//
you're reading...

Je lis donc je suis

La liseuse : le bilan

Après vous avoir largement parlé en long en large et en travers de mes interrogations autour de l’achat d’une liseuse l’année dernière, il me parait relativement logique d’en faire un bilan à distance relativement raisonnable d’usage.

 J’avoue c’est lors de mon dernier voyage en train, que s’est rappelé l’idée de ce billet. Quand mon voisin manifestement intrigué par ma liseuse n’a pu s’empêcher d’engager la conversation pour me poser des questions dessus.

 

Je n’ai pas compté – et je n’en ai pas envie – combien de livres j’ai lu sur ma liseuse et combien j’en ai lu en format papier. Je trouve que cela a peu d’importance.

Le fait est que j’ai relativement peu utilisé ma liseuse les premiers mois où je l’ai possédée. Oh je l’ai utilisée mais pas autant que ces derniers mois.

Je vais régulièrement au travail en bus et je profite du temps de trajet pour lire mais en hiver (et au printemps vu le printemps qu’on a eu) j’ai préféré prendre des livres papiers dans mon sac à main que ma liseuse car je mets très souvent dans ce même sac à main mon parapluie encore mouillé.

Plus tard, en Guadeloupe, même si j’avais pris ma liseuse, ce sont surtout des livres papiers qui m’ont occupée. Je ne voulais pas l’exposer au sable, à l’humidité et à la chaleur. C’est presque mon petit frère qui s’en est le plus servi dans l’avion, j’avais trouvé à l’occuper en lui laissant lire Harry Potter dessus.

 

Mais si les démarrages ont été lents je me suis bien rattrapée depuis.

Particulièrement ces dernières semaines puisque j’ai passé beaucoup de temps dans les transports avec la contrainte n’avoir que peu de bagages. Et forcément ne pas avoir 5 livres dans la valise ça aide à avoir peu de bagages.

 

J’avais vraiment énormément hésité avant de me lancer dans cet achat, beaucoup réfléchi, beaucoup pesé le pour et le contre. Et au final j’en suis ravie. Pendant mes vacances j’ai joyeusement pu lire une trilogie d’une traite sans me dire « haaaan noooon j’ai laissé le 3e à la maison ».

Ce qui m’a vraiment le plus frappée d’ailleurs depuis que j’ai ma liseuse c’est l’opposition quasi systématique qu’on me fait entre liseuse et livres papiers. On ne peut pas être les deux, si on a une liseuse on ne lit FORCEMENT que des e-books.

Ben non. J’achète toujours des livres papiers, et même à priori toujours autant qu’avant. Je crois que je lis plus surtout (encore plus devrais-je dire, je suis une grosse lectrice à la base) et des livres que je n’aurais pas forcément acheté si je n’avais pas eu l’opportunité de la liseuse et qu’ils n’encombrent pas ma bibliothèque.

Mais je ne suis pas que livres numériques … la preuve en est de ma table de nuit ….

 

Ah ouais ...

Ah ouais …

 

 

Cela dit puisque je vous parle de livre numérique, j’en profite pour vous signaler un petit recueil de textes érotiques « Cahier d’exercices pratiques » très chouette édité au format epub que vous pouvez télécharger gratuitement si vous avez une liseuse ou une tablette. (Une version audiobook existe aussi je crois)

Il fait environ 80 pages et on est très loin de 50 shades of grey (permettez moi d’être désolée que cette bouse soit devenue la référence littéraire érotique en France et dans le monde …).

Je ne peux que vous encourager vraiment à le déguster.

Shaya ailleurs …

~ Tumblr : Books and Boobs

~ Tumblr : Point Vernis

L'instagram de Shaya

Previously

novembre 2018
L M M J V S D
« Oct    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930