//

Dans ma valise

Geysers et sac à dos : de Myvatn à Akureyri

Jour 7

 

Myvátn est un endroit si riche de choses à voir que nous en avions garder sous le coude pour cette matinée …

Grimpette raide (vraiment, ils ont pris le point de départ, le point d’arrivée et ils ont tracé tout droit pour le chemin) tout d’abord du Hverjfall, splendide cratère dont on admire parfaitement la forme de loin tant elle domine la région.

Du noir encore (bizarrement on ne s’en lasse jamais vraiment), du lunaire et une vue sublime sur le lac Myvátn et sa région.

Hverjfall. Du noir.

Hverjfall. Du noir.

 

La région de Myvatn (la fumée c'est l'usine géothermique)

La région de Myvatn (la fumée c’est l’usine géothermique)

 

Myvatn au réveil

Myvatn au réveil

 

Ensuite nous avons rejoint Dimmuborgir (les chateaux noirs) qui a enchanté ma mère mais m’a laissé nettement plus de glace.

Ce sont d’étranges formations rocheuses liées à la remontée de lave en colonnes.

Dimmuborgir (1)

Dimmuborgir (1)

 

Dimmuborgir (2)

Dimmuborgir (2)

 

Puis nous nous sommes arrêtées à Skútustaðir voir les pseudo-cratères. J’ai trouvé ce lieu assez enchanteur aussi, la vue sur le lac Myvátn y est sublime aussi et si les gros cratères sont difficiles à appréhender, les pseudo-cratères (liés à la rencontre entre de la lave et l’eau du lac le tout faisant BOUM) sont visuellement plus cernables.

Un "pseudo-cratère"

Un « pseudo-cratère »

 

Myvatn en fin de matinée

Myvatn en fin de matinée

 

Un lac miroir sur la route entre Myvatn et Godafoss

Un magnifique lac miroir sur la route entre Myvatn et Godafoss

 

Après ça, nous avons rejoint Goðafoss, la cascade des Dieux car lors de la conversion de l’île au christianisme on y aurait jeté les représentations des Dieux païens. On m’avait plus ou moins dit que Goðafoss ne valait pas le coup, moi j’ai trouvé que c’était une très jolie cascade. Moins impressionnante que Dettifoss ou Gullfoss, moins puissante mais justement en ne nous étourdissant pas, en ne nous assommant pas, on en profite plus. Et j’aime bien sa forme de demi-cercle.

Godafoss

Godafoss

 

Ensuite nous avons rejoint Husavik – la route n’a ma foi aucun intérêt pour le coup – qui est une petite ville mignonne mais qui ne mérite guère le détour sauf … si on veut aller voir les baleines. C’était d’ailleurs notre programme de la fin d’après-midi. J’avais eu la chance d’en voir l’année dernière lors d’une excursion en Guadeloupe et j’avais trouvé ça merveilleux. Et là nous étions gâtées : grand soleil, mer d’huile, fjord magnifique. J’ai même pris un coup de soleil sur le visage … (n’espérez pas de photos de baleines, on en a vu mais j’ai foiré mes photos)

La côte nord de l'Islande

La côte nord de l’Islande

 

Le soleil de fin d'après-midi sur le fjord

Le soleil de fin d’après-midi sur le fjord

 

Jour 8

Petite journée en nombre de kilomètres, petite journée en choses à voir / à faire, et tant mieux … cette journée a été rude pour moi.

Beaucoup de fatigue au point que j’ai passé quasiment ma journée à dormir. Je crois que ce jour-là je paye. Ça fait un peu plus d’une semaine que nous sommes en Islande, encore un peu plus longtemps que nous sommes parties et je paye l’organisation des jours, la densité de ce voyage, d’être la seule à parler anglais et donc assurer toute la communication.

Mais aujourd’hui nous avions la chance de monter un de ces magnifiques chevaux islandais et de faire une balade le long du fjord qui part d’Akureyri. Un moment qui a été vraiment fort et extraordinaire alors que sur le papier j’étais moyennement emballée (surtout dans mon état de fatigue).

Ouuuh que tu es beau toi !

Ouuuh que tu es beau toi !

 

Mais vous êtes tous beaux !

Mais vous êtes tous beaux !

 

Encore un fjord ? (oui encore)

Encore un fjord ? (oui encore)

Après ça nous avons parcouru un peu le coin, nous sommes notamment remonté jusqu’à Dalvik pour voir, mais à part qu’Akureyri est la 2e plus grande ville d’Islande et qu’il y a un côté « retour à la civilisation », le secteur ne m’a pas paru fantastique.

(J’en profite pour vous coller mes photos animalières vu que c’était la bonne période)

On irait bien leur faire un câlin avec toute cette laine !

On irait bien leur faire un câlin avec toute cette laine !

 

Ouuuuhhh mais vous aussi vous êtes trop mignonnes !

Ouuuuhhh mais vous aussi vous êtes trop mignonnes !

 

Discussion

6 Responses to “Geysers et sac à dos : de Myvatn à Akureyri”

  1. Juste pour te dire que je lis avec avidité tes articles sur l’Islande, sans rien dire tellement ça me laisse pantoise tant de beauté, de sérénité ou de force dans des paysages… Voilà, je sais que je veux y aller, ça sera dans pas mal de temps je pense, mais je garde ça bien au chaud. Merci de nous faire profiter de ton émotion et de tes superbes photos (et merci pour la carte, je voulais t’en envoyer une super exotique de saint-Malo mais je n’avais pas la nouvelle adresse de ton Shaya-Home)

    Posted by poulpynette | 19 septembre 2014, 16:53
  2. Des articles qui donnent toujours encore plus envie de partir… les paysages sont superbes, et j’adore leur variété !

    Posted by Elizabeth | 29 septembre 2014, 09:41

A vous les studios

Shaya ailleurs …

~ Tumblr : Books and Boobs

~ Tumblr : Point Vernis

L'instagram de Shaya

Previously

août 2017
L M M J V S D
« Juil    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

D’où viens-tu?