//

Dans ma valise

Incas et lac Titicaca : les tops !

Pérou épisode 2!

Après vous avoir donné mes supers tops du voyage, on va passer aux tops. Ces choses qui m’ont enthousiasmée pendant le voyage … mais un peu moins que ceux du billet d’avant. Parfois parce que c’était moins un sujet qui m’intéressait, parfois tout simplement parce qu’on ne peut pas vivre dans l’émerveillement absolu en permanence.

Et puis contrairement à la liste faite précédemment, dans celle-ci il y a des moments, des choses intangibles, impossibles à photographier ou à rendre viseullement mais gravés dans ma mémoire et que je vais essayer de retranscrire en mots.

 

♦ Dormir sur le lac Tititcaca

Je vous ai parlé du lac Titicaca dans les supers tops du voyage mais j’évoquais alors le lieu. J’ai eu la chance de passer une nuit dans une communauté du lac Titicaca et si j’ai détesté le côté disneyland de notre intrusion dans cette communauté (j’en reparlerai dans mon prochain billet), j’ai adoré avoir la chance de dormir sur le lac.

A priori peu de touristes le font, la plupart se contentant d’un tour sur le lac (la visite de l’île de Taquile, à fuir d’après les retours) et puis s’en vont. Mais moi vraiment je garde un souvenir incroyable de ma nuit sur le lac, pour l’avoir vu sous d’autres lumières déjà comme je le disais mais aussi (et beaucoup) pour l’expérience. Parce que cette nuit là (et pas que cette nuit là) il a fait – 5°, on a dormi dans des maisons en torchis (mais attention avec un intérieur doublé en roseau!), sans chauffage ni eau chaude, avec 5 couvertures sur le lit qui pesaient 1 tonne chacune et des bouteilles en plastique remplies d’eau bouillante au pied* (et 10 couches de fringue sur le dos). Et oui ça reste un sacré souvenir … bien bien bien loin des hôtels 3 étoiles.

Voilà le genre de maison dans laquelle j'ai dormi sur le lac Titicaca

Voilà le genre de maison dans laquelle j’ai dormi sur le lac Titicaca

 

* (nb : si vous dormez comme nous dans une communauté du lac Titicaca et qu’on vous donne une bouteille d’eau chaude le soir ce n’est pas pour que vous vous laviez les pieds mais pour faire bouillotte) (nb 2 : expérience à ne pas reproduire chez vous, leur plastique est différent du notre, nos bouteilles fondraient)

 

♦ les îles Ballestas

Ahlalalala quel moment aussi que celui de la visite des îles Ballestas. D’autant plus que c’est la 1ere vraie visite que j’ai fait au Pérou. Alors ce lieu vraiment spécial, un peu hors du temps et fantomatique, les espèces animales observées de si près, la lumière de ce site et la couleur du Pacifique … c’était vraiment un moment mémorable.

Et puis ce géoglyphe de cactus/chandelier dessiné dans le sable, qui daterait de 200 ans avant J.C, dessiné par la civilisation de Paracas, qu’on aperçoit si bien, c’est complètement fou.

Les piafs squattent

Les piafs squattent

 

Le désert de Paracas et le Pacifique

Le désert de Paracas et le Pacifique

 

Il y a le ciel, le soleil et la mer (et le fameux cactus)

Il y a le ciel, le soleil et la mer (et le fameux cactus)

 

Allez je vous le mets en plus grand :D

Allez je vous le mets en plus grand 😀

 

Un petit bout des îles Ballestas. Le blanc c'est le guano des oiseaux qui sont ici chez eux

Un petit bout des îles Ballestas. Le blanc c’est le guano des oiseaux qui sont ici chez eux

 

Le paradis des oiseaux ... et des manchots de Humbolt <3

Le paradis des oiseaux … et des manchots de Humbolt <3

 

Et des otaries manifestement très très stressées

Et des otaries manifestement très très stressées

 

♦ le musée archéologique de Lima

Je suis trèèèèès musée ! Très très très très musée ! J’adooooore les musées je pourrais y passer ma vie ! Pourtant celui là, j’y suis allée un peu à reculons. A tort.

