//

Cogito

Faut-il vraiment faire des voeux ?

(J’ai râlé à propos de Noël, il est normal que je râle aussi à propos de la Nouvelle Année … )

 

J’ai toujours du mal avec les vœux.

J’ai toujours eu du mal avec les vœux d’aussi loin que je me souvienne.

Appeler les grandes tantes et les grands oncles, ceux qu’on ne voyaient au mieux qu’une fois tous les 6 ans pour leur souhaiter tout un tas de bonnes choses alors que franchement je n’en avais rien à cirer … et tous ces gens qui ânnonaient « bonne année, bonne santé, meilleurs voeux » dès qu’ils croisaient quelqu’un sans que cela ait le moindre sens, sans être investi de la moindre pensée, sans le moindre sentiment.

Je crois que c’est ce qui me dérange dans les voeux : leur côté automatique car rituels. Et puis pourquoi le 1er janvier et pas le 1er juillet ?

Il faut souhaiter la bonne année et présenter ses voeux à tout le monde, ses collègues, ses clients, sa femme de ménage, sa boulangère, la caissière du supermarché …

 

POUAH POUAH POUAH POUAH !

 

C’est comme ça qu’on s’est mis à recevoir le 1er janvier tout un tas de sms groupés qui ne signifient plus rien ni pour l’expéditeur ni pour le destinataire (encore que cette année le sms personnalisé de bonne année du Best Friend soit pire que celui groupé reçu de quelqu’un d’autre … ) (du coup je ne lui ai toujours pas souhaité bonne année tant je rêve plutôt de lui arracher la jugulaire avec les dents) (ce qui constituerait il faut bien le dire une assez mauvaise entrée en matière dans cette nouvelle année).

J’ai du mal à souhaiter des choses positives à des gens sans le penser vraiment. Je suis intimement persuadée de toute façon que cela se ressent quand la sincérité n’y est pas. Ma boulangère est très gentille mais à part lui souhaiter de continuer à faire du bon pain je ne vois pas bien ce que je peux sincèrement lui souhaiter n’ayant aucune idée de ce qui fait sa vie.

 

Du coup je m’interroge au sens qu’il y a à souhaiter sur un blog tout un tas de bonnes choses à ses lecteurs.

Non pas que je vous en souhaite de mauvaises, loin de là.

Mais ceux d’entre vous qui me sont assez proches je leur ai (ou je vais) envoyer un petit mot tout personnel. A l’une j’ai souhaité plein de vernis, à l’autre des rires d’enfants, au 3e de belles opportunités professionnelles. Quant à ceux à qui je n’ai pas envoyé de petit mot … je crois que l’on peut tous entendre sans se sentir insulté que nous ne soyons pas assez proche pour le mériter.

 

Je trouve insupportable en plus cette espèce de pression aux vœux.

Et puis, il faut bien reconnaître que …. j’ai drôlement la flemme.

Discussion

4 Responses to “Faut-il vraiment faire des voeux ?”

  1. Oh comme je te comprends, je suis exactement comme toi ! Autant pour ceux que j’aime je n’ai aucune difficulté à trouver des souhaits sincères, autant les systématiques et obligés de convention m’exasperent . J’ai décidé de ne pas en faire cette année . Juste pour ceux que j’aime .
    Je réponds juste… Toi également pour ceux qu’on m’adresse machinalement…

    Posted by Chalipette | 5 janvier 2015, 02:03
  2. Moi aussi je déteste cette obligation des vœux, commencer les mails avec « bonne année »… Souhaiter la bonne année aux collègues, bref, ce « rituel » me gêne de plus en plus. En revanche, j’ai la chance de n’avoir AUCUN SMS de chaine, puisqu’on en profite plutôt pour me souhaiter un bon anniversaire 😉

    Posted by Elizabeth | 5 janvier 2015, 12:07
    • Ca s’améliore grandement sur le front des sms de chaîne, je n’en ai eu qu’un! Mais toi c’est sûr que c’est une bonne occasion pour ne pas y avoir droit du tout 😉
      J’ai raté la date mais bon anniversaire en retard !

      Posted by Shaya | 5 janvier 2015, 19:11

A vous les studios

Shaya ailleurs …

~ Tumblr : Books and Boobs

~ Tumblr : Point Vernis

L'instagram de Shaya

Previously

octobre 2017
L M M J V S D
« Sep    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

D’où viens-tu?