//

Dans ma valise

Incas et lac Titicaca : les super tops!

Je me suis bien demandée comment vous raconter le Pérou.

Et puis finalement j’ai demandé sur Twitter si je racontais plutôt ce voyage de manière chronologique ou en vrac. Et c’est le vrac qui l’a emporté. Ce qui me va pas plus mal. Je vais donc faire un article sur mes super tops du voyage, un sur mes tops, un sur mes bofs et mes flops/regrets/déceptions. Et un dernier billet récapitulatif avec les conseils et autres infos pratiques. Néanmoins pour ceux qui voudraient une carte avec les différentes étapes pour se rendre compte du périple que ça a fait, dites le en commentaire et je l’incluerai dans le billet récapitulatif.

Ca vous va ? (Si ça ne vous va pas, c’est pareil)

 

Et comme je ne suis pas vache je vais démarrer par mes supers méga tops de ce voyage ! Ces trucs absolument démentiels qu’il ne faut rater pour rien au monde et qui m’ont donnée l’impression que mon voyage avait duré 1 mois tant c’était dense alors que quand je relis mon carnet de voyage je me dis « ah oui c’est passé vite en fait ».

Ils ne sont pas classés par ordre d’importance parce que c’est rigoureusement impossible pour moi de vous dire lequel je préfère entre tous …. (bon … OK petite mention spéciale pour le Macchu Picchu quand même, vrai gros coup de coeur (hiiiiiiii))

Attachez vos ceintures, prenez un cocktail à boire et échauffez les poignets, va falloir scroller pour rejoindre le Pérou !!!

 

les paysages péruviens: l’altiplano, le lac Titicaca, la côte pacifique

Après l’Islande, il y a un peu plus d’un an et demi, et ses paysages fabuleux et grandioses, je m’étais raisonnée qu’il me serait très difficile désormais lors de mes voyages d’être autant confrontrée à la Nature dans toute sa force, sa beauté et sa grandeur. Et je ne suis pas partie au Pérou en recherchant cela (contrairement à l’Islande). Le Pérou m’attirait pour son histoire et ses civilisations (Inca mais pas seulement), parce que c’était l’Amérique du Sud et que je n’y avais jamais mis les pieds et si je me doutais bien que l’Altiplano offrirait sans doute des spectacles grandioses, je ne pensais pas que le pays en lui-même en offrirait autant. Et surtout si variés.

Parce que le premier choc c’est en quittant Lima et en longeant la côte Pacifique que je l’ai eu.

Naïvement, je m’attendais à une côte … verdoyante. Bon ben pas du tout …

Ah oui dis donc c'est un peu ... enfin pas trop ...

Ah oui dis donc c’est un peu … enfin pas trop …

La côte Pacifique au sud de Lima c’est désert. Implacablement désert. 1000 kms de désert de sable plat, montagneux ou dunaire entre Lima et Arequipa, seulement entrecoupés de quelques oasis liées à l’eau descendant de la cordillère des Andes.

P1060014

Une dune de chaque côté et entre un mini plan d’eau

 

Des montagnes de sable

Des montagnes de sable

 

Au bout d'un moment, ça lasse tout ce désert quand même non ?

Au bout d’un moment, ça lasse tout ce désert quand même non ?

 

Et au milieu coule une rivière (et un peu de vert dans tout ce désert)

Et au milieu coule une rivière (et un peu de vert dans tout ce désert)

 

C'est quand même putain de beau non ? (si!)

C’est quand même putain de beau non ? (si!)

Mais si c’est la première claque que j’ai pris, ça n’a pas été la dernière.

 

Et la suivante dans mon circuit a été la plus grande : l’altiplano.

Un lieu … absolument incroyable, auquel mes photos ne rendront jamais justice. La lumière y est … pfiouuu incroyable! L’air d’une pureté incroyable (et d’une rareté) et cette immensité face à soi … Tout y est plus vaste, plus lumineux !

Je ...

