//

Dans ma tête

La marque des autres

Je ne me rends jamais autant compte de la marque que Chouyo a imprimé sur ma vie que quand je fais ma valise : les vêtements roulés en maki, les bijoux dans une petite boite en plastique transparente, les vernis assortis aux tenues.

Oh il y a plein d’autres moments où je me rends compte de la marque qu’elle a laissé sur ma vie, mais jamais autant que quand je fais ma valise. Quand je porte du rose, quand je vois du Hello Kitty, quand je pense ou parle voyage. Et tellement d’autres fois.

 

Quand je vivais à Grenoble, je disais « j’ai trop le démon » (non il ne s’agit pas du démon de midi) ; quand je vivais à Toulouse je mangeais des chocolatines ; quand je vois ma soeur je me mets à parler avec l’accent de Montpellier ; quand je vais à Bordeaux je ne demande pas de qui on parle quand on évoque les « drôles » et je ne fais pas la gueule quand on me dit « adieu » alors que j’arrive.

J’avais déjà remarqué avant même de me balader de régions en régions à quel point on s’approprie facilement les tics de langage de notre entourage, les expressions de notre entourage et parfois même sa gestuelle.

Parfois je me rends compte que bien plus que la manière de parler, l’accent et la gestuelle; mes amis ont imprimé leur marque en moi. Profondément.

Et j’aime ça.

 

Petit florilège (non exhaustif … chacun s’y retrouvera) :

♥ Je regarde plus le ciel qu’avant. En y prêtant plus attention qu’avant en tout cas. J’essaye de différencier les différents nuages qui le peuplent, je guette particulièrement les altocumulus lenticulaires … mais il faut bien reconnaître que je ne suis pas bien douée pour l’instant.

♥ C’est une idée (des idées?) que je défends bec et ongles …  parce que c’est l’une des leurs. Mais pas l’une des miennes, absolument pas mienne.

♥ J’aime trouver un message-à-la-con sur mon répondeur quand je bosse, entendre l’accent chantant qui s’en échappe et me sentir instantanément ramenée dans une ville dont les murs et les ponts sont roses.

♥ Je parfume mes cannelés à la violette, je fais des petits gâteaux alsaciens ou des navettes marseillaises et je les disperse par la poste aux 4 vents.

♥ J’ai amené dans ma valise du fromage bien français à 12h de vol d’ici, je réfléchis à comment envoyer du reblochon sans risquer l’alerte sanitaire et finir en prison pour attaque bactériologique et importer du boudin blanc de Rethel.

♥ Sur ma tablette, pour mon trajet de demain, il y a … deux films de Clochette. Les voies qui m’ont donné envie de les regarder seraient fort compliquées à vous expliquer.

♥ Je n’aime toujours pas la bière. Mais j’aime en parler. Et m’en moquer.

♥ Je ne peux pas entendre parler de Star Wars sans penser à quelqu’un. Ni de Sailor Moon sans penser à quelqu’un d’autre.

 

J’aime faire le compte de tous ces petits bouts des autres que contient ma vie.

Discussion

4 Responses to “La marque des autres”

  1. Beau témoignage

    Posted by mhfblogMHF | 23 décembre 2012, 23:24
  2. j’ai passé une soirée d’anniv récemment avec quelqu’un qui te ressemblait beaucoup (un peu le physique, et beaucoup l’attitude), du coup, j’ai failli zapper que c’était une pintade, en vrai, et pas une chieuse brevetée (bon, mais j’ai été polie, quand même, hein) (je l’ajouterai pas à mes amis fb, quoi) 😀

    Posted by Daydreamer Toulouse | 24 décembre 2012, 00:01

A vous les studios

Shaya ailleurs …

~ Tumblr : Books and Boobs

~ Tumblr : Point Vernis

L'instagram de Shaya

Previously

octobre 2017
L M M J V S D
« Sep    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

D’où viens-tu?