//
you're reading...

Shaya cuisine

La soupe contre le froid

Oui je sais je l'ai déja utilisé mais je n'ai pas 2000 photos de cette soupe sous la main

Oui je sais je l’ai déja utilisé mais je n’ai pas 2000 photos de cette soupe sous la main

Ça y est les premiers frimas arrivent, on annonce la neige à 800 m chez moi, et je n’avais pas prévu de la mettre ici mais vous avez été quelques uns à me réclamer la recette de cette chose en photo au dessus. (Et puis il faut bien dire que parler de nourriture, j’adore ça!)

Et ça tombe bien ! C’est MON repas pour les soirs froids et fatigués, quand la nourriture doit être facile (oui je sais ça peut être compliqué mais moi j’aime ce plat quand il est simple), tenir au corps et réchauffer le cœur. C’est une soupe oui, mais on finit le ventre bien bien calé.

Un repas ramené de Thaïlande, mais japonais.

Les puristes hurleront sans doute au sacrilège, mais ma foi pour dire les choses je les emmerde. Je considère que la cuisine est faite pour être réécrite, changée, adaptée en fonction des ingrédients à disposition aussi et des goûts aussi. (Sauf pour la tartiflette au camembert, ça c’est criminel)

 

Bref, c’est une soupe ramen.

Et pour la faire, MOI, j’utilise :

– des nouilles Udon. Mais on ne les trouve pas forcément facilement quand on n’habite pas une grande ville alors moi je dis qu’avec des Soba ça passe aussi (pour le coup on les trouve en supermarché).

– du bouillon. Dans l’absolu du bouillon Ramen ou du dashi qu’on trouve dans les épiceries spécialisées mais l’absolu est loin d’être toujours atteignable alors à la place du bouillon de viande (de boeuf dégraissé moi je dis), un tout petit peu de sauce soja et de quoi un peu relever le goût si c’est fade.

– des wakame deshydratés. (ça ça se trouve même dans les magasins bio)

– une tranche de rôti de porc et/ou un œuf frais.

– des épices (piment, sésame, poivre etc…) ou pas.

(et de l’eau … mais vous n’êtes pas assez bêtes pour ne pas vous en douter ?)

 

Tu prévois un graaaand bol, tu mesures l’eau en conséquence et tu la mets à chauffer en diluant le bouillon et quelques morceaux de wakame. Quand l’eau est chaude (sans bouillir), tu ajoutes tes nouilles et tu touilles doucement pendant 3mn le temps qu’elles se séparent.

Tu mets ta tranche de roti de porc au fond de ton bol et/ou ton oeuf et tu verses doucement tes nouilles et le bouillon au dessus. Si tu as mis un oeuf une fois l’eau versée, tu remues trèèèèès doucement pour que le blanc en cuisant fasse des fils.

Tu ajoutes un petit peu d’épices (un tout petit peu) et tu manges sans te brûler la langue (le plus dur) avec des baguettes ! (faut pas déconner)

 

C’est bon, l’hiver peut venir, vous êtes parés !

 

nb : allez comme tu es un guedin, tu peux couper ta tranche de roti de porc en plus petit morceau pour la manger plus facilement

nb bis : on trouve des épiceries en ligne pour acheter les nouilles, le bouillon, les wakame, le mélange d’épice, je viens de découvrir ça en écrivant ce billet, je vais mourir de bonheur.

Previously

février 2020
L M M J V S D
« Déc    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
242526272829