//

Cogito

Karma police

Je ne crois pas en Dieu. Ni en Allah. Ni en Yavhé.

(ce qui revient au même selon moi)

Mais quand même je crois des fois à une espèce de force qui nous renvoie dans la gueule nos conneries. Ou notre connerie d’une manière générale.

 

Pendant les vacances en famille de Noel, il y a eu ce moment lors d’un repas où j’ai envisagé d’écraser la tête de ma belle-mère dans son assiette après qu’elle m’ait assené péremptoirement que l’hypertension dont elle souffre c’est pas grave, il suffit de prendre un cachet tous les jours et c’est bon.

Cette discussion étant partie de sa reconnaissance qu’elle salait systématiquement tous les plats avant de les manger (et pas à moitié).

 

Alors oui je suis relou, je le sais fort bien.

Je suis relou sur le tabac (c’est mal), je suis relou sur l’alcool (avec modération), je suis relou sur le fromage pour ceux qui ont trop de cholestérol, je suis relou sur le manque de sommeil, je suis relou sur le préservatif, je suis donc relou sur le sel pour les hypertendus! (et par chance ma grande soeur est cent mille fois plus relou que moi sur la graisse et le sucre)

On va dire que 75% de mon boulot c’est aussi de faire passer des messages de santé et/ou de prévention et d’induire des modifications des comportements de tous les jours chez les autres. (enfin … essayer) Forcément j’ai aussi tendance à le faire sur mon entourage, c’est plus fort que moi, et je SAIS que c’est chiant !

Sauf que moi je croise tous les jours des gens qui ont fumé 1 paquet par jour pendant 40 ans, qui se trimballe avec un compagnon en oxygène à 6L et qui sont quand même incapables d’aller de leur chambre à leur cuisine sans s’arrêter tant ils sont essouflés. Ou alors j’en croise qui ont fait un AVC pendant une bonne petite poussée d’hypertension et qui bavent dans leur fauteuil en n’arrivant plus à parler. (Je prends des exemples extrêmes si je veux ! Mais quand vous faites un AVC vous ne savez pas comment vous en sortirez)

Alors à un moment j’ai pas du tout envie que ça arrive à ceux que j’aime parce que j’aurais pas eu le courage d’ouvrir ma gueule pour leur mettre le nez dans leur caca. Et puis j’ai envie de dire : ok vous pouvez faire tout bien, manger bio, dormir 8h/nuit, faire de l’activité physique 30mn/j, ne pas fumer, boire de l’alcool exceptionnellement et mourir d’un infarctus/d’un cancer/d’une rupture d’anévrisme mais putain limiter le sel – on parle pas d’un régime sans sel ultra strict comme pour les gens sous corticoïdes et ultra pénible je l’accorde – quand on a déjà de l’hypertension c’est quand même pas SI compliqué non ? Histoire de mettre quelques chances supplémentaires de son côté ! (Surtout quand on a déjà d’autres facteurs de risque sur lesquels c’est plus difficile de jouer)

Pour avoir supprimé le sucre dans mon thé, je sais que ça implique de grimacer pendant 1 semaine que c’est dégueu mais foncièrement on s’y fait vite.

 

Accessoirement c’est facile de dire « je continue à faire n’importe quoi, de toute façon un petit cachet miracle continuera à me « sauver » pour que surtout je ne change rien ». Ca évite d’être acteur de sa propre santé et responsable.

Donc voilà on en était là de ma belle-mère, le sel et son cachet pour l’hypertension. Et je dois bien avouer que je n’avais toujours pas digéré l’épisode.

 

Et puis il y a 15j, mon père m’appelle, pas trop bien, pour me raconter que la veille ma belle-mère a fait une grosse poussée d’hypertension qui l’a mise très mal (elle est vraiment montée haut), il a fallu appeler le médecin de garde blabla. Et depuis son hypertension n’a pas été restabilisée et elle fait des poussées régulières avec une grosse surveillance médicale du coup et mon père qui s’angoisse joyeusement à côté.