Je …

 

Wahou (1)

Wahou (1)

 

Wahou (2)

Wahou (2)

 

Wahou (3)

Wahou (3)

 

Wahou (4)

Wahou (4)

 

Wahou (5)

Wahou (5)

 

Wahou (6)

Wahou (6)

 

Wahou (6)

Wahou (7)

 

Le "petit" lac de Lagunillas (wahou 17000)

Le « petit » lac de Lagunillas (wahou 17000)

 

Et puis après ça on en a remis une couche avec le lac Titicaca.

Peut-être parce que c’était juste après l’altiplano qui avait été une vraie claque visuelle, peut-être parce que le lac Titicaca est tellement immense (15 fois la taille du lac Léman) qu’on a du mal à en prendre la mesure, peut-être parce que la lumière à 3800m d’altitude est très brute et crue et qu’elle aplati … Bref je n’ai pas eu de coup de coeur immédiat pour le lac Titicaca. Il me faudra le voir sous une lumière différente et plus douce – au coucher du soleil et au lever du soleil – naviguer dessus et prendre un peu de hauteur par rapport à lui, l’encadrer de montagnes lointaines et blanches pour que son attrait apparaisse.

Le coucher du soleil sur le lac Titicaca

Le coucher du soleil sur le lac Titicaca

 

Lever de soleil sur le lac Titicaca

Lever de soleil sur le lac Titicaca

 

Les montagnes au loin au lever du soleil sur le lac Titicaca

Les montagnes au loin au lever du soleil sur le lac Titicaca

 

J'ai adoré cette lumière matinale

J’ai adoré cette lumière matinale

 

Au loin les montagnes boliviennes enneigées

Au loin les montagnes boliviennes enneigées qui domine le lac Titicaca

 

Le lac Titicaca depuis l'île d'Amantani

Un petit bout du lac Titicaca depuis l’île d’Amantani

 

 

les lignes de Nazca

Voilà bien quelque chose que je ne m’attendais pas à aimer autant. J’ai déjà vu des dizaines de reportage télé sur les lignes de Nazca, je savais que je ne les verrais jamais aussi bien que ces images capturées depuis le ciel. Alors j’avoue que dans le programme et en y arrivant je me disais « bwof ». Et puis je suis montée sur ce mirador, c’était la fin de la journée, le soleil était sur le point de se coucher, le lieu était magique tout seul et même si j’ai vu très peu à l’échelle du site qui est immense, voir ces mains dessinées sur le sol, cet arbre à l’envers et ces immenses lignes c’était … incroyable et extrêmement touchant.

Malheureusement j’ai pu faire très peu de photos et très peu de bonne qualité à cause du soleil franchement couchant.

Devant vous un arbre à l'envers et le départ d'un triangle en haut à gauche

Devant vous un arbre à l’envers (oui faut un peu d’imagination) et le départ d’un triangle en haut à gauche

 

Les mains (et en plus des fois j'ai mal cadré ...^^')

Les mains (et en plus des fois j’ai mal cadré …^^’)

 

Les mains bis

Les mains bis

 

 

Macchu Picchu

Ah le Macchu Picchu … Je mentirais si je disais que ce n’était pas le coeur de mon voyage. Ce que je voulais voir avant tout, ce dont j’attendais le plus avant l’Altiplano, le lac Titicaca et tout le reste. Le matin du grand jour, malgré la nuit trop courte, je dansais de joie et d’excitation sur le quai de la gare. Et puis, la fatigue de la fin du voyage, le monde à l’entrée du site (évident ! Je ne m’attendais pas du tout à ce que je sois seule mais c’était vraiment désagréable) (surtout vu le comportement de la plupart « han poussez vous vous gâchez ma photo ! » MAIS TU T’ES VRAIMENT CRU TOUT SEUL CONNARD? Bref) ont fait que je suis rentrée dans le site en me disant que j’attendais trop de cette visite, que j’allais être déçue, que j’allais pas aimé, que le monde allait me gâcher MA visite.

