//
you're reading...

Cogito

Feminism to win

Il y a quelques mois, je ne sais plus où ni dans quel contexte (enfin si j’ai une idée du contexte quand même vu le sujet) j’ai lu une citation de l’ouvrage « Libérez le féminisme » de Morgane Merteuil, et cette simple petite phrase m’a tellement parlé que j’ai décidé quelques temps plus tard d’acheter ledit ouvrage pour voir si le reste serait à l’avenant.

 

Je fais partie de ces femmes, féministes, qui ne le revendiquent pas. Parce qu’elles ne se reconnaissent pas – du tout – dans ces associations féministes qui trustent la scène médiatique.

JE ne me reconnais pas du tout dans ces associations, ni les chiennes de garde, ni osez le féminisme, ni ni putes ni soumises. Je ne me reconnais pas dans ce féminisme agressif y compris avec les femmes, contraignant, incohérent, et j’en passe. Mais je n’avais jamais réussi (jamais tellement cherché aussi il faut bien le dire) à déconstruire leurs discours ni à analyser pourquoi ils me dérangeaient tant.

Et c’est bien ce que j’ai tant aimé dans cet ouvrage. Certes Morgane Merteuil serait considérée par beaucoup comme une personnalité controversée, voire dérangeante. Je ne connais pas la personne, je m’en moque.

Je suis (très) loin d’être d’accord avec tout ce qu’elle a écrit dans son livre, notamment les liens qu’elle établit entre liberté de se prostituer et port du voile (je suis également déçue qu’elle ait complètement évacué de son discours sur la prostitution tout ce qui concerne la traite des femmes mais en même temps je peux le comprendre. J’aurais quand même aimé une phrase dessus) mais j’aime sa vision du féminisme ! J’aime l’ouverture et la tolérance qu’elle prône – sans rien renier de la volonté d’être considérée à égalité avec les hommes mais sans chercher à les écraser.

 

Et il y avait bien longtemps que je n’avais pas lu un texte féministe remportant mon approbation !

Previously

février 2020
L M M J V S D
« Déc    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
242526272829