//
you're reading...

Barcarolle

Grosse, moche et bête

Limite je ne devrais même pas écrire un billet de blog, le titre se suffit à lui même non?

(Bon ok je vais un peu développer quand même)

(Ou alors j’en fais un dessin animé? Manque juste la méchanceté)

 

Le fait est que je ne me sens pas très … bien en ce moment dans ma vie.

Plutôt … pas à l’aise en fait. Vous savez comme un vêtement un peu trop petit ou finalement inconfortable à la longue ou qui gratterait.

 

Je pourrais mettre ça sur le coup de la dépression post-vacançum mais à presque 10j du retour de Thaïlande, non faut pas exagérer.

Je crois surtout que c’est parce que j’attends. Et que je n’ai jamais été douée pour attendre.

Je préfère prendre la main et décider que devoir attendre que d’autres prennent les décisions qui auront un impact sur ma vie (quand bien même ils se défendent que ça soit le cas, si ça aura un impact sur MA vie). Qui plus est je manque d’habitude, quand je ne peux pas prendre la main et décider, je fais en sorte que ça sorte de ma vie pour ne pas avoir à subir. Alors là je me fais violence pour attendre et non me débarrasser en restant dans ma bulle.

Et en attendant je tourne un peu en rond dans mon crâne comme un lion en cage.

 

Ca fait ressurgir mes vieux démons en attendant.

Ceux qui me murmurent à l’oreille que de toute façon je ne mérite pas d’être aimée. Je devrais le savoir, il y a des gens qui se sont chargés très tôt de me l’apprendre.

Ceux qui me disent que je foire toujours, regarde où tu as réussi à t’élever alors que les autres sont tellement plus haut.

Ceux qui me montrent à quel point je suis bête. C’est le problème quand on fréquente des gens brillants … on n’arrive pas à suivre le niveau et le cerveau mouline péniblement au rythme de mes pauvres petites synapses pour essayer de suivre et comprendre les propos. En vain. Ou pour atteindre les mêmes hauteurs d’intérêts. En vain aussi. Quand on n’a pas le niveau, on ne l’a pas, faut se rendre à l’évidence.

Et tous leurs copains …

Je les laisse causer le plus stoïquement possible, je sais que je finirai par les chasser.

 

Mais autant dire que la lecture ce week end de « La vie et moi » de Cecilia Ahern n’a pas arrangé le bouzin … Jamais un livre ne m’a autant paru écrit pour moi. Ca m’a bien laté la gueule.

Shaya ailleurs …

~ Tumblr : Books and Boobs

~ Tumblr : Point Vernis

L'instagram de Shaya

Previously

décembre 2018
L M M J V S D
« Nov    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31