dans les couloirs.
    J’ai pensé à ton article et j’ai mal dormi… Et je ne sais toujours pas si je n’aurais pas du faire autrement.

    Posted by Lizly | 3 novembre 2013, 10:30
    • Quand j’étais étudiante à Grenoble, la dernière année, les parents de l’appartement au dessus du mien avaient des disputes très violentes avec les enfants au milieu (ou dedans?). Je me suis posée beaucoup de questions pour savoir quoi faire, si je devais faire quelque chose. Il se trouve que j’ai eu un cours de déontologie qui m’a énormément aidée : on ne peut rien faire pour une femme battue si elle ne demande pas de l’aide, ne décide pas de porter plainte (ce qui n’empêche pas d’appeler la police pour y mettre un terme).
      Mais on a l’obligation légale de signaler toute violence (ou quand on suspecte) sur personne vulnérable : enfants, femme enceinte etc…
      Ca aide, et en même temps ça n’aide pas. Parce que c’est loin d’être facile.

      A partir du moment où il y avait des enfants, j’avais été au commissariat faire un signalement. Une enquête sociale avait été lancée, je ne sais pas ce qu’elle a donné j’ai déménagé avant. Mais je t’avoue que je n’étais pas à l’aise, j’avais peur qu’ils sachent que cela venait de moi et que cela me crée des problèmes. D’un autre côté, je ne pouvais pas ne rien faire.

      Donc oui je comprends tes questions et ton sommeil troublé.

      Posted by Shaya | 3 novembre 2013, 11:42
  5. Dans tout le bruit qu’ils font, c’est la première fois qu’on entends ce genre de choses. En en rediscutant avec l’Homme, on a l’impression qu’ils se seraient engueulés entre eux ce qui aurait réveillé au moins un des gamins qui serait venu voir au salon ce qui s’y passait et se serait mis à pleurer (mais qu’est-ce qui a provoqué les pleurs ? ça peut être simplement d’entendre ses parents se disputer ou de s’être entendu renvoyer dans la chambre d’un mot sec… ça peut être des tas d’autres choses).

    C’est la première fois qu’on entend une dispute telle, autant d’éclat de voix, des pleurs, etc. Mais ce que tu me dis m’éclaires un peu. Si ça se reproduit, je sais ce qu’il faudrait faire… Après, comme tu dis, passer le pas, c’est autre chose. Surtout si on n’a aucune certitude…

    Posted by Lizly | 6 novembre 2013, 10:25
    • C’est toujours difficile, l’impression de rentrer dans l’intimité des autres ce qu’on aimerait pas du tout qu’on nous fasse.
      Surtout comme tu le dis qu’on n’a jamais de certitude (mais qu’on en a c’est trop tard).

      De ce que tu me dis, j’aurais tendance à te conseiller d’attendre et voir si ça se reproduit. Ca peut n’être qu’une dispute verbale entre adultes qui réveillent un enfant oui. A voir …

      Posted by Shaya | 6 novembre 2013, 22:03

A vous les studios

Shaya ailleurs …

~ Tumblr : Books and Boobs

~ Tumblr : Point Vernis

L'instagram de Shaya

Previously

novembre 2017
L M M J V S D
« Oct    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

D’où viens-tu?