//

Me Myself and I

Démangeaisons

En tant que blogueuse « cachée » je vis souvent des moments dont l’humour n’apparait vraiment qu’ à mes yeux et échappe complètement à mon entourage.

Il y a notamment cet ami qui veut ouvrir un blog sur Epicure (oui j’ai des amis prêts à ouvrir des blogs sur Epicure … c’est à se demander ce qu’ils peuvent bien fabriquer avec moi) et avec qui je me suis mordue plus d’une fois la langue pour ne pas me mettre à lui poser plein de questions ou lui donner plein de conseils qui révéleraient une bien trop grande connaissance et maîtrise du sujet pour quelqu’un qui a toujours répondu : « Un blog? Mais c’est quoi??? ».

Il y a aussi cette personne de mon entourage qui m’avait tenu tout un discours de diabolisation de Twitter sans que je puisse lui démontrer à quelle point tout ceci n’était qu’un ramassis d’aneries et de méconnaissance absolu du sujet, me contentant de hocher et d’acquiescer poliment à tout ce qu’elle disait. Je me suis détestée pour ça d’ailleurs mais c’est le prix de ma relative tranquilité ici même.

Il y a ce moment où je me suis rendue compte que l’aptitude que j’avais développé en tant que blogueuse à écrire un texte long en ayant organisé à l’avance mes idées dans la tête afin de ne pas avoir à y retoucher après (je ne retouche que rarement mes billets une fois que j’ai écrit le premier jet, et je ne les relis quasiment pas, d’où les fautes d’orthographes nombreuses que je peux égarer en route) me servait énormément dans mon travail pour rédiger et me faisait gagner un temps vraiment précieux par ailleurs.

 

En ce moment je bugge sur mon blog (bon je ne suis pas la seule, hier soir pas moyen d’y accéder pendant un bon petit moment, mon hébergeur étant victime d’une attaque). Ca m’arrive en fait souvent.

J’ai un billet qui bloque dans les tuyaux. J’ai eu envie de l’écrire, ce petit vent porteur que j’appelle l’inspiration, j’ai organisé les idées générales dans ma tête mais … je n’ai pas pu le rédiger sur le moment.

Et quand j’ai enfin eu le temps de le rédiger, au départ tous les éléments étaient réunis mais en route le petit vent c’est essouflé, l’articulation du billet ne se fait plus de manière aussi fluide qu’au départ dans ma tête. Je peine.

Alors je laisse tomber sur le moment en me disant que je m’y remettrai le lendemain … mais le temps qui passe n’y change souvent rien. D’autant plus que j’ai cette difficulté à me replonger dans un brouillon de billet sans voir toutes les imperfections qu’il comporte. Sans me demander pourquoi je voulais l’écrire, quels étaient la valeur des mots et leur intéret.

En général ça se finit toujours pareil : dans la corbeille et je passe à autre chose.

Ce blog est « jeune » et il affiche déjà un nombre conséquent à côté du mot « corbeille » dans l’administration …

Mais pas cette fois. Ce billet colle à mes neurones même si je ne suis plus certaine que l’écrire soit une bonne idée. Ca me fait comme une démangeaison dans le cerveau : ça gratte et je n’arrive pas à m’empêcher d’y gratter.

En attendant je n’arrive pas à écrire autre chose. (Les 2 derniers billets sur l’Andalousie par exemple)

 

C’est compliqué des fois d’avoir un blog alors.

Discussion

6 Responses to “Démangeaisons”

  1. ça c’est pas du billet, c’est seulement un amuse gueule pour nous faire patienter et te faire désirer. A quand le retour d’une inspiration débridée en respect des lecteurs assidus et de billets dignes de ce nom ?
    aller, balance nous ce que tes neurones cogitent 🙂

    Posted by nardeau | 31 mars 2012, 12:03
  2. Ouais c’est pas toujours simple. C’est comme la gueule de bois, elle est imprévisible, parfois on écluse les pintes alors qu’on était fatigué et le lendemain on est nickel… Pas de règles. Pour ma part, je contre le problème de la panne sèche alors que le réservoir est plein par la recherche et le partage d’images. j’aime de plus en plus l’image, surtout quand un paysage politique, économique et social est morose.

    Posted by Vlad | 31 mars 2012, 12:39
  3. Pareil que toi, je veux que mon blog reste discret mais parfois je me trahit en discutant 😀

    Posted by Mlle Toutouille | 31 mars 2012, 13:48

A vous les studios

Shaya ailleurs …

~ Tumblr : Books and Boobs

~ Tumblr : Point Vernis

L'instagram de Shaya

Previously

août 2017
L M M J V S D
« Juil    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

D’où viens-tu?