//

Cogito

Hips!

J’aime …

le pineau, certains vins blancs surtout s’ils sont moelleux ou sucrés, certains vins rouges surtout s’ils ne sont pas acides, le cidre, parfois la bière quand elle est bonne / blanche / blonde / parfumée à la chataigne ou à la myrtille, le champagne sous à peu près n’importe quelle forme, le rhum surtout en punch, parfumer mes gateaux avec du rhum / du cognac / du grand marnier / du kirsh, le porto, le trou normand qui coupe les repas de famille, la vodka pomme, flamber une crêpe au calva pour ma mère, le martini …

 

Je déteste …

le whisky, la plupart des bières, le limoncello, la vodka pure, les vins blancs secs, la plupart des vins rosés, le pastis et compagnie (détestation féroce de l’anis), la chartreuse, le génépi, le schnapps, et tant d’autres choses …

 

Mais surtout surtout surtout je déteste qu’on tente de m’obliger à boire, qu’on me dise avec mépris que je n’aime que « les alcools de fille », ou qu’on me dise avec autant de mépris (même s’il est caché) que je ne tiens pas l’alcool parce qu’au bout d’un verre de vin / 3 verres de cidre j’ai la tête qui tourne.

Et alors ? Je vous emmerde

Je sais que l’alcool est socialement valorisé en France, même mon mooc de sociologie (pourtant australien) en a parlé pour dire comme le monde entier le sait, et qu’il est de bon ton de montrer que contrairement aux autres, à tous ces minables looseurs, on peut boire 3L de whisky et réciter sans problème l’alphabet à l’envers. Je sais que je n’en suis pas capable … et franchement ? Je m’en fous. Parce que concrètement il faudra qu’on m’explique ce que ça amène en plus dans une vie d’être capable de réciter sans erreur l’alphabet à l’envers après avoir ingurgité 3L de whisky. A part pour faire éventuellement carrière dans un cirque.

 

Je bois de l’alcool. Surtout du vin ou des apéros, jamais de manière ritualisée, quand ça me prend. Alors oui forcément je n’ai pas un seuil élevé de tolérance.

Comme la plupart des gens j’aime bien cette sensation grisante de tête qui tourne légèrement et de décontraction, mais je m’arrête là. Ce qu’il y a au delà ne m’intéresse pas. Et même pire en fait. Moi qui suis pourtant tellement compréhensive, j’éprouve un mépris qui confine presque à la haine envers les gens qui perdent complètement le contrôle – et ceux qui perdent complètement le contrôle de leur consommation d’alcool.

Alors oui quand j’ai de l’alcool dans mon verre, modération n’est jamais loin de moi non plus.

 

Le pire dans tout ça c’est de me sentir obligée de me justifier moi de ne pas aimer boire plus que de raison, c’est d’en vouloir à mon entourage de le voir me rabaisser comme si j’étais porteuse d’une tare incommensurable parce que je ne suis pas une grosse buveuse. C’est l’absence de remise en cause et de réflexion autour des comportements établis.

Pas sûre d’être la plus minable en fait.

Discussion

12 Responses to “Hips!”

  1. Au bout de deux bières j’ai la tête qui tourne aussi ^^ Je ne supporte pas non plus l’alcool, parce que ça fait ressortir le côté dépressif en moi, du coup je bois peu et peu souvent ! Ce qui est pratique quand on sors, je suis souvent sam ^^
    J’ai la « chance » d’avoir un chéri et des amis très peu buveurs, les seuls alcools que l’on a lorsque l’on se voit pour des repas c’est bière, vin et des fois un petit digestif, et beaucoup de coca et d’Oasis ! Quoi que je te cache pas que des fois on aime bien se prendre une petite murge au volvic aromatisé, le thé vert ou le tropical, on est des foufous ^^
    Ma mère ne boit pas d’alcool du tout, juste un peu de vin coupé à l’eau au repas, et encore. Si des fois elle fait sa folle, elle boit un panaché à l’apéro, et pourtant c’est une bringueuse, toujours la première sur la piste de danse, et la dernière à en partir, ce qui fait que j’ai grandis en me disant que l’alcool n’était pas indispensable pour s’amuser en soirée, et je ne bois que pour le plaisir d’un bon verre, et vu que j’ai du mal avec les alcools forts, je préfère une bonne bière fraiche, ou un bon vin.
    Mais quand je vois le taux d’alcoolisme, et les soirées et divers jeux à boire de plus en plus dangereux que pratique les jeunes d’aujourd’hui, j’ai pas l’impression qu’ils ont bien compris que l’alcool ça sert pas à être « cool », à avoir des amis (et choper des mst et/ou se faire agresser physiquement, ou encore à se faire tuer) ou à paraître bien en société, et que tu peux t’amuser sans boire, si tu es avec des gens ayant le même état d’esprit que toi, et je trouve ça bien dommage !

    Posted by sushiesan | 18 mars 2014, 07:40
    • Oui j’ai oublié d’en parler mais j’ai du mal avec les phénomènes d’alcoolisation massif et les gens qui ne savent pas s’amuser sans alcool. J’ai souvent été la première à danser sans avoir rien picolé.

      Posted by Shaya | 18 mars 2014, 20:50
  2. Certaine que tu ne l’es pas. Je te jure…

    Posted by Anna Musarde | 18 mars 2014, 09:06
  3. Et alors quand tu ne bois pas du tout, je te raconte pas la pression 🙂 Lors de repas festifs, les collègues qui insistent, lors de TOUS les repas, le beau-père avec son apéro fait maison qui brule l’estomac… J’avoue botter en touche depuis plus d’un an (peux pas, suis enceinte, peux pas j’allaite) alors que ce que j’ai envie de dire c’est « p***** mais j’aime pas ça! ». Et les gens me plaignent (c’est dommage que tu allaites).
    Ma seule exception a été pour un verre d’Yquem au mois d’août, pour fêter la naissance. Parce que du Yquem, merde! (pis c’est le seul alcool que j’apprécie vraiment au gout)
    (hey, t’as vu, quand le Koala ne bosse pas le matin, j’ai les mains libres pour taper un commentaire, mais c’est rare)

    Posted by poulpynette | 18 mars 2014, 09:23
    • J’ai une amie qui boit très exceptionnellement comme toi par goût personnel et elle me disait à quel point tout le monde essayait de la faire boire, c’était comme un défi.

      (Hi hi je n’ai pas encore répondu à ton mail mais je comprends bien t’inquiète <3 )

      Posted by Shaya | 18 mars 2014, 20:53
  4. Pareil. Pire, même : je ne bois jamais d’alcool.

    Posted by Nicolas | 18 mars 2014, 11:07
  5. Je suis bien incapable de réciter correctement l’alphabet à l’envers. Même à jeun. Pourquoi boire pour essayer de le faire ?
    (Tout ça pour dire que je suis d’accord de bout en bout)

    Posted by Lizly | 19 mars 2014, 09:12
  6. Heu, c’était ta dernière intervention aux AA ?

    Posted by des pas perdus | 19 mars 2014, 22:39

A vous les studios

Shaya ailleurs …

~ Tumblr : Books and Boobs

~ Tumblr : Point Vernis

L'instagram de Shaya

Previously

septembre 2017
L M M J V S D
« Août    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  

D’où viens-tu?