Alors oui évidemment c’est un musée hein, pas un parc d’animation. Mais celui là vraiment il est super, surtout quand comme moi on a la chance d’avoir un guide en français pour expliquer les collections. L’intérêt le plus évident de ce musée c’est de nous ouvrir les yeux sur l’histoire du Pérou, sa richesse et surtout les différentes civilisations – franchement méconnues en Europe – qui se sont succédées avant les Incas (ça techniquement vous devriez connaître quand même) : Nazca, Chavin, Paracas, etc…

Les riches tissus des civilisations Nazca et Paracas

Les riches tissus des civilisations Nazca et Paracas (1)

 

Les riches tissus des civilisations Nazca et Paracas (2)

Les riches tissus des civilisations Nazca et Paracas (2)

 

♦ couvent Santa Catalina d’Arequipa

C’est un lieu vraiment … à part que ce couvent de plus de 20 000 m2, village au coeur de la ville d’Arequipa. Une architecture bien à part également, chose bien rare au Pérou. Une histoire aussi qui à titre très personnel me fait frémir, hop ma fille au couvent et tu n’en sortiras plus jamais.

Je crois que la traduction n'est pas nécessaire ?

Je crois que la traduction n’est pas nécessaire ?

 

Une ruelle de ce village dans la ville

Une ruelle de ce village dans la ville

 

Des cloitres de toutes les couleurs

Des cloitres de toutes les couleurs

 

Des cloitres partout des cloitres

Des cloitres partout des cloitres

 

Le cloitre des orangers, perspective

Le cloitre des orangers, perspective

 

Les peintures religieuses dans le déambuloire

Les peintures religieuses dans le déambuloire

 

Le cloître des orangers

Le cloître des orangers

 

La vue sur le Picchu Picchu et le Chichina, volcans dominants Arequipa, depuis une terrasse du couvent

La vue sur le Picchu Picchu et le Chichina, volcans dominants Arequipa, depuis une terrasse du couvent

 

♦ La Pachamama et le Pachatata : l’île d’Amantani

Le Pérou comme beaucoup de pays d’Amérique du sud est très catholique. Très très TRES catholique (à 98%). Et j’ai été très impressionnée personnellement de les voir exprimer intensément leur ferveur les 2 dimanches où j’ai été présente mais aussi en pleine semaine lors d’une quelconque fête religieuse.

Cependant … malgré ce catholicisme omniprésent on sent partout le parfum des anciennes croyances, y compris dans un syncrétisme amusant et surprenant.

Et l’une des anciennes croyances les plus vénérées encore au Pérou c’est la Pachamama, la Terre-mère (et son corollaire : le Pachatata).

J’ai eu la chance d’aller sur l’île d’Amantani – sur le lac Titicaca – qui est une île sacrée puisque s’y trouve le temple de la Pachamama et de la Pachatata. Les temples en eux-mêmes ne sont pas du tout impressionnants (on est loin du Parthénon) mais la spiritualité vibre dans l’air et l’île est vraiment très très belle et reposante, préservée aussi, on voit beaucoup moins qu’ailleurs la pollution et le côté Disneyland que j’ai fortement ressenti dans les autres communautés du lac. Et la vue sur le lac depuis les deux temples est vraiment superbe.

(Bon … par contre pour monter c’est vraiment chaud, on part de 3800m d’altitude pour atteindre 4300m et croyez moi qu’à cette altitude ces 500m de dénivelé vous les sentez bien bien passer, dès que la pente se fait un tout petit peu plus raide c’est pow pow pow)

Le temple de la Pachamama pris depuis le Pachatata

Le temple du Pachatata pris depuis la Pachamama

 

La "montagne" Pachamama

La « montagne » Pachatata

 

L'une des vues sur le lac

L’une des vues sur le lac

 

Et une autre depuis la Pachamama

Et une autre depuis la Pachamama

 

♦ L’église St Pierre-Apôtre d’Andahuaylillas (à mes souhaits oui. Après l’Islande je ne pensais pas retrouver des noms compliqués comme ça :D)

