//

Cogito

Equation en suspens

Trop de « tu » … tue, parait-il.

 

Je suis – malheureusement – une experte en reproches. Pourtant je déteste ça. Je trouve toujours que critiquer l’autre devrait s’accompagner de sa propre auto-critique. Mais dans les faits si les deux sont réalisés simultanément, les mots prononcés ne concernent que la première catégorie. Trop rarement la deuxième. Du moins pas dans le même intervalle temporel.

 

Plus que l’auto-critique, ce que j’aimerais dire aussi, les mots que j’aimerais faire franchir à mes lèvres, ce sont ceux qui sont contraires à ceux que je dis aisément.

Je suis une spécialiste en reproches, j’aimerais être une experte en compliments.

Savoir dire aux gens que j’aime combien j’apprécie leur présence et leurs attentions, combien je me roule dans leur affection pour m’en envelopper comme une armure réconfortante, combien je voudrais la douceur de leurs câlins … autant que je sais leur dire leurs manquements.

Mais les choses ne sont pas aussi simples … surtout quand on est une handicapée affective comme moi.

 

Si la critique est aisé, l’art est difficile.

Il est toujours plus facile de critiquer. Critiquer c’est mettre l’autre en difficulté, l’attaquer sans s’exposer soi.

Alors que complimenter, dire son affection, c’est baisser l’armure et se mettre en situation de vulnérabilité.

 

Et puis surtout. Je me demande toujours « comment on fait? ».

Comment on fait pour dire aux gens qu’on aime à quel point on les aime et à quel point on a besoin d’eux sans avoir l’air aussi sirupeux et indigeste qu’un bisounours fondu? Pour ne pas inspirer juste une pitié gênée en retour? Pour ne pas s’étaler comme une crêpe en tombant complètement à côté?

 

Je ne sais toujours pas … alors je ne dis rien.

Malheureusement.

Discussion

2 Responses to “Equation en suspens”

  1. Ouh, comme je me reconnais dans tes mots…

    Posted by Nekkonezumi | 1 juin 2012, 13:39

A vous les studios

Shaya ailleurs …

~ Tumblr : Books and Boobs

~ Tumblr : Point Vernis

L'instagram de Shaya

Previously

octobre 2017
L M M J V S D
« Sep    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

D’où viens-tu?