Je ne m’en réjouis pas, non. Et magnamine je n’ai pas été demander si on lui avait conseillé de réduire sa consommation en sel.

J’ai juste l’impression qu’on m’a donné raison et que je vais continuer à être relou.

Discussion

6 Responses to “Karma police”

  1. Pardon, mais je pourrais difficilement être moins d’accord avec toi.
    Déjà, je ne vois pas de karma là-dedans, juste un rapport cause-conséquence.
    Ensuite, je pense que tu fais fausse route en traitant tes proches comme ça.
    Déjà parce qu’ils ne sont PAS tes patients, vous n’avez pas du tout le même rapport.
    Mais surtout parce que « mettre le nez des gens dans leur caca », comme tu dis, a en fait très peu de chances de fonctionner. Pour changer une habitude, même simplement celle de saler ses plats, il faut le CHOISIR, avoir intériorisé le rapport bénéfice-risque et décidé pour soi-même qu’on allait changer. Ca ne fonctionne pas si on vous enfonce dans le crâne qu’on « doit » changer. Je serais même prête à parier, l’esprit humain étant ce qu’il est et détestant généralement les obligations qu’il perçoit comme extérieures, que tu as parfois l’effet inverse de celui que tu vises ; plus tu insistes, moins tes proches ont envie de changer.
    Informer les gens qui n’ont pas les bonnes infos, oui, mille fois oui. Une fois. Deux, à la limite. Après ça, s’ils ne t’écoutent pas c’est qu’ils n’ont pas envie de t’écouter, et ça leur appartient. C’est terrorisant quand on voit un proche aller droit dans le mur, je suis très bien placée pour le savoir, n’empêche que c’est leur liberté et que tu ne peux pas la leur prendre.

    Posted by Anna Musarde | 12 avril 2015, 14:22
    • Je parle de karma parce que ma belle-mère est traitée pour de l’hypertension depuis plus de 10 ans et que ça aurait pu se dérégler bien avant ou bien après cette conversation au lieu de 3 mois après.

      Et c’est bien mal me connaître que penser que je leur dis qu’ils DOIVENT changer en leur mettant la grosse pression de manière constante, je me contente effectivement de rétablir les faits un peu comme avec les gens racistes au lieu de me contenter d’un sourire gêné qui valident leurs dires en ne les contredisant. Donc oui lui rappeler que non l’hypertension c’est pas aussi peu grave que ce qu’elle le dit et ça peut entraîner entre autres AVC et infarctus. Et je ne l’ai manifestement pas fait pour rien, à défaut de l’avoir fait efficacement pour elle, puisque mon père au téléphone m’a répété strictement « faut pas rigoler avec ça, on peut faire des AVC ou des infarctus ».
      Après si je ne peux pas dire sur mon propre blog à quel point les gens m’emmerdent à ne pas vouloir changer de comportements, je ne vois pas bien où je peux le faire d’autre.

      Posted by Shaya | 14 avril 2015, 11:25
  2. Je plussoie un peu au commentaire d’Anna Musarde ci-dessus. Mon père, 71 ans, hypertendu (entre autres) sous contrôle par bêtabloquants (entre autres) sale systématiquement, avant même de goûter, depuis des années. On a tout essayé, rien ne marche. Parce qu’il n’a pas décidé, et qu’il a aussi décidé qu’il n’allait pas se laisser emmerder. Tout au plus a-t-il arrêté de mettre du sel sur son fromage (authentique…) depuis qu’il a arrêté de fumer.
    Alors certes, on peut râler en pensant que les gens font les cons et qu’in fine c’est la Sécu qui paye. Pour autant, on ne peut pas faire le bonheur des gens malgré eux… Et c’est pas facile à accepter.

    Posted by theFILF | 12 avril 2015, 17:33

A vous les studios

Shaya ailleurs …

~ Tumblr : Books and Boobs

~ Tumblr : Point Vernis

L'instagram de Shaya

Previously

août 2017
L M M J V S D
« Juil    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

D’où viens-tu?