Sauf qu’il n’en a rien été. Malgré le monde (bien bien dilué dans la grandeur du site une fois passé l’accès et limité puisqu’il n’y a que 2500 personnes/jour qui peuvent visiter le Macchu Picchu) et la fatigue, j’ai été complètement SUBJUGUEE par ce site incroyable ! Et je vous présente mes excuses car en dehors des photos panoramiques, je n’ai pas vraiment réussi à en saisir correctement la verticalité. (Nb : j’en reparlerai longuement dans mon billet récapitulatif mais si vous êtes sujets au vertige, réfléchissez vraiment avant de vous engagez dans cette visite – et donc dans ce voyage puisque c’en est vraiment un élément majeur – parce que vraiment c’est vertigineux. Grandiose mais vertigineux. Et je ne souffre pas personnellement du vertige donc si je vous dis ça c’est que vraiment …)

Car ce qui rend si beau ce site, au delà de la forêt luxuriante et de son vert (on est à la frontière avec l’Amazonie) , du blanc des nuages, du site inca en lui même c’est l’à-pic absolu de l’endroit où nous sommes. Aussi bien le lieu où a été construit le site même (on voit très bien la rivière en bas et on se demande comment les incas ont monté les graviers qui ont servi à combler les terrasses de culture qu’ils ont crée) que les montagnes qui l’entourent. Pour vous donner une idée, le Wayna Picchu surplombe le site inca, et dessus a été crée le temple de la Lune. On peut y monter (limité à 400 personnes/jour) mais la pente est de 60% !

Allez assez causé, place aux photos

L'espèce de gros dos d'âne dans le prolongement du site, c'est ça le Wayna Picchu

L’espèce de gros dos d’âne dans le prolongement du site, c’est ça le Wayna Picchu

 

Voilà voilà voilà (celle là vous pouvez cliquer pour la voir en grand)

Voilà voilà voilà (celle là vous pouvez cliquer pour la voir en grand)

 

Triple love

Le Love est total !

 

Coucou les gens tous petits !

Coucou les gens tous petits !

 

Les fameuses terrasses de culture (on voit bien la pente là aussi :D)

Les fameuses terrasses de culture (on voit bien la pente là aussi :D)

 

Une partie des pics qui entourent le site (sur la gauche de la photo)

Une partie des pics qui entourent le site (sur la gauche de la photo)

 

Laissez moi là jusqu'à la fin de ma vie svp

Laissez moi là jusqu’à la fin de ma vie svp

 

Le miroir céleste qui permet d'observer indirectement le soleil (donc sans se cramer les rétines) : donc le soleil et autour les nuages puisqu'on a eu une éclaircie pile à ce moment là

Le miroir céleste qui permet d’observer indirectement le soleil (donc sans se cramer les rétines) : donc le soleil et autour les nuages puisqu’on a eu une éclaircie pile à ce moment là

 

 

les salines de Maras

Va savoir dans quel reportage, j’ai vu ce site un jour. Mais j’avais décidé qu’il n’était pas question que j’aille au Pérou sans le voir tant j’avais trouvé ça beau à la télé. Et pour le coup, ce n’est pas facile de trouver un circuit l’intégrant, au final je n’en ai trouvé que 2. Mais je n’ai pas regretté de m’être « battue » pour le voir.

Là bas des familles andines exploitent l’eau très salée d’une source d’eau chaude (chauffée par un volcan à priori) qu’ils font circuler dans des mini piscines d’argile où l’eau sévapore afin de ne récupérer que le sel. C’est très très beau vraiment. En plus on a eu la chance d’arriver les 1ers sur le site et de l’avoir quasiment que pour nous, ça a rendu ça encore plus magique.

Les salines vues de tout tout là haut

Les salines vues de tout tout là haut

 

En zoomant un peu ...

En zoomant un peu …

 

En zoomant encore un peu plus

En zoomant encore un peu plus

 

J'aime beaucoup cette photo

J’aime beaucoup cette photo

 

Wouuuhhh

Wouuuhhh

 

Pfioulalala je m'en remets pas !

