//

Me Myself and I

La Nature? Sa mère la pute

Je suis ressortie assez énervée de mes courses au supermarket de la semaine.

Pas à cause du prix des aliments, des vieux qui font chier avec leur caddies ou des gens qui confondent le supermarché avec un salon de thé et se plante au milieu pour taper la discussion en emmerdant le passage de tous les autres gens autour.

Non pas à cause de tout ça.

 

Au moment de passer à la caisse je mate les caddies de mes congénères. (Tu fais quoi toi quand tu fais la queue au supermarché? Tu te cures le nez?)

C’est en faisant ça que je me suis énervée contre Mère-Nature-la-pute.

Ca fait longtemps que je sais qu’on n’est pas égo devant la nature. Surtout dans le domaine de la nourriture. Quand j’étais jeune, ma grande soeur pouvait s’enfiler un kilo de bonbons en continuant à ressembler à un fil de fer quand regarder ledit kilo suffisait à m’en faire prendre 8… de kilos.

Je sais bien que les femmes se trouvent toujours trop grosses  et blablabla. J’ai appris à vivre avec ces kilos en trop que je trouve avoir, à ne pas hair mon corps et à me réjouir de rentrer dans mon jean taille 40 en dépit de ce qu’affiche ma balance. Le regard des autres m’a aidée aussi. Ce n’est pas toujours facile mais en général ça va.

Sauf face à ces caddies. Remplis de soda, de boissons sucrées, de biscuits et autres gâteaux industriels.

Autant de choses que je n’achète jamais.

Poussés par des gens qui doivent avoir un IMC plus que normal.

Et la claque violente de l’injustice dans la figure.

 

Pas de la jalousie, pas de l’envie juste une vraie sensation d’injustice.

Pas que je me prive d’acheter ces produits. Au contraire, ça ne me manque pas du tout, je n’ai vraiment pas l’habitude de les consommer même si quand ça m’arrive exceptionnellement, je suis comme tout le monde j’aime ça. Mais je sais très bien que si justement ça me manquait, je serais obligée de m’en priver.

Parce que mon putain de corps est fait pour stocker et pour grossir.

Je ne dis pas que je ne mange que de la salade et du poulet cuit à la vapeur (ça existe?), je suis une adepte de la cuisine fait maison et j’adore ça donc je ne suis pas avare en confection de gateaux (qu’il faut manger après … même si je distribue généreusement autour de moi aux collègues et amis), de même que j’aime le fromage (merde je vis en Haute Savoie) et pourtant …

Je sais – et on me l’a confirmé – que j’ai un régime alimentaire sain et équilibré et pourtant … et pourtant il faut toujours batailler, rester vigilante et faire gaffe pour que le poids ne s’envole pas.

J’en viens parfois à penser qu’un jour il va falloir que j’arrête de manger purement et simplement pour arrêter de stocker. Et qu’en tout cas jamais on ne me verra avec un caddie rempli des produits achetés par les autres.

Et je ne sais même pas pourquoi.

 

C’est rageant et même plus que ça mais ayant décidé de ne surtout pas hair mon corps il n’y a rien ni personne contre qui tourner cette colère.

N’empêche qu’il y a des fois où ça fout les glandes.

Discussion

4 Responses to “La Nature? Sa mère la pute”

  1. Ah tiens, je pourrais haïr la nature c’est vrai… A la place c’est moi que je hais pour mon incapacité à manger sainement. Mais c’est pas très constructif, jusqu’à présent cette haine m’a juste fait grossir encore et encore…

    Posted by poulpynette | 19 septembre 2012, 09:26
  2. Si ça se trouve ils se font vomir.

    Posted by Anna Musarde | 3 octobre 2012, 18:52

A vous les studios

Shaya ailleurs …

~ Tumblr : Books and Boobs

~ Tumblr : Point Vernis

L'instagram de Shaya

Previously

décembre 2017
L M M J V S D
« Nov    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

D’où viens-tu?