Je n’ai pas de photo de l’intérieur de cette église considérée comme « la chapelle sixtine des andes » car il était purement interdit de prendre des photos de son intérieur, les touristes étant indisciplinés et prenant des photos avec flash alors que ça abime les oeuvres. (Et bon sang ce que ça m’agaaaaaace ce type de comportement)

Cette église est vraiment magnifique et resplendissante, baroque mais pas ce baroque d’Europe que nous connaissons si bien, toutefois je n’approuve pas du tout la comparaison avec la chapelle sixtine personnellement, ça m’a même heurtée de l’entendre en fait tant la peinture m’a paru nettement plus grossière.

A defaut d'en avoir l'intérieur j'ai au moins la facade dans le soleil couchant

A defaut d’en avoir l’intérieur j’ai au moins la facade dans le soleil couchant

 

Ollantaytambo

Ville connue surtout pour être un point de départ du train pour le Macchu Picchu et c’est bien dommage. Elle mérite bien plus que ça et en tout cas plus qu’une simple traversée express vers la gare car c’est une magnifique ville inca qui en porte encore énormément de vestiges qui permettent de bien se rendre compte du talent de batisseurs des incas.

Oh les beaux canaux pour draîner l'eau et les beaux murs parfaitement ajustés typiques des incas

Oh les beaux canaux pour draîner l’eau et les beaux murs parfaitement ajustés typiques des incas

 

Les incas et leur passion des terrasse ;-)

Les incas et leur passion des terrasse 😉

 

Les murs incas

Les murs incas encore

 

Les rues incas et les murs inclinés vers l'intérieur

Les rues incas et les murs inclinés vers l’intérieur

 

Ne me demandez pas ce que ça fait là mais je trouvais ça trop cool :D

Ne me demandez pas ce que ça fait là mais je trouvais ça trop cool 😀

 

♦ décoller en avion de Cusco

Vous allez trouver sans doute étrange comme dernier top de ce voyage. Et pourtant ça va rester comme un de mes souvenirs forts de ce voyage même si je suis probablement la seule à l’avoir ressenti ainsi. Peut-être parce que j’ai très souvent pris l’avion. Peut-être parce que j’étais la seule assez concentrée pour le ressentir. Va savoir …

Cusco est une ville située à 3400m d’altitude et pour en repartir et rejoindre Lima nous avons pris l’avion. Jusque là rien d’étonnant. Sauf qu’à 3400m d’altitude la portance de l’air est moindre par rapport aux altitudes habituelles. Et que lors du décollage je l’ai vraiment ressenti, notre course d’élan a été longue … longue … longue pour un Boeing 747 à pleine puissance et je me demandais si un jour nous allions décoller (ce que nous avons finalement fait). C’était flippant même si manifestement la piste de décollage est conçue en conséquence et excitant en même temps de comprendre ce qui se passait et de savoir que je n’étais pas prête de le revivre. Surtout que derrière il a fallu prendre très rapidement de l’altitude pour dépasser les hautes montagnes qui entourent la ville. Un souvenir vraiment vivace. Mais je ne suis clairement pas prête à décoller de la Paz qui est encore un peu plus haut, à 3660m d’altitude.

Discussion

4 Responses to “Incas et lac Titicaca : les tops !”

  1. merci merci merci pour toutes ces belles photos !

    Posted by detoutderien | 10 juin 2016, 08:41
  2. C’est à ce moment-là que je te confesse que j’ai déjà eu la bêtise de vouloir tester l’eau chaude dans une bouteille en plastique comme bouillotte?
    Je ne te fais pas un dessin du résultat hein? 😉
    Sinon pfiouuuuuu mais que c’est beau, je n’arriverai pas à me lasser de le dire!!

    Posted by flofeenix | 11 juin 2016, 13:56

A vous les studios

Shaya ailleurs …

~ Tumblr : Books and Boobs

~ Tumblr : Point Vernis

L'instagram de Shaya

Previously

août 2017
L M M J V S D
« Juil    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

D’où viens-tu?