Pfioulalala je m’en remets pas !

 

Le petit tas de sel prêt à être récupéré

Le petit tas de sel prêt à être récupéré

 

Bon ben on va peut-être s’arrêter là pour aujourd’hui ?

Discussion

16 Responses to “Incas et lac Titicaca : les super tops!”

  1. Naaaaaaaaaan t’arrête paaaaaaaaaaas!!! Les salines sont somptueuses!! Et je n’avais jamais pensé au vertige au Macchu Picchu, mais clairement du coup, je ne pourrais pas y monter :s
    (et moi moi moi je veux bien une carte avec le récap de ton voyage steupléééé :D)

    Posted by flofeenix | 2 juin 2016, 21:31
    • J’en reparlerai dans mon billet récapitulatif mais je ne crois pas qu’il faille forcément se priver du macchu picchu, par contre ya certaines précautions à prendre. Et je vais faire une carte 😉

      Posted by Shaya | 6 juin 2016, 21:30
  2. Je note : les salines. Tes photos me donnent envie de les voir. Et l’Altiplano aussi. Et je ferais aussi un saut dans le désert d’Atacama, au Chili, pour comparer (alors que je me doute que c’est rigoureusement incomparable). Et le Machu Pichu aussi, pour la verticalité et le vertige. Je veux voir tout ça. Ah et la côte désertique aussi, et puis j’irais aussi en Terre de feu dans le sud de l’Argentine pour voir si la côte atlantique … Bref. C’est vrai que tes photos donnent envie.

    Posted by Ant. | 2 juin 2016, 21:42
    • Alors moi l’Atacama ça ne m’attire pas plus que ça (pour l’instant) par contre mon énorme envie (et regret sur ce voyage) c’est le salar d’Uyuni en Bolivie. Et la Terre de feu en Argentine c’est mon rêve absolu.

      Posted by Shaya | 6 juin 2016, 21:31
  3. +1 pour la carte, même si j’ai tenté de suivre sur Google Maps.

    Posted by Ant. | 2 juin 2016, 21:42
  4. Je veux bien une jolie carte dessinées avec tes petits doigts. Merci pour le voyage, les photos toussa toussa, c’est sublime.

    Posted by desfraisesetdelatendresse | 3 juin 2016, 00:01
  5. Rah, les photos <3 Et après ton voyage en Islande, ça fait bizarre de voir des photos où il fait beau, tout le temps. Parce que certaines photos le rappellent un peu, mais le ciel bleu me les rend presque "bizarre" 😉
    Pour moi, coup de cœur absolu pour les salines, et tu as raison, ta photo avec la personne qui attend est parfaite : tu peux l'agrandir.
    Je n'ai pas le vertige, mais j'ai peur du vide, je retiens donc que je me contenterai des images 😉

    Posted by Elizabeth | 3 juin 2016, 14:27
  6. Tiens, j’avais laissé un commentaire et il a disparu. (C’était très constructif et bref, du type « Wahou ! »)
    J’aime bien ton angle d’approche, plutôt que le chronologique. C’est intéressant. Et wahou, quel pays !
    Il faudra que je te parle de Pouvoir des Cinq d’Anthony Horowitz, un roman jeunesse (5 romans, en fait) donc une partie se passe au Pérou et qui donne une « explication » aux lignes de Nazca. Bon, c’est du fantastique un peu dingue, mais depuis que j’ai lu ce bouquin, j’ai un truc avec Nazca.
    Cela dit, toutes tes photos donnent une envie dingue de découvrir ce pays.

    Posted by Lizly | 3 juin 2016, 20:20
  7. faut absolument que je trouve le moyen d’y aller !

    Posted by detoutderien | 10 juin 2016, 09:22

A vous les studios

Shaya ailleurs …

~ Tumblr : Books and Boobs

~ Tumblr : Point Vernis

L'instagram de Shaya

Previously

août 2017
L M M J V S D
« Juil    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

D’où viens-tu?