//

Cogito

Des mots

Des fois j’aimerais utiliser ces lieux pour  écrire de la fiction.

J’ai toujours admiré les blogueurs/blogueuses qui faisaient ça. Qui passaient par la fiction et qui révélaient pas là même bien plus d’eux qu’aucun texte que j’ai pu écrire ne l’a jamais fait.

Je ne n’ai jamais pu franchir le pas pour ça aussi.  Je ne pourrais pas le faire ici.

Se mettre à nu quand on se dévoile déjà beaucoup (trop?) c’est … non.

Pas comme ça.

 

J’ai un rapport compliqué* aux mots.

Je respecte leur pouvoir.

Je crois que les mots libèrent autant qu’ils enchaînent.

Je sais qu’ils peuvent blesser autant qu’ils peuvent soulager. J’en ai déjà usé et … j’en ai aussi été victime.

Pourtant je ne sais pas les dire. Par peur de blesser ou par pudeur, je les cantonne à l’intérieur de ma boîte crânienne.

Jusqu’à ce que je ne puisse plus.

 

Je suis comme les orages. Ce n’est sans doute pas sans raison si je les aime tant.

De la même façon que l’air est lourd et pesant, la chaleur moite avant que l’orage n’éclate et déverse ses litres d’eau avant toute sa violence; j’accumule les mots jusqu’à ce qu’il m’étouffe. Et j’éclate en libérant tous ces mots et toutes les idées qu’ils forment assemblés ensemble.

Et de la même façon qu’après l’orage le ciel est comme lessivé et retrouve un bleu magnifique, je me sens en général soulagée et sereine.

Dommage qu’il faille en arriver là néanmoins …

 

J’aime les mots mais je ne sais pas les dire facilement.

 

 

(*à croire qu’avec moi tout est toujours compliqué)

Discussion

No comments yet.

A vous les studios

Shaya ailleurs …

~ Tumblr : Books and Boobs

~ Tumblr : Point Vernis

L'instagram de Shaya

Previously

décembre 2017
L M M J V S D
« Nov    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

D’où viens-tu?