//

Barcarolle

La petite voix dans la tête

C’est quelque chose qui sans m’arriver souvent m’arrive néanmoins régulièrement. Et je ne comprends jamais ce qui se passe. Alors je vous raconte, des fois que vous soyez à même de m’expliquer.

(Plus on est de cerveau plus on réfléchit!)

 

Ca m’arrivait déjà avant l’apparition des réseaux sociaux mais c’est plus fréquent depuis.

Il arrive que des gens débarquent dans ma vie comme des boulets de canon. Ils sont très présents, trop même parfois, commentent tout ce que je dis, lisent tout ce que j’écris etc…

La plupart du temps j’essaye de m’en débarrasser ou tout du moins de réintroduire un peu d’espace, avec le plus de tact possible, parce qu’en vérité le feeling ne passe pas plus que ça et que cet envahissement me pèse plus qu’autre chose. Surtout quand de très rares cas (heureusement) il y a une espèce d’adulation fanatique qui semble se manifester en plus, ce qui est vraiment carrément flippant.

Dans de très rares cas (ce n’est pas peu de le dire), quand le feeling est là, j’entrouvre la porte.

 

Donc il y a cette personne très présente, qui semble m’apprécier, me trouver assez intéressante et ça dure quelques semaines voire quelques mois.

Et puis soudain la vapeur s’inverse. Pas qu’un peu.

Celui qui me sollicitait hier me snobe aujourd’hui, celle qui m’adulait hier souhaite me brûle aujourd’hui.

Comme si j’avais déçu. Et je ne comprends pas pourquoi. Je me dis que ça vient de moi, d’autant plus que ça se reproduit.

Je veux dire, je comprends que dans les relations humaines à l’enthousiasme des débuts succèdent une certaine lassitude. Une routine. On a appris à connaître l’autre, moins de surprises ou plus de mauvaises. (Même si à titre perso je crois que ce que je préfère c’est quand l’enthousiasme se tarit et qu’on entre dans le « réel »)

Mais là on n’est pas dans la lassitude, on est dans le rejet. Parfois dans la haine liquide.

 

Ce revirement me laisse toujours … perplexe. Au minimum.

Quand il s’agit de quelqu’un dont je souhaitais me débarrasser il y a aussi du soulagement.

Quand il s’agit de quelqu’un pour qui j’avais entrouvert la porte … il y a de la douleur, n’ayons pas peur de le dire.

Je me dis toujours que je suis responsable, que c’est de ma faute. Que j’ai mal fait ou pas fait quelque chose. Que j’ai donné involontairement de moi une fausse image et qu’une fois que l’autre s’en est rendu compte il est déçu …

Je ne sais jamais comment gérer ces situations là. Ça me renvoie à tellement de choses.

Je suis terrifiée par l’idée que les gens que j’aime se détournent un jour brutalement de moi sans que je sache pourquoi ni que je puisse y changer quoi que ce soit. J’ai toujours tendance à penser que je ne mérite ni l’affection ni l’attention qu’on me prodigue …

Alors j’opte pour le silence en général. Histoire de ne pas passer en plus pour le boulet de service qui s’accroche.

 

Mais j’aimerais tellement comprendre pour changer ça.

Discussion

8 Responses to “La petite voix dans la tête”

  1. Peut être parce que comme tu te livres beaucoup sur les réseaux sociaux, le lecteur a l’impression de te connaitre et qu’il est dégouté quand il se rend compte qu’il ne fait pas partie de ton cercle d’amis ?

    Je sais pas, j’ai jamais eu ça. Les gens gardent leurs distances avec moi, je pense que je leur fait peur car ils sentent que de prime abord je ne les aime pas. 😀

    Posted by MaO | 2 juillet 2014, 07:42
  2. Paradoxalement, internet abolit les distances. Tout y est plus « brut de fonderie » que dans la « vraie vie » (d’ailleurs je déteste ce terme, internet est aussi de la vraie vie, mais je ne sais pas comment l’exprimer autrement :p).

    Tout ça pour dire que les comportements y sont souvent plus marqués, plus excessifs, en bien comme en mal. Et finalement, la proportion de rencontres susceptibles d’entrer dans notre cercle proche y est au moins aussi faible que dans la vie de tous les jours.

    Et pour les prises de distance brutales, il n’y a malheureusement, je crois, rien qu’on puisse faire. Certains comportements resteront à jamais incompréhensibles. Alors à part se protéger, et éviter de se poser trop de questions qui resteront sans réponse, je ne vois pas bien quoi changer !

    Posted by Quine | 2 juillet 2014, 15:06
    • (On est tous d’accord qu’internet c’est aussi la vraie vie mais qu’on ne sait pas comment l’exprimer autrement)

      J’ai du mal à accepter de ne pas avoir de réponse, je tourne autour comme quelqu’un qui lécherait une blessure au lieu de la laisser cicatriser.

      Posted by Shaya | 2 juillet 2014, 22:15
  3. C’est difficile de ne pas se sentir défini en partie par le regard des autres… Cela dit, le problème ne vient pas forcément de toi.
    Je pense que tu es respectueuse des gens, de leurs sentiments, leurs envies. Peut-être (c’est une supposition, tu peux trouver que je suis complètement à côté de la plaque) que quand ces personnes commencent à s’éloigner, elles s’attendent à ce que tu les retiennes, interviennes, et que tu ne t’imposes pas « suffisamment » (de leur point de vue), parce que tu as une forme de retenue.
    Cela dit, moi, je trouve ça très bien, les gens qui savent ne pas s’imposer aux autres ^^

    Posted by Lizly | 2 juillet 2014, 15:09
    • J’avoue que c’est un vrai problème pour moi de trouver la juste distance, je ne sais jamais si je dois m’imposer ou pas, retenir l’autre ou pas (donc j’ai tendance à ne pas le faire).

      Posted by Shaya | 2 juillet 2014, 22:16
  4. Bonjour
    Et si c parce qu’il n a pas trouver ce qu’ il cherchait ou qu’il a pris ce qu’il avait à prendre ou autre puis par facilité, pour ne pas blesser, pr ne pas avouer ces faiblesses, il aurait préfère installer cette distance ce silence pr que lui justement puisse « cicatriser »,oublier, passer à autre chose … chose qu’ « on » (même cas même question après avoir vécu des trucs similaires alors que la porte était entre ouverte ) ne sait pas faire et encore moins quand en réponse on n’a qu’ un silence. ..

    Posted by jerem | 4 juillet 2014, 01:01

A vous les studios

Shaya ailleurs …

~ Tumblr : Books and Boobs

~ Tumblr : Point Vernis

L'instagram de Shaya

Previously

juin 2017
L M M J V S D
« Mai    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

D’où viens-tu?