//

Dans ma tête

Environ de fuir

Plus la date de mon anniversaire approche (et je te prierais de ne pas noter ladite date en commentaire, il en est un susceptible de lire ici qui a avoué l’avoir oublié, hors de question que vous lui sauviez la mise et qu’il ne boive pas le calice jusqu’à la lie) (et moi aussi au passage …) et plus j’ai une envie intense d’être à l’étranger ce jour-là.

Pas forcément loin. Juste assez pour être difficilement joignable.

Retrouver après les sms, les mails et les messages téléphoniques … et faire le compte des manquants.

 

Le souci n’est pas que je prenne un an de plus. Je n’ai aucun problème avec le fait de vieillir.

Il s’agit de fuir ni plus ni moins, je le sais bien.

Fuir une journée gâchée par les autres. Encore. Une journée décevante, voire plus.

Et je pense aussi que ça ne servira à rien de fuir. Mais quand même. Cette envie est bien présente.

 

Je pensais avoir digéré le décès de mon grand-père le jour de mon dernier anni.

J’ai fait toutes les blagues les plus ironiques et cyniques qu’on puisse faire à ce sujet.

Mais la boule dans mon estomac qui grossit au fur et à mesure que la date approche me fait savoir que non en fait. Que je ne suis pas prête à être renvoyée à ce jour-là, à l’annonce de sa mort à laquelle s’associe irrémédiablement mon anniversaire maintenant. A l’idée que cette journée qui n’aurait du être que la mienne m’a été « volée ».

 

J’ai envie de fuir parce qu’en n’étant pas là, en n’étant pas la reine supposée de cette journée, rien ni personne ne pourra me la voler.

Mais d’une façon ou d’une autre il faudra bien affronter cette journée. Avec un peu de chance elle ne pourra pas être pire que la précédente.

Discussion

4 Responses to “Environ de fuir”

  1. Bon, alors je te préviens de suite, je risque te le souhaiter un ou deux jours avant ou après, c’est pas le syndrome du neurone unique, c’est le syndrome du poulpe, infichu de savoir quel jour on est (et y’en a qui voudraient que je retienne des trucs étranges genre 11SA et 5j, ils ne savent pas à qui ils s’adressent).
    Bisous tout plein (et tu peux partir où tu veux, mais pas en Islande, ça t’as dit que tu me le réservais pour 2013/2014)

    Posted by poulpynette | 18 décembre 2012, 13:18

A vous les studios

Shaya ailleurs …

~ Tumblr : Books and Boobs

~ Tumblr : Point Vernis

L'instagram de Shaya

Previously

août 2017
L M M J V S D
« Juil    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

D’où viens-tu?