//
you're reading...

Monde de merde

Elle élève un bébé toute seule

J’ai souvent entendu dire que les femmes actives avec enfants faisaient une double journée : le boulot puis les enfants, l’entretien de la maison etc.

Je me dis toujours que les mères célibataires doivent en faire une triple.

 

Comme un paquet d’autres femmes, ma mère m’a élevée seule et j’ai toujours pensé avoir mesuré le prix qu’elle a payé pour ça.

Financier avec les soirs à manger du muesli avec du fromage blanc pour que je mange à ma faim, humain en me faisant toujours passer avant elle pour tout, temporel en m’emmenant à la musique/la natation/les claquettes etc…

 

Aujourd’hui j’ai réalisé qu’il n’en était rien, que je n’avais pas mesuré le véritable prix que ma mère avait payé pour moi.

Une collègue – en vacances – est passée au boulot aujourd’hui pour récupérer des papiers pour la rentrée de son fils en petite section de maternelle.

Je l’ai trouvé tendue, à fleur de peau, vraiment pas bien, sans arrivée à savoir pourquoi sur le moment.

 

Et après j’ai compris.

La rentrée de son fils s’est passée bof-bof, en raison de difficultés vis à vis de l’école qui pourrait ne pas l’accueillir toute la journée, et surtout … ma collègue s’est séparée de son mari il y a 6 mois, et cette rentrée a été une vraie claque pour elle de ce que cette séparation impliquait vraiment par rapport à son fils.

Evidemment suite à la séparation, ma collègue a dû trouver un autre appartement, déménager, s’organiser seule tous les jours tout en mettant en place les week-ends chez son père. Mais son fils est resté chez la même nounou, avec la même amplitude horaire, il n’y a pas eu de paperasse à remplir.

Cette rentrée change tout. Ma collègue se retrouve à devoir changer ses horaires de travail, inscrire son fils au périscolaire, se battre avec son ex pour obtenir des papiers dont elle a besoin pour leur enfant, etc…

Je crois qu’elle a réellement pris conscience surtout qu’elle était … toute seule. Pour s’occuper de son fils, pour gérer les petits et grands problèmes du quotidien, prier pour que l’école le prenne toute la journée sinon elle ne saura pas comment faire, prier pour qu’il ne tombe pas (trop) malade, devoir faire seule des choix importants pour l’avenir de son fils.

 

Seule. Seule. Seule. Seule.

Personne pour prendre le relais. Jamais. Personne pour soutenir quand on craque. Jamais.

 

C’est ça le véritable prix que ma mère a payé pour moi.

C’est vertigineux.

Shaya ailleurs …

~ Tumblr : Books and Boobs

~ Tumblr : Point Vernis

L'instagram de Shaya

Previously

septembre 2018
L M M J V S D
« Août    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930