//

Chez moi

Le monde de la tranquilité

J’ai une tolérance très faible au bruit. Surtout quand celui-ci est « hors contexte », autant je comprends parfaitement que m’attendre à un silence serein dans une garderie est aussi illusoire que de voir une baleine courir un 100m au prochain J.O, autant je suis moins tolérante quand je me retrouve avec un groupe de 15 adultes braillards qui emmerdent tout un restaurant par leurs beuglements.

 

Je me demande toujours si je fais moi-même autant de bruit quand je suis en groupe. J’ose espérer que non.

De même je déteste les gens qui ne savent pas se taire, qui semblent avoir une terreur immense du silence et se font un plaisir de ne pas le laisser s’installer en parlant parlant parlant sans discontinuer.

 

J’aime bien le monde, les gens, être entourée. Mais parfois j’ai un besoin absolu de silence, de calme et de solitude.

Et l’un des meilleurs endroits pour les trouver c’est de partir … en montagne.

Enfin … en théorie.

 

Quand je suis en montagne j’aime le silence. Silence qui n’est pas l’absence de bruits, au contraire, mais certainement l’absence de bruits humains. J’aime entendre le cri des animaux, le vent siffler entre les rochers ou jouer dans l’herbe et les arbres.

J’ai appris il y a longtemps à savoir avec qui je pars, évitant autant que faire se peut de partir avec des bavards impénitents. Aussi parce que la nature n’aime pas le bruit et qu’il faut du silence pour espérer voir des choses intéressantes.

Ou alors je renonce par anticipation à cet aspect de la randonnée. (Sinon la solution consiste à imposer un rythme obligeant au silence mais je n’aime guère)

 

P1120408

Ah oui il reste encore de la neige …

 

Malheureusement trop souvent l’humanité se rappelle à moi même à 2000m d’altitude.

Ce week-end coincée par une plaque de neige pas fondue vraiment mal située qui rendait le passage très dangereux, je mangeais en contrebas dans un endroit merveilleux en contemplant émerveillée le paysage qui m’entourait. A côté un groupe d’une dizaine de personnes, qui manifestement avaient jugé qu’il n’y avait pas suffisamment de place autour, s’étaient collés à moi pour réfléchir – bruyamment – si oui ou non ils s’engageaient sur la plaque de neige, s’ils mangeaient avant.

C’est à ce moment là que 3 bouquetins ont décidé de nous faire l’honneur de leur présence sur les pentes qui nous dominaient. Moment magique s’il en est.

 

P1120412

Oui sur la photo il manque le 3e!

 

Ben vous croyez qu’ils auraient fermé leurs gueules?

Ben non!!! Au contraire, à celui qui allait braire le plus fort sur le mode « ya des bouquetins! Mais làààààà je te diiiiis! ».

Dans ces moments-là je regrette toujours que personne ne m’ait offert un bazooka de poche pour mon anniversaire.

C’est donc dépitée – mais pas étonnée – que j’ai entendu aussi des cris de marmottes sans pour autant en apercevoir une seule.

 

Je déteste les gens bruyants.

 

J'aimerais tellement parfois vivre ici, loin de la fureur du monde

J’aimerais tellement parfois vivre ici, loin de la fureur du monde

Discussion

17 Responses to “Le monde de la tranquilité”

  1. Tout pareil. Je supporte pas les gens qui parlent fort et/ou beaucoup.
    Surtout lorsque je recherche la tranquillité.

    Tes voisins de repas méritaient largement le bazzoka ! (nan mais des bouquetins : la chance !)

    Posted by MaO | 8 juillet 2013, 08:57
    • Moi ce qui me tue autant que le bruit c’est le besoin de se coller aux autres alors qu’il y a toute la place.
      (Oui des bouquetins! Ca faisait des années que je n’avais pas eu l’occasion d’en apercevoir! Hiiiiii)

      Posted by Shaya | 8 juillet 2013, 10:00
  2. Magnifique billet… Merci

    Posted by falconhill | 8 juillet 2013, 08:57
  3. Je souris parce que je suis une bavarde impénitente. Par contre, je ne prends jamais mal qu’on me signale que je parle trop fort parce que je ne m’en rends pas compte et parce que ça m’est arrivé plus d’une fois d’être dans la partie du restaurant où on lève les yeux au ciel d’agacement à cause du bruit d’une table voisine.

    J’espère tout de même être de ceux qui savent goûter le silence. En montagne, je sais me taire et il ne me viendrait pas à l’esprit de m’exclamer quand un chamois (oui, ici, on est plus chamois que bouquetins) pointe son nez dans notre ligne de mire.

    Autre schmilblick : je suppose que ce coller aux gens même inconnus quand on est en pleine nature et qu’il y a de l’espace pour tout le monde relève d’un réflexe préhistorique d’une époque où, quand un fauve débarqué dans le campement, les chances de sauver sa peau se multiplier proportionnellement au nombre de proies potentielles installées sur place.

    Sur ce, chut ! J’ai été trop bavarde encore 😀

    Posted by Lizly | 8 juillet 2013, 09:57
    • Je peux aussi être très bavarde (d’ailleurs c’était marqué sur presque tous mes bulletins « bavarde ») mais j’avoue veiller à ne pas parler fort (ou je ne m’en rends pas compte mais on ne me l’a jamais dit). Après comme je le dis tout dépend du contexte (à la terrasse d’un café je vais être bavarde aussi, en pleine nature (montagne, forêt) j’attends à avoir un peu de silence) et de mon humeur (quand je rentre du boulot j’ai besoin de silence et ça dur dur).

      Foncièrement on peut se coller à moi en pleine nature, juste on ferme sa gueule du coup 😀

      (Mais ici on peut être bavard! Au contraire!)

      Posted by Shaya | 8 juillet 2013, 10:13
  4. même mes filles savent qu’il faut se taire en montagne…

    Posted by Gael | 8 juillet 2013, 10:09
  5. Je suis un peu comme toi. J’aime le silence dans ce genre d’endroit c’est pour ça que de temps en temps je monte en haute de la montagne/colline derrière notre appart pour le retrouver ce silence car on ne peut pas dire qu’il soit un grand ami des taiwanais et ce où que ces derniers ce trouvent !

    Posted by Ratonne | 8 juillet 2013, 10:52
    • Oh oui à Taiwan je veux bien croire que ce ne soit pas évident tous les jours.
      Il y a un côté culturel au bruit, je sais que je trouve les Espagnols insupportables pour ça aussi.

      Posted by Shaya | 8 juillet 2013, 11:14
  6. moi j’aime pas les gens tout court !!! 😀

    Posted by sushiesan | 9 juillet 2013, 20:48

Trackbacks/Pingbacks

  1. […] , l’ex place de la paix est toujours le théâtre des opérations de la guerre que même le maire ump de la ville Jean Rottner . Après avoir fait abattre des magnifiques arbres […]

A vous les studios

Shaya ailleurs …

~ Tumblr : Books and Boobs

~ Tumblr : Point Vernis

L'instagram de Shaya

Previously

juillet 2017
L M M J V S D
« Juin    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

D’où viens-tu?